Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Antigone
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  décembre 2018

Spectacle d'après l'oeuvre de Sophocle conçu et mis en scène par Lucie Berelowitsch, avec Chrystyna Fedorak, Thibault Lacroix, Roman Yasinovskiy, Diana Rudychenko, Anatolii Marempolsky, Nikita Skomorokhov, Igor Gnezdilvov, Alexei Nujni et les Dakh Daughters Natalka Halanevych, Tetyana Hawrylyuk, Solomiia Melnyk, Anna Nikitina, et Nataliia Zozul.

Après sa spectaculaire "Lucrèce Borgia", Lucie Berelowitsch met en scène une autre figure de femme qui affronte seule le monde des hommes, l'"Antigone" de Sophocle.

En effet, la tragédie sophocléenne traite d'un des épisodes du destin tragique de la dynastie royale des Labdacides quand après la lutte fratricide des deux fils d'Oedipe, leur soeur Antigone brave l'interdiction de Créon, leur oncle, de donner une sépulture à celui qui a contesté le pouvoir de l'autre mettant en péril l'unité de la cité, ce qui la voue à une mort certaine.

Lucie Berelowitsch procède à une inattendue contextualisation ukrainienne qu'elle indique s'est imposée à l'issue d'un séjour en Ukraine au cours duquel elle a rencontré des artistes dont le phare du renouveau du théâtre ukrainien, le metteur en scène Vlad Troitskyi, directeur du Théâtre Dakh, et les rriot girls, comédiennes, musiciennes multi-instrumentistes et chanteuses formées à son école, du groupe Dakh Daugters ayant activement participé à l'Euromaïdan, et qui, au demeurant, figurent au générique.

Comme Vlad Troitskyi avait mené dans "La Maison des chiens*" une réflexion sur la pièce "Oedipe-roi" de Sophocle et la filiation de la tragédie historique du peuple ukrainien avec la malédiction des Atrides, elle a trouvé une résonance entre la Grèce mythologique et l'Ukraine archaïque navigant entre mythes païens et chrétiens.

De même pour la thématique de la désobéissance civile qui nourrit la révolte d'Antigone est illustrée par celle des pro-européens ukrainiens qui, en 2014, ont manifesté contre la décision gouvernementale de ne pas signer un accord d'association avec l'Union européenne.

Dans une scénographie baroque de Jean-Baptiste Bellon, dont une façade de palais noir graffité, sous les lumières crépusculaires de François Fauvel, qui s'inspire de la flamboyance saturnienne des spectacles de Vlad Troitskyi*, Lucie Berelowitsch respecte les topoï du tragique originel.

Et elle dirige avec maîtrise des comédiens et acteurs ukrainiens au jeu organique, Chrystyna Fedorak (hiératique Antigone), Roman Yasinovskiy (Créon magistral en chef de bande mafieuse de la gloiredu guerrier à la déliquescence de l'homme), Anatolii Marem, Nikita Skomorokhov, Igor Gnezdilvov et Alexei Nujni - et une exception avec le comédien français Thibault Lacroix, en hallucinant devin Tirésias.

Par ailleurs, elle érige le choryphée, souvent minimisé voire supprimé, en protagoniste central qui assure, outre la fonction narrative conventionnelle, tant l'incarnation d'un chœur de femmes plébéiennes engagées dans l'insoumission que les serviles femmes de cour et les déesses infernales, les Erynies, délivrant la malédiction qui s'abat sur les criminels.

Au jeu et à la partition musicale, signée en collaboration avec Vlad Troitskyi, fusion singulière de rythmes percussifs et de polyphonies vocales, mode de chant traditionnel ukrainien, qui oscillent entre le punk et le séraphique, marque de fabrique des Dakh Daughters et de leur "Freak cabaret", les percutantes Natalka Halanevychv, Tetyana Hawrylyuk, Solomiia Melnyk, Anna Nikitina, et Nataliia Zozul qui apportent une belle valeur ajoutée à cet époustouflant spectacle.

 
*
"La Maison des chiens"
"Le Roi Lear - Prologue"
"Testament"
"VII - Le roi Terre"

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=