Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mademoiselle Julie
Théâtre L'Etoide du Nord  (Paris)  novembre 2018

Drame de August Strindberg, mis en scène par Julie Brochen, avec Anna Mouglalis, Xavier Legrand et Julie Brochen.

S'il fallait qualifier d'un mot cette version de "Mademoiselle Julie" mise en scène par Julie Brochen, qui joue par ailleurs Kristin la cuisinière, ce mot serait "limpide".

En pleine nuit de la Saint-Jean, qui selon les croyances nordiques, est la nuit où les amours se révèlent ou s'éteignent, Mademoiselle Julie (Anna Mouglalis), une jeune aristocrate présentée comme originale voire à moitié folle, vient traîner du côté de la cuisine où Jean (Xavier Legrand), le valet, est en train de cirer les bottes du Comte, le père Mademoiselle Julie. Sans doute un peu ivre, elle provoque le valet. Débute alors un jeu à deux, ou même à trois puisque Kristin est présente et est la fiancée officielle de Jean.

Ce huis clos écrit en 1889 par Auguste Strindberg n'a rien perdu de sa force. On y comprend ce qu'est la lutte des classes, ce qu'elle était à cette époque et ce qu'elle demeure aujourd'hui.

On y perçoit la lutte des sexes et on peut voir en Mademoiselle Julie un personnage féminin tentant de s'émanciper. Mais l'interaction du conflit social et du conflit sexuel est un peu trop pour une femme qui cherche à se libérer de ses deux tutelles à l'orée du 20ème siècle.

On soulignera la composition d'Anna Mouglalis qui propose une Mademoiselle Julie à la fois terrienne et aérienne. Déterminée, elle sait ce qu'elle veut mais ne peut trouver la force de l'obtenir qu'en étant dans un état second.

Paradoxale, elle est lucide jusqu'à la mort sur ce qu'elle peut obtenir, mais pourtant rêve - peut-être sous l'effet magique de la Saint-Jean - que les préjugés et les mesquineries s'effaceront devant la puissance de l'amour.

Avec sa voix rauque, sa grande silhouette rehaussée de bottines, elle tangue vers l'inéluctable. Elle s'approprie Mademoiselle Julie de toute sa rage, de tout son appétit. Juliette Binoche, dans la version de Frédéric Fisbach, minaudait ou intellectualisait, Anna Mouglalis, dans celle de Julie Brochen, est concrète, ose la vulgarité et le verbe haut. On la sent aussi constamment aux bords des larmes.

Xavier Legrand est lui aussi très convaincant. On comprend qu'il accepte de ne pas se mettre à la hauteur de sa partenaire, qu'il est un ambitieux aussi veule que manipulateur et qu'il ne s'en sortira socialement que si Mademoiselle Julie fonce tête baissée vers sa perte. On sent que sa servilité est sa seule chance justement de devenir, un jour, le maître.

Le résultat de ce combat finalement très violent ressemble bien à ce qu'est la passion amoureuse quand elle est sans issue. Le public d'aujourd'hui ne s'y trompe pas : il adhère à la vision de Julie Brochen que l'on remercie d'avoir montré à tant de jeunes gens ce qu'un authentique chef-d'oeuvre comme celui d'Auguste Strindberg peut générer en matière d'émotion et de réflexion.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=