Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Antigone
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  décembre 2018

Spectacle d'après l'oeuvre de Sophocle conçu et mis en scène par Lucie Berelowitsch, avec Chrystyna Fedorak, Thibault Lacroix, Roman Yasinovskiy, Diana Rudychenko, Anatolii Marempolsky, Nikita Skomorokhov, Igor Gnezdilvov, Alexei Nujni et les Dakh Daughters Natalka Halanevych, Tetyana Hawrylyuk, Solomiia Melnyk, Anna Nikitina, et Nataliia Zozul.

Après sa spectaculaire "Lucrèce Borgia", Lucie Berelowitsch met en scène une autre figure de femme qui affronte seule le monde des hommes, l'"Antigone" de Sophocle.

En effet, la tragédie sophocléenne traite d'un des épisodes du destin tragique de la dynastie royale des Labdacides quand après la lutte fratricide des deux fils d'Oedipe, leur soeur Antigone brave l'interdiction de Créon, leur oncle, de donner une sépulture à celui qui a contesté le pouvoir de l'autre mettant en péril l'unité de la cité, ce qui la voue à une mort certaine.

Lucie Berelowitsch procède à une inattendue contextualisation ukrainienne qu'elle indique s'est imposée à l'issue d'un séjour en Ukraine au cours duquel elle a rencontré des artistes dont le phare du renouveau du théâtre ukrainien, le metteur en scène Vlad Troitskyi, directeur du Théâtre Dakh, et les rriot girls, comédiennes, musiciennes multi-instrumentistes et chanteuses formées à son école, du groupe Dakh Daugters ayant activement participé à l'Euromaïdan, et qui, au demeurant, figurent au générique.

Comme Vlad Troitskyi avait mené dans "La Maison des chiens*" une réflexion sur la pièce "Oedipe-roi" de Sophocle et la filiation de la tragédie historique du peuple ukrainien avec la malédiction des Atrides, elle a trouvé une résonance entre la Grèce mythologique et l'Ukraine archaïque navigant entre mythes païens et chrétiens.

De même pour la thématique de la désobéissance civile qui nourrit la révolte d'Antigone est illustrée par celle des pro-européens ukrainiens qui, en 2014, ont manifesté contre la décision gouvernementale de ne pas signer un accord d'association avec l'Union européenne.

Dans une scénographie baroque de Jean-Baptiste Bellon, dont une façade de palais noir graffité, sous les lumières crépusculaires de François Fauvel, qui s'inspire de la flamboyance saturnienne des spectacles de Vlad Troitskyi*, Lucie Berelowitsch respecte les topoï du tragique originel.

Et elle dirige avec maîtrise des comédiens et acteurs ukrainiens au jeu organique, Chrystyna Fedorak (hiératique Antigone), Roman Yasinovskiy (Créon magistral en chef de bande mafieuse de la gloiredu guerrier à la déliquescence de l'homme), Anatolii Marem, Nikita Skomorokhov, Igor Gnezdilvov et Alexei Nujni - et une exception avec le comédien français Thibault Lacroix, en hallucinant devin Tirésias.

Par ailleurs, elle érige le choryphée, souvent minimisé voire supprimé, en protagoniste central qui assure, outre la fonction narrative conventionnelle, tant l'incarnation d'un chœur de femmes plébéiennes engagées dans l'insoumission que les serviles femmes de cour et les déesses infernales, les Erynies, délivrant la malédiction qui s'abat sur les criminels.

Au jeu et à la partition musicale, signée en collaboration avec Vlad Troitskyi, fusion singulière de rythmes percussifs et de polyphonies vocales, mode de chant traditionnel ukrainien, qui oscillent entre le punk et le séraphique, marque de fabrique des Dakh Daughters et de leur "Freak cabaret", les percutantes Natalka Halanevychv, Tetyana Hawrylyuk, Solomiia Melnyk, Anna Nikitina, et Nataliia Zozul qui apportent une belle valeur ajoutée à cet époustouflant spectacle.

 
*
"La Maison des chiens"
"Le Roi Lear - Prologue"
"Testament"
"VII - Le roi Terre"

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=