Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pierre Laval, Un mystère français
Renaud Meltz  (Editions Perrin)  octobre 2018

Après la biographie de l’empereur romain Commode, chroniqué sur notre site, les éditions Perrin nous proposent dans leur collection Biographie, un ouvrage sur un tout autre personnage, issu d’une autre époque, connu du grand public pour son rôle dans l’Etat Français pendant la sombre période de l’Histoire de France. C’est donc bien de Pierre Laval dont parle cet ouvrage pour une biographie complète sur un personnage complexe.

A la manœuvre de cette biographie, Renaud Meltz, professeur d’Histoire contemporaine, à l’université de Haute-Alsace, directeur du CRESAT et auteur d’une biographie remarquée de Saint-John Perse. Il a aussi codirigé un ouvrage sur les écrivains-diplomates et publié de nombreux articles sur les relations internationales et l’opinion publique.

Cinq parties sont proposées pour couvrir la biographie de Pierre Laval, cinq parties correspondantes à cinq grands moments de sa vie : son enfance et sa formation politique, son ascension politique et sa bascule de la gauche à la droite, son rôle de conciliateur à l’épreuve du pouvoir dans les années 30, son ambigüité pacifiste au début de la guerre et enfin son passé de collabo pendant l’Etat Français.

Le lecteur apprendra de nombreuses choses concernant Pierre Laval à travers cet ouvrage. L’homme fut distingué "homme de l’année" par le magazine Times en 1931. A l’époque président du conseil, il fut accueilli à Washington par l’ambassadeur Paul Claudel. L’auteur nous montre aussi très bien son ascension, sociale et politique. Fils d’un aubergiste de Chateldon, il fut tout d’abord un avocat besogneux avant de devenir maire d’Aubervilliers puis député socialiste pour finir interlocuteur de Staline, Hitler et Mussolini. Son histoire se terminera sur un peloton d’exécution dans la prison de Fresnes, condamné pour avoir été le mauvais génie de Pétain, l’emblème honni de la Collaboration, qui a souhaité publiquement la victoire de l’Allemagne nazie.

Renaud Meltz nous propose donc une biographie particulièrement précise et documentée sur un homme complexe, au parcours heurté qui, sous des abords frustres et habiles, recèle bien des secrets. L’auteur s’appuie sur des sources nouvelles et inédites, qui nous dévoilent la trajectoire d’un homme qui n’avait rien de fatal, où l’argent, les opportunités et l’entourage, l’obsession du pouvoir, jouèrent un rôle décisif.

On apprend par exemple comment Laval a construit sa fortune pendant l’entre-deux-guerres. L’ouvrage nous montre les nombreuses ambigüités qui caractérisent le personnage pendant cette période. Cette période de l’entre-deux-guerres est d’ailleurs particulièrement bien décrite dans l’ouvrage de Renaud Meltz puisqu’elle se retrouve au cœur de l’existence de Pierre Laval, expliquant beaucoup de choses dans la vie de ce dernier.

L’ouvrage enfin a aussi le mérite de faire en sorte que nous ne pensions pas ce personnage seulement au travers de son rôle de collaborateur, car son histoire est bien plus complexe. Preuve en est la taille de l’ouvrage qui représente un pavé de pas moins de 1250 pages qui se lisent néanmoins facilement, presque comme un roman.

1250 pages pour nous montrer brillamment, au détour d’une écriture fine et précise que l’homme au final aura eu plusieurs vies, autour d’une trajectoire étonnante. L’ouvrage représente donc une biographie monumentale sur l’un des personnages les plus controversés de l’Histoire de France.

 

 


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 janvier 2021 : En route pour l'aventure

On ne sait pas encore ce qui nous attend en 2021, espérons pouvoir enfin retourner voir des spectacles bientôt, en attendant on va essayer d'organiser de nouveaux des concerts en live sur notre chaine Twitch. On vous en parle bientôt. D'ici là, voici la sélection de la semaine.

Commençons par le sommaire et le replay de la Mare Aux Grenouilles #18

Du côté de la musique :

"Vivaldi, Le quattro stagioni" de Alexandra Conunova
"Contrastes" de Duo W
"Beethoven, si tu nous entends" de La Symphonie de Poche & Nicolas Simon
"Ras la trompe" de Lila Tamazit Trio
"La sélection de Julien Bousquet" émission #6 de Listen In Bed
"Fleurs" de Mélody Louledjian & Antoine Palloc
"Monks of nothingness" de Olivier Lasiney & Yantras
"In paradisum" de Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School
et toujours :
"Le cas très inquiétant de ton cri" de MelmACHello
"Douze oiseaux dans la forêt de pylônes électriques" de Nicolas Jules
"L'allégresse" de DaYTona, la 200ème chronique de CycoLys
"Across the universe" Saison 2, Mix 7, encore un beau mix de Listen In Bed
"Hiver(s)" de Matthias Billard

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"Ali Baba" de Macha Makeieff
"Mon père avait raison" de Sacha Guitry
"Adieu Monsieur Haffmann" de Jean-Pierre Daguerre
"Le canard à l'orange" de Marc-Gilbert Sauvajon
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Madame Arthur ose Bashung"

Expositions :

en virtuel :
"Picasso et la bande dessinée" au Musée Picasso
"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Soulages" à l'Espace Lympia
"Christian Dior, couturier du rêve" au Musée des Arts Décoratifs
"Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
"Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Delacroix" au Musée du Louvre
"Berthe Morisot" au Musée d'Orsay

Cinéma :

at home :
"Dim Sum Funeral" de Anna Chi
"Son of Sofia" d'Elina Psykou
"Fin du monde" de Carolina Hellsgård
"Brooklyn" de Pascal Tessaud
"Hôtel Fantôme" de Daniel Kehlmann
"Motherland" de Tomas Vengris
"La classe volante" de Kurt Hoffmann
et un regard vers le cinéma hollywoodien avec :
"Le plus grand cirque du monde" de Henry Hathaway
"Une étoile est née" de William Wellman
"La Taverne de la Jamaïque" d'Alfred Hitchcock
"Top Secret" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Inside story" de Martin Amis
"Là où nous dansions" de Judith Perrignon
"Le bonheur est au fond du couloir à gauche" de J.M. Erre
"Les douze morts de Napoléon" de David Chanteranne
"Tiger" de Eric Richer
"Un papillon, un scarabée, une rose" de Aimee Bender
et toujours :
"59 rue des Archives" de Bruno Guermonprez, David Koperhant & Rebecca Zissmann
"Oeuvres complètes III" de Roberto Bolano
"Vox populi" de Thomas Harnois

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=