Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Daisy Driver
Nulle part  (Dooweet)  octobre 2018

Vois-tu lecteur, dans ma discothèque tu trouves de tout, que ce soit du rock, de la pop, de la folk, du disco et même du rap, tu trouves de la variété, du classique et du jazz, du blues et j’en passe.

Le groupe dont je vais te parler, les Daisy Driver, pourrait être cité pour plusieurs de ces catégories. Les Daisy Driver, c’est l’histoire de la rencontre de Dan, chanteur et d’Hugo, guitariste qui se rencontrent par hasard lors d’une interview. Très rapidement, ils se trouvent une passion commune pour le rock des années 90 et fin 2014, ils se retrouvent en studio pour jouer, comme ça, juste entre potes. Rapidement Alex, bassiste, (remplacé depuis peu par Nico), Alexis, batteur les rejoignent et en 2015, ils donnaient naissance à Daisy Driver.

De fil en aiguille, ils enregistrent plusieurs titres et souhaitent les partager avec le public, et en s’interrogeant sur le moyen de le faire, le groupe opte pour une diffusion sur le web via des clips. Pour cela, ils font appel à Reenox qui met en scène le groupe et les figurants selon des scénarios définis par les musiciens eux-mêmes.

OK, c’est bien beau tout ça mais concrètement cela donne quoi, hein ? Me demanderas-tu agacé par ma présentation. Et bien c’est un excellent album, parce que oui, à un moment, le public a réclamé un album et le résultat est à la hauteur de l’attente.

C’est du rock, ça balance, c’est plutôt mélodique, avec des refrains et des mélodies qui accrochent. Par exemple, pour "Le Cri du monde" ou "Nulle part", on est vraiment dans ce rock des années 90. On y retrouve des morceaux en apparence plus calme comme "Blesse mon cœur".

On sent que ce groupe est là pour se faire plaisir avant tout et cela se ressent très rapidement, pendant les 14 titres de l’album. A noter deux reprises assez surprenantes, d’une part parce qu’ils reprennent deux artistes qui non seulement ne sont pas dans leur veine musicale mais également eux-mêmes opposés puisqu’il s’agit de Renaud et de Marc Lavoine.

Reprendre "Morgane de toi" et "Les yeux revolver" est un pari, mais quand c’est bien fait, ça fonctionne forcément. Le résultat est surprenant, c’est le moins que l’on puisse dire. Le groupe en a profité pour faire des clips et je te conseille particulièrement celui des "Yeux revolver", d’ailleurs si l’actrice veut me contacter hein, enfin bon je dis ça moi, hein !

Daisy Driver est un groupe à écouter, suivre et aller voir sur scène. C’est rock, sincère, ils mettent leurs tripes dans leur musique. Comme d’habitude, je t’encourage à aller écouter leur album, l’acheter, en parler autour de toi et foncer les voir sur scène. Ils seront le 23 novembre au Nez Rouge à Paris et le 1er décembre, à Verdun.

Allez mon p’tit lecteur préféré, je te laisse en te faisant des bisous, parce que c’est important et j’en fais un peu plus à certain(e)s, mais ça c’est personnel, nous ne sommes pas que des chroniqueurs.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Daisy Driver
Le Soundcloud de Daisy Driver
Le Facebook de Daisy Driver


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 Avril 2019 :Paques au balcon, la culture dans le salon

Certes il n'y a plus de saison, le climat se réchauffe, les gens se tuent pour des histoires vieilles comme le monde et globalement, tout fout le camp. Ce n'est pas une raison pour se morfondre. Allons de l'avant et régalons nous de musique, cinéma, théâtre, bouquins, expos... Voici notre sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Jay Jay Johanson autour de son nouvel album "Kings Cross"
"A heartbeat away from the northeast" de Feu Robertson
"The grim reaper" de Harold Martinez
"Suspiros de Espana" de Quatuor Opus 333
"Grieg : Piano, Orchestral & Vocal Works, Chamber Music" par Divers artistes
"Cyclotron #3", tour d'horizon du label Partycul System qui fête ses 20 ans
"Ose Bashung" de Dirty Old Band
"1958" de Blick Bassy
Brune en concert au FGO Barbara
"Outsider" de Chine Laroche
"Dance EP" de Duke of Paris
et toujours :
"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Amour et Psyché" au Théâtre 71 à Malakoff
"La Cagnotte" au Théâtre Le Lucernaire
"Dom Juan" au Théâtre Le Ranelagh
"La démocratie de la peur" au Théâtre Aleph
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"Berlin en Seine" au Théâtre Essaion
"Anatomie de la joie" au Théâtre Essaion
des reprises:
"Une vie de pianiste" au Studio Hébertot
"La Logique des femmes" au Théâtre des Variétés
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Hey ! Modern Art et Pop Culture #4" à la Halle Saint-Pierre
"Chicago Foyer d'Art brut" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Un tramway à Jérusalem" de Amos Gitaï
"Aujourd'hui, rien" de Christophe Pellet
"Disperata" de Edoardo Winspeare
Ciné en bref avec :
"Le Vent de la liberté" de Michael Herbig
"Boy erased" de Joel Edgerton
"Blanche comme Neige" de Anne Fontaine
"Dumbo" de Tim Burton
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Allons nous sortir de l'histoire ?" de Jacques Julliard
"Comment faire mentir les cartes" de Mark Monmonier
"Les âmes englouties" de Susanne Jansson
"Presidio" de Randy Kennedy
"Silens moon" de Pierre Cendors
"Sombre avec moi" de Chris Brookmyre
"Un fruit amer" de Nicolas Koch
"Un siècle américain, tome 3 : Notre âge d'or" de Jane Smiley
et toujours :
"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=