Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Antigone
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  décembre 2018

Spectacle d'après l'oeuvre de Sophocle conçu et mis en scène par Lucie Berelowitsch, avec Chrystyna Fedorak, Thibault Lacroix, Roman Yasinovskiy, Diana Rudychenko, Anatolii Marempolsky, Nikita Skomorokhov, Igor Gnezdilvov, Alexei Nujni et les Dakh Daughters Natalka Halanevych, Tetyana Hawrylyuk, Solomiia Melnyk, Anna Nikitina, et Nataliia Zozul.

Après sa spectaculaire "Lucrèce Borgia", Lucie Berelowitsch met en scène une autre figure de femme qui affronte seule le monde des hommes, l'"Antigone" de Sophocle.

En effet, la tragédie sophocléenne traite d'un des épisodes du destin tragique de la dynastie royale des Labdacides quand après la lutte fratricide des deux fils d'Oedipe, leur soeur Antigone brave l'interdiction de Créon, leur oncle, de donner une sépulture à celui qui a contesté le pouvoir de l'autre mettant en péril l'unité de la cité, ce qui la voue à une mort certaine.

Lucie Berelowitsch procède à une inattendue contextualisation ukrainienne qu'elle indique s'est imposée à l'issue d'un séjour en Ukraine au cours duquel elle a rencontré des artistes dont le phare du renouveau du théâtre ukrainien, le metteur en scène Vlad Troitskyi, directeur du Théâtre Dakh, et les rriot girls, comédiennes, musiciennes multi-instrumentistes et chanteuses formées à son école, du groupe Dakh Daugters ayant activement participé à l'Euromaïdan, et qui, au demeurant, figurent au générique.

Comme Vlad Troitskyi avait mené dans "La Maison des chiens*" une réflexion sur la pièce "Oedipe-roi" de Sophocle et la filiation de la tragédie historique du peuple ukrainien avec la malédiction des Atrides, elle a trouvé une résonance entre la Grèce mythologique et l'Ukraine archaïque navigant entre mythes païens et chrétiens.

De même pour la thématique de la désobéissance civile qui nourrit la révolte d'Antigone est illustrée par celle des pro-européens ukrainiens qui, en 2014, ont manifesté contre la décision gouvernementale de ne pas signer un accord d'association avec l'Union européenne.

Dans une scénographie baroque de Jean-Baptiste Bellon, dont une façade de palais noir graffité, sous les lumières crépusculaires de François Fauvel, qui s'inspire de la flamboyance saturnienne des spectacles de Vlad Troitskyi*, Lucie Berelowitsch respecte les topoï du tragique originel.

Et elle dirige avec maîtrise des comédiens et acteurs ukrainiens au jeu organique, Chrystyna Fedorak (hiératique Antigone), Roman Yasinovskiy (Créon magistral en chef de bande mafieuse de la gloiredu guerrier à la déliquescence de l'homme), Anatolii Marem, Nikita Skomorokhov, Igor Gnezdilvov et Alexei Nujni - et une exception avec le comédien français Thibault Lacroix, en hallucinant devin Tirésias.

Par ailleurs, elle érige le choryphée, souvent minimisé voire supprimé, en protagoniste central qui assure, outre la fonction narrative conventionnelle, tant l'incarnation d'un chœur de femmes plébéiennes engagées dans l'insoumission que les serviles femmes de cour et les déesses infernales, les Erynies, délivrant la malédiction qui s'abat sur les criminels.

Au jeu et à la partition musicale, signée en collaboration avec Vlad Troitskyi, fusion singulière de rythmes percussifs et de polyphonies vocales, mode de chant traditionnel ukrainien, qui oscillent entre le punk et le séraphique, marque de fabrique des Dakh Daughters et de leur "Freak cabaret", les percutantes Natalka Halanevychv, Tetyana Hawrylyuk, Solomiia Melnyk, Anna Nikitina, et Nataliia Zozul qui apportent une belle valeur ajoutée à cet époustouflant spectacle.

 
*
"La Maison des chiens"
"Le Roi Lear - Prologue"
"Testament"
"VII - Le roi Terre"

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 mars 2019 : C'est le Printemps...

Heure d'été, heure d'hiver, Brexit, Gilets Jaunes... heureusement que pour se détendre il y a encore la culture. Voici notre sélection hebdomadaire à lire, à voir et à entendre ! C'est parti !.

Du côté de la musique :

"Tempéraments" de Malik Djoudi
Interview avec Andrew Bird autour de son nouvel album "My finest work yet"
"Ma chair, mon sang" de Mo Cushle
"Bach to the future" de Olivier Latry
"Tout va bien se passer" de The Wild Classical Music Ensemble
A shiny day" de LANE
"Love in the time of shark attacks" de Attic Lights
"Move on, A Sondheim adventure" de Cyrille Aimée
"Horse in the house" de Gilles Poizat
"Whispered songs" de Julien Dexant
et toujours :
Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef, Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Belgian Rules - Belgium rules" à la Grane Halle de la Villette
"La Trilogie de la vengeance" aux Ateliers Berthier
"Le Direktør" au Théâtre de la Bastille
"Les Chaises" au Théâtre de l'Aquarium
"Dom Juan - Le Festin de Pierre" au Théâtre de l'Union à Limoges
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"le Festival le printemps de la danse arabe" à l'Institut du Monde Arabe
des reprises:
"Opéra Panique" au Lavoir Moderne Parisien
"Les Carnets de Harry Geller" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée" au Théâtre Le Lucernaire
"Ma cuisine" au Monfort Théâtre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Synonymes" de Navad Lapid
"Styx" de Wolfang Fischer
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Animal" de Sandrine Colette
"Ce qui ne tue pas" de Rachel Abbott
Festival Quai du polar #15 avec entre autres Roberto Saviano - Elizabeth George - Michael Connelly - Ron Rash - Brian De Palma - Arturo Pérez-Reverte
"La cage" de Lilja Sigurðardóttir
"La faille du temps" de Jeannette Winterson
"La maison" de Vanessa Savage
"La punition qu'elle mérite" de Elizabeth George
"La transparence selon Irina / Une année de cendres" de Benjamin Foel / Philippe Huet
"Le chien de Madame Halberstadt" de Stéphane Carlier
"Une confession" de John Wainwright
et toujours :
"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=