Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dans la luge de Schopenhauer
Théâtre La Scala  (Paris)  novembre 2018

Comédie dramatique de Yasmina Reza, mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia, avec Yasmina Reza, Christèle Tual, Jérôme Deschamps et André Marcon.

En robe de chambre chez lui, un professeur de philosophie en dépression, spécialiste de Spinoza lâché par ses Maîtres, se rapproche de plus en plus de Schopenhauer...

Publié en 2005, "Dans la luge d'Arthur Schopenhauer", texte non spécifiquement destiné au théâtre, et que Frédéric Bélier-Garcia avait déjà créé une première fois à Théâtre Ouvert en 2006, rassemble quatre personnages : Ariel Chipman, le professeur de philosophie (André Marcon), sa femme Nadine (Yasmina Reza), l'ami Serge Othon Weil (Jérôme Deschamps) et la psychiatre (Christèle Tual).

Tour à tour, chacun viendra s'exprimer. Quatre visions différentes sous forme de monologues alternés où, à chaque fois, un autre personnage est présent dans une écoute totalement muette (mais non sans expression).

Dans un dispositif scénique trifrontal, le metteur en scène met les spectateurs autour et au plus près des comédiens, situés dans un lieu indéfinissable de terrasse surplombant la végétation élaboré par Jacques Gabel, comme un troisième regard qui viendrait juger les plaidoyers successifs.

Avec son style caractéristique décapant, Yasmina Reza s'attache à gratter le vernis des apparences. Elle écrit sur des petites choses qui détiennent de l'importance quant à ce qu'elles racontent des personnages (du port de la robe de chambre au bon usage de la dégustation des fraises, en passant par le choix d'une voiture entre Renault-Nissan ou Toyota...).

Dans la bouche de tels comédiens, ces parenthèses anecdotiques deviennent des moments jubilatoires. Et les réactions des "écoutants" valent également leur pesant d'or.

Ce quatuor dirigé avec précision par Frédéric Bélier-Garcia, avec une attention particulière portée à la gestuelle et le juste équilibre de cocasserie et de gravité, produit des face-à-face aussi réjouissants que surprenants.

Yasmina Reza dans des gestes à la fois amples et saccadés donne à Nadine Chipman un côté clownesque où elle excelle. Elle serait l'Auguste et Christèle Tual, le clown blanc. En pantalon et hauts talons, la psychiatre, d'une parfaite froideur jusqu'alors, perd soudain son flegme pour relater l'épisode d'une femme chargée de paquets la gênant dans la rue. Grandiose.

Jérôme Deschamps, le seul à n'avoir pas participé à la création en 2006, use de son efficace expressivité comme il le faisait lors de ses spectacles pour composer un Serge succulent.

André Marcon enfin, collant à merveille à l'univers de Yasmina Reza est un formidable Ariel Chipman dont la drôlerie ne fait que masquer l'angoisse. Une prestation éclatante.

Au final, le texte fait en creux le portrait d'une génération qui, dans une société de plus en plus consumériste et débarrassée des conventions d'usage, prend avec violence conscience de sa finitude. Symbole de cette déchéance, Ariel Chipman en chute libre, ne pourra qu'esquisser un dernier baroud d'honneur avant de jeter les armes.

Emmené par ce quatuor d'exception, "Dans la luge d'Arthur Schopenhauer" est une brillante fable contemporaine, subtile et éloquente, sur la vie qui s'étiole.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 Avril 2019 :Paques au balcon, la culture dans le salon

Certes il n'y a plus de saison, le climat se réchauffe, les gens se tuent pour des histoires vieilles comme le monde et globalement, tout fout le camp. Ce n'est pas une raison pour se morfondre. Allons de l'avant et régalons nous de musique, cinéma, théâtre, bouquins, expos... Voici notre sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Jay Jay Johanson autour de son nouvel album "Kings Cross"
"A heartbeat away from the northeast" de Feu Robertson
"The grim reaper" de Harold Martinez
"Suspiros de Espana" de Quatuor Opus 333
"Grieg : Piano, Orchestral & Vocal Works, Chamber Music" par Divers artistes
"Cyclotron #3", tour d'horizon du label Partycul System qui fête ses 20 ans
"Ose Bashung" de Dirty Old Band
"1958" de Blick Bassy
Brune en concert au FGO Barbara
"Outsider" de Chine Laroche
"Dance EP" de Duke of Paris
et toujours :
"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Amour et Psyché" au Théâtre 71 à Malakoff
"La Cagnotte" au Théâtre Le Lucernaire
"Dom Juan" au Théâtre Le Ranelagh
"La démocratie de la peur" au Théâtre Aleph
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"Berlin en Seine" au Théâtre Essaion
"Anatomie de la joie" au Théâtre Essaion
des reprises:
"Une vie de pianiste" au Studio Hébertot
"La Logique des femmes" au Théâtre des Variétés
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Hey ! Modern Art et Pop Culture #4" à la Halle Saint-Pierre
"Chicago Foyer d'Art brut" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Un tramway à Jérusalem" de Amos Gitaï
"Aujourd'hui, rien" de Christophe Pellet
"Disperata" de Edoardo Winspeare
Ciné en bref avec :
"Le Vent de la liberté" de Michael Herbig
"Boy erased" de Joel Edgerton
"Blanche comme Neige" de Anne Fontaine
"Dumbo" de Tim Burton
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Allons nous sortir de l'histoire ?" de Jacques Julliard
"Comment faire mentir les cartes" de Mark Monmonier
"Les âmes englouties" de Susanne Jansson
"Presidio" de Randy Kennedy
"Silens moon" de Pierre Cendors
"Sombre avec moi" de Chris Brookmyre
"Un fruit amer" de Nicolas Koch
"Un siècle américain, tome 3 : Notre âge d'or" de Jane Smiley
et toujours :
"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=