Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce What you gonna do when the world's on fire ?
Roberto Minervini  décembre 2018

Réalisé par Roberto Minervini. Etats Unis/France/Italie. Documentaire. 2h03 (Sortie 5 décembre 2018).

Avec "What you gonna do when the world's on fire ?", Roberto Minervini poursuit son exploration sans concession de l'Amérique dite profonde.

Après "Le cœur battant" et "The Other Side", deux films dont on avait déjà fait cas, il franchit encore un seuil pour démystifier le rêve américain et la supposée démocratie étasunienne.

En s'attaquant à la question noire, après avoir montre des petits blancs pauvres, drogués jusqu'à la moelle, suprémacistes ou sectaires, il s'enfonce encore de plusieurs degrés dans la description de l'enfer américain où règne une misère certes intolérable mais qui n'est rien en comparaison de l'injustice et de l'oppression dont sont victimes des pans entiers de l'Amérique des gens de peu.

Minervini s'intéresse à une mère de deux enfants qui essaie comme elle peut de les éduquer seule et de leur éviter l'irrémédiable pente qui les mènerait, comme tant d'autres noirs, vers la prison ou la mort violente.

Il s'attache aussi à une battante, Judy, qui lutte pour sauver son bar menacé par la gentrification et doit parallèlement s'occuper de sa mère de 87ans, elle aussi en voie d'expulsion.

Il décrit aussi, sous les traits du "chef Kevin", une communauté mal connue de Louisiane, "les Indiens du Mardi Gras", composée de descendants d'esclaves noirs ayant trouvé refuge chez des Indiens et ayant pu faire souche avec eux.

Paré de ses plumes, le chef Kevin, "Grand Chef des flèches incandescentes", rappelle une histoire occultée dont seule la musique, dans sa fusion afro-indienne, conte encore les grandes heures et les magnifie avant peut-être que les temps puissent hypothétiquement changer...

Enfin, comme dernier sujet, il suit la renaissance presque sous forme de caricature des "Black Panthers" qui manifestent surtout contre les autorités racistes, celles qui tuent au Mississippi ou en Louisiane. Répétant ad libitum les noms des noirs assassinés notamment par les policiers blancs, on les sent démunis et leurs cris contiennent une infinie détresse.

On a beau se complaire à introduire dans le paysage urbain français de rues Martin Luther King ou des squares Rosa Parks, rien n'a changé dans ses États où comme le montre trivialement Roberto Minervini la face dégueulasse du racisme se pavane.

A l'instar de ses précédents documentaires, certains pourront trouver qu'il filme à la limite du voyeurisme, prenant son temps, n'hésitant pas à s'attarder sur un visage ou un lieu.

"What you gonna do when the world's in fire ?" de Roberto Minervini n'est pas un documentaire plan plan de plus. Il confirme le grand talent du réalisateur, sa capacité à rendre signifiant tous les éléments qu'il prend la peine d'inclure dans ses films.

Avec sa trilogie américaine, il se fait sociologue et nous laisse en direct ses impressions fortes. On ne verra jamais plus l'Amérique avec les mêmes yeux et, on l'espère, on pourra en finir avec la propagande cinématographique qui montre ce pays complexe, rongé par une misère criarde et un luxe tapageur, comme un pays de Cocagne alors qu'il constitue peut-être un bien réel enfer.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mars 2023 : Motion de culture

Tout fout le camp en ce moment. En attendant des jours meilleurs, accrochons nous et noyons notre chagrin dans la culture !Cc'est parti pour le sommaire de la semaine en commençant par le replay de la 63eme Mare Aux Grenouilles.

Du côté de la musique :

"Your mother should know, Brad Mehldau plays the Beatles" de Brad Mehldau
"Soul tropical" de David Walters
"Embers" de Embers
"Le courage" de Julie Rey et Adrien Desse
"Nuit blanche" de Anodine
"Désequilibre" de Bilbao Kung Fu
"Elements" de Foehn
"La Sagrada" de Natalia Doco
"Red cloud" de Red Cloud
"Isla" de Simon Moullier
et toujours :
"Sound of Eymet" de Adrien Chicot
"O futuro é mais bonito" de Anna Setton
"Vertigo" de Bipolar Club
"W.A. Mozart : The prussian quartets" de Chiaroscuro Quartet
"Principia" de En Attendant Ana
"Charivari" de Marcel
"111" de One Shot
"A very big lunh" de Papanosh
"Brothers & Sisters" de Steve Mason
"Screamers" de Treponem Pal

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Dans la solitude des champs de coton" à l'Espace Cardin
"House" au Théâtre de la Colline
"Oeuvrer son cri" au Théâtre de la Cité Internationale
"Le silence et la peur" au Théâtre de la Colline
"Tom na Fazenda" au Théâtre Paris-Villette
"Petites histoires de la démesure" au Théâtre Les Déchargeurs
"Apocalipsync" au Théâtre du Rond- Point
"Weber à vif" à La Scala
"HPNS" au Théâtre La Reine Blanche
"Marée haute" au Théâtre Le Lucernaire
"Rémi Larrousse - Confidences d'un illusionniste" au Théâtre Le Lucernaire
"Opération Kortex" à La Folie Théâtre
"Patricia Lelouebec - Sauver le monde" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Langue des Cygnes au Théâtre 71 à Malakoff
les reprises :
"Nagasaki" au 100ECS
"Maupassant, Octave et moi" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Maya, une voix" au Lavoir Moderne Parisien
"Al Atlal, chant pour ma mère" au Théâtre 14
et une sélection des autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Giovanni Bellini - Influences croisées" au Musée Jacquemart-André
dernière ligne droite pour :
"Capitales" à l'Hôtel de Ville de Paris
"Yves Klein intime" à l'Hôtel de Caumont
et les autres expositions à l'affiche

Lecture avec :

"Les nageurs de la nuit" de Tomasz Jedrowski
"Les grands ministres de Habsbourg" de Jean Paul Bled
"Le petit roi" de Mathieu Belezi
"Il ne doit jamais rien m'arriver" de Mathieu Persan
et toujours :
"Un paradis en enfer" de Rebecca Soinit
Rencontre avec Taous Merakchi & Da Coffee Time
"Coven" de Taous Merakchi & Da Coffee Time
"Les autres gens ne sont pas des gens comme nous" de J.M. Erre
"Le passager" de Cormac McCarthy
"La guerre sainte de Poutine" de Sébastien Boussois & Noé Morin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=