Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Lettre à Helga
Théâtre de l'Epée de Bois  (Paris)  novembre 2018

Monologue dramatique d'après l'oeuvre éponyme de Bergsveinn Birgisson dit par Roland Depauw dans une mise en scène de Claude Bonin.

Au mois d'août 1997, Bjarni Gislason, au terme de son existence, alors qu'il est âgé de 90 ans et se prépare à rejoindre la maison de retraite, revient à la ferme familiale dans la campagne d'Islande et répond enfin à la lettre que lui a adressé des années auparavant Helga, celle qui fût le plus grand amour de sa vie.

Parce qu'il n'aura pas voulu la suivre pour la grande ville, Reykjavik, ayant fait le choix de la nature et des traditions ancestrales, Bjarni portera cet amour disparu toute sa vie comme une obsession. Il fait part dans cette lettre de son regret éternel tout autant qu'il écrit un hymne à la nature islandaise toute entière.

Pour adapter le roman de Bergsveinn Birgisson (traduit par Catherine Eyjolfsson), Claude Bonin a privilégié les dernières années de cette saga et évidemment la passion foudroyante entre le contrôleur du fourrage Bjarni et Helga, l'éleveuse de moutons.

Le texte d'une puissance peu commune de Bergsveinn Birgisson est mis en valeur par la mise en scène en tous points magnifique de Claude Bonin qui mêle dans un équilibre délicat tous les éléments de ce spectacle fascinant. La splendide scénographie de Cynthia Lhopitallier représente la facade en bois de la bergerie dont les planches peu à peu s'écroulent, tout comme l'âme de Bjarni.

La création sonore de Nicolas Perrin réalisée en direct utilise des sonorités atypiques et particulièrement évocatrices. Dans l'ombre du comédien, il est une présence constante qui soutient le texte et lui donne une harmonieuse singularité. Derrière les planches, on découvre peu à peu le travail vidéo de Valéry Faidherbe, jamais illustratif mais éminemment symbolique, également de très grande qualité.

Enfin, le comédien qui tient ce monologue ardent de bout en bout est l'exceptionnel Roland Depauw qui porte ce parcours de vie avec toute son expérience de jeu pour un résultat éloquent d'une force rare. Dirigé d'une précision d'orfèvre par Claude Bonin, il propose plus d'une heure durant une performance qui force le respect.

Sans faiblir un seul moment, il charrie la langue brute et charnelle de Birgisson avec un engagement intense et une pugnacité incroyable, donnant à voir toute la passion sensuelle et toute la douleur de cet homme dont l'amour de la nature et de son travail éclate à chaque moment.

D'une esthétique flamboyante et d'une puissance incandescente, "La Lettre à Helga" est un immense spectacle d'une émotion et d'une beauté impressionnantes.

Un chef d'oeuvre à ne pas rater.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=