Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tristan Pfaff
Karol Beffa - Douze Etudes  (Ad Vitam Records)  novembre 2018

"La musique que je compose suggère des images mentales", "Il n'y a rien de pire quand on parle de musique que de vouloir faire passer l'obscur pour du profond" Karol Beffa

D’origine polonaise, Karol Beffa est compositeur, pianiste, improvisateur, musicologue et professeur. Sa reconnaissance est croissante, le Franco-suisse figure en effet parmi les compositeurs contemporains les plus joués actuellement. Dans tous son corpus d’œuvres, il explore un monde sonore riche sans rien céder à une sorte de faux avant-gardisme. Une musique sophistiquée, dense, absolument contemporaine mais qui, finalement, reste assez accessible. Pour lui, l’écriture est en lien avec la mort et composer, c’est repousser l’instant même de cette mort, comme une sorte de stratégie d’évitement.

Ces douze études ont été créées dans leur ensemble par Tristan Pfaff, en juillet 2014, lors du festival des forets à Compiègne. Ces études écrites entre 2000 et 2011 représentent l’essentiel des compositions de Karol Beffa pour piano seul. Comme chez Chopin ou Ligeti par exemple, chaque étude se concentre sur une spécificité d’écriture, mais reste plus esthétique que simplement gymnastique. Le rapprochement avec ce dernier n’est pas anodin, Beffa maîtrise particulièrement bien l’esthétique des études pour piano de György Ligeti puisqu’il a obtenu en 2003 le titre de docteur en musicologie à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), grâce à une thèse portant sur ces études sous-titrée "imagination sonore et théâtralisation".

Le premier cahier se compose d’études assez courtes avec pour chacune un thème unique (intervalles de tierces et quintes, octaves, bimodalité, répétition et mouvement perpétuel...). Dans le second cahier, les six autres études, comme une suite aux études-tableaux de Rachmaninov, s’élargissent et tournent autour du thème de la contrainte. Il y a une forme de tension rythmique et harmonique dans cette musique où les notes et les rythmes précis semblent, au sein d’une polyphonie compliquée, se réverbérer les uns aux autres. Des études absolument exigeantes techniquement (harmoniquement, rythmiquement) qui demandent beaucoup de virtuosité digitale. Toutes ces difficultés se rassemblant dans la douzième et dernière étude. Grâce à sa connaissance du répertoire, de sa proximité avec le compositeur, il y a une réelle collaboration entre les deux hommes, à une technique irréprochable et à un touché de jeu superbement en finesse, Tristan Pfaff y fait absolument merveille.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Tristan Pfaff


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=