Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le sous-bois des insensés
Martine Deyres  décembre 2018

Réalisé par Martine Deyres. France. Documentaire. 1h29 (Sortie 5 décembre 2018)

Sous-titré "Une traversée avec Jean Oury", "Le sous-bois des insensés" de Martine Deyres est constitué principalement d'une longue conversation avec Jean Oury, l'un des grands noms de la "psychothérapie institutionnelle" et le fondateur de la célèbre Clinique de la Borde, située près de Cours-Cheverny (Loir-et-Cher).

En 1953, Jean Oury, jeune thérapeute de l'école freudienne, proche de Jacques Lacan,ouvre la Clinique de la Borde,qui accueille encore aujourd'hui 107 patients et un hôpital de jour pour 15 autres.

Associant soignés et soignants, la Clinique de la Borde est loin des institutions qui pratiquaient généralement l'enfermement en cellules et la médicalisation forcée.

Dans "Le Sous-bois des insensés" de Martine Deyes, Jean Oury, mort en 2014, est déjà un vieil homme le dos très voûté. Mais c'est aussi un grand intellectuel malicieux à la voix ferme quoi que chuchotante.

On recommande à tous ceux qui sont passionnés par la psychiatrie ou qui veulent en savoir plus surJean Oury, de prendre des notes pendant la diffusion de ce précieux documentaire. Le professeur s'y révèle un grand pédagogue et un véritable humaniste.

Il met en avant le beau concept de "vaillance". Pour accomplir la tâche qu'il s'est fixé à la création de La Borde, il faut,dit-il, être disponible jour et nuit, accueillir et soigner. Il précise qu'il faut d'abord soigner l'hôpital. Lui qui n'aimait pas la campagne, il se retrouve ainsi au milieu d'un sous-bois, dans une structure ouverte qui veut combattre autant l'aliénation sociale que l'aliénation psychiatrique.

Filmé sans artifice,Jean Oury est passionnant. Il a pour référence le poète grec Pindare : "Partage est notre maître à tous".

Dans "Le sous-bois des insensés" de Martine Deyes, il n'y a pas que la parole du maître des lieux.

On y découvre par petits bouts, la clinique de La Borde, et l'on voit bien de ses propres yeux que ce que dit abstraitement Jean Oury. Montrer sans ostentation et avec douceur, La Borde apparaît comme un lieu habité où l'utopie a pu prendre corps. 

Ce voyage dans le temps auprès d'un grand contemporain qui a bouleversé la psychiatrie française et l'a fait rayonner dans le monde entier est d'un abord facile. Comme les grands intellectuels, Jean Oury dit des choses simples et que tout le monde peut comprendre. Il faut du temps et une grande pratique pour arriver à un tel niveau d'évidence.V "Le sous-bois des insensés" de Martine Deyes est un documentaire sans autre ambition que de faire découvrir ce grand monsieur. Mais sa modestie est aussi une belle preuve de sa qualité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=