Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Et j'abattrai l'arrogance des tyrans
Marie-Fleur Albecker  (Editions Aux forges de Vulcain)  août 2018

Tous les mêmes les férus d’histoire, tous les mêmes. Des amateurs avertis capables de transporter un auditoire béat dans les antres puants de conspirations royales et de cachoteries consenties. Professeur d’histoire, Marie-Fleur Albecker incarne un de ces rares enseignants qui porte le feu des origines en son sein.

Quelques pages prises au hasard dans son premier roman soulignent l’insolence passionnée avec laquelle l’auteure retrace l’histoire : Et j’abattrai l’arrogance des tyrans. Placé en 1381, en pleine période qualifiée de Moyenne par des linguistes peu avertis de ce qui se joua réellement dans ces arrières âges, le roman brille par le pont qu’il bâtit entre le Moyen-Age et notre époque, qui n’a de contemporaine que le nom.

Les premiers mots ne s’embarrassent pas de languissantes descriptions ni de tristes femmes alanguies sur leur broderie au coin du feu, ni même de pénibles travaux dans des cultures ravagées par des puissants coursant un gibier affolé. Non, Marie-Fleur Albecker ne succombe pas aux clichés médiévaux illustrés par le cinéma, son décor à elle est l’âme de Johanna, simple mortelle au milieu des hommes.

"Voilà donc pour l’histoire officielle : un Roi de quatorze ans, des paysans largement pas libres, une guerre qui n’en finit pas, un Fléau Noir qui a décimé plus du tiers de la population, un pays de ploucs mais riche néanmoins."

Monde phallocrate qui sert encore de religion à bon nombre de "contemporains", 1381 fait regretter à Johanna d’être née dans un corps de femme. Loin de se résigner à sa condition, c’est le cœur rebelle qu’elle décide de se joindre à la marche sur Londres, cortège de révoltés se rebellant contre les puissants belliqueux avides de conquête payées du sang de leurs contribuables.

Féministe jusqu’au bout des ongles, Johanna va où ses convictions la poussent. A se poser des questions sur l’improbable éducation dont elle semble avoir bénéficié dans ces temps reculés où le père vendait ses filles à un mari. Mais là n’est pas la question, le cœur du roman se situe exactement dans la symbolique du personnage : pourquoi un même propos conspué dans la bouche d’une femme est approuvé si issu de la bouche d’un homme ? Qu’est-ce qui fait qu’un service trois-pièces change la portée d’un message ?

Coriace croyance terriblement contemporaine, où la misogynie à grande bouche fait parfois bouger plus de moutons que les égalitaires silencieux. Bien évidemment que le débat ne date pas d’hier. Mais encore. Il n’a pas fini de faire parler de lui.

Délicieusement truffé de formules anachroniques, Marie-Fleur Albecker met ses lecteurs face à leur définition de d’égalité avec effronterie. C’est sans baisser les yeux qu’elle tisse son roman entre injustices passées ordinaires et habitudes quotidiennes installées dont nous devrions avoir honte. Avec fougue et pédagogie, l’auteure nous amène droit vers la révolte, à se soulever contre les idées reçues et les préjugés d’ignorants… Rien que ça.

 
 

Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 novembre 2018 : Pas de frein pour consommer la culture

Si certains estiment que l'on consomme toujours trop et toujours plus, il n'en est pas de même pour la culture. Jamais assez de livres, de musiques, de films... Voici de quoi découvrir cette semaine encore avec notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Amir" de Tamino
"We are not merchandise" de Jean Michel Jarret
"Action" de Inuit
"Vanités" de Liz Van Deuq
"Longue distance" de Miegeville
My Baby et Electro Deluxe dans une sélection de EP
et toujours :
Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Iinflammation du verbe vivre" au Théâtre de la Colline
"Dans le pays d'hiver" à la MC93 à Bobigny
"L'Arche" au Théâtre 13/Seine
"Cyrano" au Théâtre de la Tempête
"Abeilles" au Théâtre de Belleville
"Le Cabaret des Trois soeurs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Ce qu'on attend, ce qu'on a déjà" au Lavoir Moderne Parisien
"L'Autre fille" à la Comédie de Béthune
"Mémoire de fille" à la Comédie de Béthune
"Femme(s)" au Théâtre Trévise
"J'aime Brassens" au Théâtre Trévise
les reprises :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers parisiens
"En avant sur les cendres" au Théâtre du Rond-Point
"Moi, Dian Fossey" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Viel chante Brel" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"La Fabrique à Kifs" au Théâtre de l'Oeuvre
"Le Cabaret extraordinaire" à la Nouvelle Eve
et la chronique des autres spectacles de novembre

Expositions avec :

"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"Jômon - Naissance de l'art dans le Japon préhistorique" à la Maison de la Culture du Japon

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le départ" de Jerzy Skolimowki en version restaurée
et la chronique des autres sorties de novembre

Lecture avec :

"Au coeur de la folie" de Luca d'Andrea
"Les contes du réveil matin" de Michel Bussi
"Munkey diaries (1957-1982)" de Jane Birkin
"Où vivre" de Carole Zalberg
et toujours :
"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=