Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Happy Prince
Rupert Everett  décembre 2018

Réalisé par Rupert Everett. Grande Bretagne/Belgique/Allemagne/Italie. Biopic. 1h45 (Sortie 19 décembre 2018). Avec Rupert Everett, Colin Firth, Colin Morgan, Edwin Thomas, Emily Watson, Franca Abategiovanni, Tom Wilkinson et Antonio Spagnuolo.

Pour son premier film, Rupert Everett a décidé de raconter les derniers mois de l'existence d'Oscar Wilde et s'est rendu compte, bien qu'il ne l'ait pas prévu au départ, qu'il devait tenir le rôle de l'écrivain mondain devenu maudit.

"The Happy Prince", titre d'une nouvelle poétique que le grand homme raconte aux enfants alors qu'il est proche de la fin, est très ironique car ici il n'a plus rien de princier alors que le bonheur l'a fui depuis plus longtemps encore.

Rupert Everett fait de son Oscar Wilde un Dorian Gray vieilli et en train de payer au prix fort ses amours passés. Il multiplie les plans crépusculaires, confond à dessein les petites rues londoniennes et les ruelles parisiennes dans lesquelles hésite sa longue silhouette devenue un peu massive, le chapeau mou sur la tête, la démarche mal assurée.

C'est un fantôme titubant qui s'enfonce dans la nuit de nulle part et qui contraste avec les retours en arrière, ceux où on le voit avant son incarcération, inconscient, brillant, feu follet du bon mot.

Même s'il n'est pas parfait et peut-être parfois redondant, "The Happy Prince" de Rupert Everett est un premier film plus baroque qu'académique, qui échappe au plan-plan du biopic moyen.

On sent tout l'implication de l'acteur dans la construction du personnage et son goût pour un auteur peut-être plus sous-estimé par les anglo-saxons que par les Français.

D'ailleurs, les séquences "françaises" montrent un Oscar Wilde plus à son aise dans les bouges de la capitale qu'en compagnie de ses compatriotes, à l'image de son mauvais ange, Bosie, ce triste "sir" dont l'inconstance l'a mené dans la fameuse geôle de Reading...

On se souviendra des scènes singulières où apparaît Béatrice Dall, en chanteuse et tenancière de beuglant et l'on soulignera le beau rôle obtenu par un acteur français de complément au long visage de croque-mort, André Penvern, qui joue Monsieur Dupoirier, le bon logeur parisien du romancier.

Et, évidemment, revoir à son meilleur Rupert Everett, un peu égaré depuis vingt ans dans le tout-venant des productions anglaises, est un vrai plaisir pour le cinéphile qui n'a pas oublié son irruption dans "Another Country".

"The Happy Prince" de Rupert Everett a quelque chose d'un conte pour enfants à destination des grandes personnes. Si l'on aime Oscar Wilde, on ne sera pas déçu de l'hommage que lui rend ici l'acteur britannique à qui l'on conseillera de renouveler cette expérience tardive derrière la caméra.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=