Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Retour à Lemberg
Théâtre de la Colline  

Spectacle musical d'après un texte de Philippe Sands, mise en scène de Nina Brazier, avec Natalie Dessay, Katja Riemann, Philippe Sands, Laurent Naouri et Guillaume de Chassy.

France Culture et le Théâtre de la Colline s'allient périodiquement pour l'enregistrement en public de lectures de grands textes. L'année dernière, on avait eu la chance d'assister à une lecture mise en espace et en musique - en la présence de David Grossman, son auteur - d' "Un cheval entre dans un bar".

Cette fois-ci, c'est "Retour à Lemberg" de Philippe Sands qui fait l'objet de ce qu'on peut appeler un vrai spectacle, mêlant lecture et musique. L'enregistrement de ce moment privilégié sera diffusé le dimanche 9 décembre 20ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Car "Retour à Lemberg", sous-titré "Un chant du bien et du mal" est une espèce d'"essai-enquête" sur la naissance du droit international moderne sorti des jugements proclamés au Tribunal de Nuremberg à l'encontre des principaux "dignitaires" du Troisième Reich.

"Essai-enquête" ou "roman-enquête", les deux propositions sont recevables puisque l'oeuvre de Philippe Sands est aussi passionnante qu'un roman de John Le Carré. Il raconte l'histoire parallèle de deux juristes - comme lui - qui sont à l'origine des deux visions du droit international post-seconde guerre mondiale : d'un côté, Raphaël Lemkin, qui a introduit la notion de "génocide" et de l'autre, Hersch Lauterpacht, inventeur des "crimes contre l'humanité".

Pas vraiment sur la même longueur d'ondes, ils ne se sont jamais rencontrés alors qu'ils étaient tous les deux - avant de devenir de brillants juristes britanniques - issus de Lemberg, en Pologne (aujourd'hui en Ukraine).

Lemberg... qui est aussi le lieu de naissance de la grand-mère de Philippe Sands, qui, comme presque toute les ascendants de Lemkin et de Lauterpacht ont été exterminés alors que la Pologne était gouverné par Hans Frank, ancien avocat d'Adolf Hitler et l'un des condamnés à mort à Nuremberg. Homme de culture, Frank était la caricature du nazi mélomane, ami de Richard Strauss par exemple, et amateur d'art (il s'était accaparé la "Dame à l'hermine" de Léonard de Vinci).

Tout cela donne à Philippe Sands, lecteur efficace à joli accent de sa propre œuvre en compagnie de Natalie Dessay et de Katja Riemann, matière à de grands paradoxes que d'aucuns trouveraient sujets à caution, mais qui, dans le flot de son récit, font leçon. Sands aime le vertige et sait le faire partager : le voilà lui, le petit-fils des victimes du nazisme devenu l'ami du fils de Hans Frank.

Cambridgien comme ses deux juristes dont il suit l'aventure intellectuelle, il est le pur fruit de cette culture anglaise élitiste qui s'approprie facilement tous les mérites. Ainsi, c'est René Cassin qui a obtenu le Prix Nobel pour avoir élaboré la Déclaration universelle des droits et de l'homme, et il est, comme les juristes américains et russes présents à Nuremberg et après, réduit dans "Retour à Lemberg" à un rôle subalterne.

Sur le fond, Philippe Sands est de l'école de George Steiner, amateur britannique, comme on l'a dit, de théories paradoxales et très brillantes qui laissent pantois quand il les énonce et qui, une fois le temps de la réflexion arrivée, s'avèrent beaucoup moins pertinentes...

Reste qu'en tant que spectacle, ce "Retour à Lemberg" restera inoubliable en grande partie grâce à la présence du baryton-basse Laurent Naouri.

Accompagné au piano par Guillaume de Chassy, il est aussi phénoménal en interprétant Berthold Brecht mis en musique par Hanss Eisler qu'en chantant "Insensiblement" de Paul Misraki ou le magnifique "Anthem" de l'incomparable Leonard Cohen. Pareillement, le toucher pianistique de Guillaume de Chassy, interprétant Bach ou Rachmaninov, vaut à lui seul le déplacement.

On n'oubliera pas le beau travail de Pascal Deux inspiré de la mise en scène de Nina Brazier, qui fait d'une lecture bien plus qu'une lecture et donnera envie à tous de découvrir le travail littéraire de Philippe Sands qu'il faut lire, même s'il donne à Lemkin et Lauterpacht un trop beau rôle dans une histoire qu'il faut aussi ramener à une dimension plus modeste puisque les notions dégagées de "crimes contre l'humanité" et de "génocide" semblent n'avoir aucune prise sur les exactions des grandes puissances et de leurs alliés.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=