Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Séance infernale
Jonathan Skariton  (Sonatine Editions)  septembre 2018

Je suis passé à côté de cette publication de septembre, merveilleusement englué dans la rentrée littéraire de septembre, autour de romans chroniqués en grand nombre sur le site et d’autres polars publiés chez Sonatine. Le mal vient d’être réparé, je me suis procuré le premier ouvrage de Jonathan Skariton, Séance infernale, un jeune auteur grec vivant en Grande-Bretagne, qui nous propose un thriller entre deux époques et deux continents sur les coulisses du septième art. L’ouvrage est inspiré de faits réels, à savoir la disparition jamais élucidée de Louis Aimé Augustin Le Prince, un des pionniers du cinéma.

Spécialiste en histoire du cinéma, réputé savoir dénicher les reliques les plus rares, Alex Whitman est engagé par un collectionneur excentrique pour retrouver les traces d’un film légendaire, Séance infernale. Celui-ci serait l’œuvre d’un ingénieur français, Augustin Sekuler, considéré comme le véritable créateur du cinéma, quelques années avant Edison et les frères Lumière. Le défi lancé à Alex est de taille. Sekuler a disparu mystérieusement en 1890, lors d’un voyage en train entre la Bourgogne et Paris, le jour où il devait présenter son invention.

En quête de fragments de ce film mythique, Whitman va essayer d’en savoir plus sur cette étrange affaire et sur les mystères qui entourent la vie et l’œuvre de Sekuler. Que lui est-il arrivé ? Quelle était la teneur de ce Séance Infernale ? Très vite ses recherches vont l’exposer à de graves dangers car une abominable vérité se cache derrière cette disparition. Sa quête obsessionnelle se transmet au lecteur autour d’un cauchemar menaçant mais aussi autour d’une ode au début du cinéma.

Sekuler a laissé une énigme derrière lui et quelques cadavres aussi. Un tueur en série rode et des jeunes filles ont disparu, dont celle de Whitman il y a quelques années. L’enquête va évidemment révéler des ramifications et des liens entre ce que recherche Whitman concernant le film Séance infernale, le tueur en série et les disparitions anciennes.

Ce roman, complexe sans être compliqué à lire, au contraire, les chapitres courts s’enchaînent parfaitement, s’avère être un véritable casse-tête géant, brillamment construit par l’auteur, fruit d’un travail de recherche important tant les références cinématographiques sont présentes, de même que les notes de fin de page très nombreuses que l’on retrouve en fin de livre.

C’est donc dans une spirale infernale parfaitement représentée par la couverture du livre, que vous allez vous retrouvez si vous vous lancez dans la lecture du livre de Jonathan Skariton. Séance infernale est un ouvrage que vous ne lâcherez pas, une fois débuté jusqu’à l’épilogue.

Il aurait donc été dommage que cet ouvrage publié par Sonatine ne parvienne pas jusqu’à mes mains, tant il s’avère maintenant faire partie de mes belles découvertes d’une année 2018 qui se termine bientôt, dans la catégorie polar.

Je vous laisse car il me reste encore un dernier ouvrage de chez Sonatine, Allez tous vous faire foutre, c’est le titre du livre, à terminer pour pouvoir vous le présenter bientôt sur le site.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Jonathan Skariton
Le Facebook de Jonathan Skariton


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=