Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Et j'abattrai l'arrogance des tyrans
Marie-Fleur Albecker  (Editions Aux forges de Vulcain)  août 2018

Tous les mêmes les férus d’histoire, tous les mêmes. Des amateurs avertis capables de transporter un auditoire béat dans les antres puants de conspirations royales et de cachoteries consenties. Professeur d’histoire, Marie-Fleur Albecker incarne un de ces rares enseignants qui porte le feu des origines en son sein.

Quelques pages prises au hasard dans son premier roman soulignent l’insolence passionnée avec laquelle l’auteure retrace l’histoire : Et j’abattrai l’arrogance des tyrans. Placé en 1381, en pleine période qualifiée de Moyenne par des linguistes peu avertis de ce qui se joua réellement dans ces arrières âges, le roman brille par le pont qu’il bâtit entre le Moyen-Age et notre époque, qui n’a de contemporaine que le nom.

Les premiers mots ne s’embarrassent pas de languissantes descriptions ni de tristes femmes alanguies sur leur broderie au coin du feu, ni même de pénibles travaux dans des cultures ravagées par des puissants coursant un gibier affolé. Non, Marie-Fleur Albecker ne succombe pas aux clichés médiévaux illustrés par le cinéma, son décor à elle est l’âme de Johanna, simple mortelle au milieu des hommes.

"Voilà donc pour l’histoire officielle : un Roi de quatorze ans, des paysans largement pas libres, une guerre qui n’en finit pas, un Fléau Noir qui a décimé plus du tiers de la population, un pays de ploucs mais riche néanmoins."

Monde phallocrate qui sert encore de religion à bon nombre de "contemporains", 1381 fait regretter à Johanna d’être née dans un corps de femme. Loin de se résigner à sa condition, c’est le cœur rebelle qu’elle décide de se joindre à la marche sur Londres, cortège de révoltés se rebellant contre les puissants belliqueux avides de conquête payées du sang de leurs contribuables.

Féministe jusqu’au bout des ongles, Johanna va où ses convictions la poussent. A se poser des questions sur l’improbable éducation dont elle semble avoir bénéficié dans ces temps reculés où le père vendait ses filles à un mari. Mais là n’est pas la question, le cœur du roman se situe exactement dans la symbolique du personnage : pourquoi un même propos conspué dans la bouche d’une femme est approuvé si issu de la bouche d’un homme ? Qu’est-ce qui fait qu’un service trois-pièces change la portée d’un message ?

Coriace croyance terriblement contemporaine, où la misogynie à grande bouche fait parfois bouger plus de moutons que les égalitaires silencieux. Bien évidemment que le débat ne date pas d’hier. Mais encore. Il n’a pas fini de faire parler de lui.

Délicieusement truffé de formules anachroniques, Marie-Fleur Albecker met ses lecteurs face à leur définition de d’égalité avec effronterie. C’est sans baisser les yeux qu’elle tisse son roman entre injustices passées ordinaires et habitudes quotidiennes installées dont nous devrions avoir honte. Avec fougue et pédagogie, l’auteure nous amène droit vers la révolte, à se soulever contre les idées reçues et les préjugés d’ignorants… Rien que ça.

 
 

Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 janvier 2019 : Du vieux, du neuf, du beau

Cette semaine on a rencontré Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio, on est allé au théâtre, au cinéma, on a écouté des disques et vu des expositions... Bref, on s'est fait plaisir pour vous offrir un sommaire riche et éclectique, cette semaine encore. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Remind me tomorrow" de Sharon Van Etten
"Todhe todhe, volume 3" de Pierre de Bethmann Medium Ensemble
Rencontre avec Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio le 24/01
"Bottle it in" de Kurt Vile
"Abandonnée / Maleja" de La Tène
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"Assume form" de James Blake
"Desert eyes" de (Thisis) Redeye
"L'étrangère" de Andéel
"They are here" de Falaises
"Emigrar" de Irina Gonzalez
"Unwind EP" de Liquid Bear
et toujours :
"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Retour à Reims" à l'Espace Cardin
"The Scarlet letter" au Théâtre de la Colline
"Arctique" aux Ateliers Berthier
"Insoutenables longues étreintes" au Théâtre de la Colline
"Le Faiseur de théâtre" au Théâtre Dejazet
"Certaines n'avaient jamais vu la mer" à la Manufcature des Oeillets
"Microfictions" au Lavoir Moderne Parisien
"Le Presque rien et le Quelque chose" au Lavoir Moderne Parisien
"Convulsions" au Théâtre Ouvert
"Les Yeux d'Anna" au Théâtre 13/Seine
"La Dama Boba" au Théâtre 13/Jardin
"Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner" à la MC93 à Bobigny
"Proust en clair" au Théâtre de la Huchette
"Dans la peau de Cyrano" au Théâtre Le Lucernaire
"Prévert" au Théâtre du Rond-Point
"Braise et Cendres" au Théâtre Le Lucernaire
et les reprises:
"Sang négrier" à la Folie Théâtre
"Le Portrait de Dorian Gray" au Théâtre Le RAnelagh
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Femmes de Barbe-Bleue" au Lavoir Moderne PArisien
"1830 - Sand, Hugo, Balzac : tout commence…" au Théâtre Essaion
"Michael Kohlhaas, l'homme révolté " au Théâtre Essaioon
"Je buterai bien ma mèr eun dimanche" au Point Virgule
"Cabaret Louise" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Mon Coeur" au Théâtre Paris-Villette
"Europa" au Lavoir Moderne Européen
"Odyssée" au Théâtre Montmartre-Galabru
"F(r)ictions" à la Grande Halle de La Villette
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Caravage à Rome " au Musée Jacquemart-André
"Alphonse Mucha" au Musée du Luxembourg
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"L'Asie rêvée d'Yves Saint-Laurent" au Musée Yves Saint-Laurent
"La Fabrique du Luxe" au Musée Cognacq-Jay
"Il était une fois Sergio Leone" à la Cinémathèque française

les films de la semaine :
"Ma vie avec James Dean" de Dominique Choisy
et la chronique des autres sorties de janvier

Lecture avec :

Présentation du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême #46
"Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan
"Ce que je peux enfin vous dire / Devenir" de Ségolène Royal / Michelle Obama
"Essence" de Fred Bernard & Benjamin Flao
"Foulques" de Véronique Boulais
"Le pays des oubliés" de Michael Farris Smith
"Les amochés" de Nan Aurousseau
"Phagocytose" de Marcos Prior & Danide
et toujours :
"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=