Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Happy Prince
Rupert Everett  décembre 2018

Réalisé par Rupert Everett. Grande Bretagne/Belgique/Allemagne/Italie. Biopic. 1h45 (Sortie 19 décembre 2018). Avec Rupert Everett, Colin Firth, Colin Morgan, Edwin Thomas, Emily Watson, Franca Abategiovanni, Tom Wilkinson et Antonio Spagnuolo.

Pour son premier film, Rupert Everett a décidé de raconter les derniers mois de l'existence d'Oscar Wilde et s'est rendu compte, bien qu'il ne l'ait pas prévu au départ, qu'il devait tenir le rôle de l'écrivain mondain devenu maudit.

"The Happy Prince", titre d'une nouvelle poétique que le grand homme raconte aux enfants alors qu'il est proche de la fin, est très ironique car ici il n'a plus rien de princier alors que le bonheur l'a fui depuis plus longtemps encore.

Rupert Everett fait de son Oscar Wilde un Dorian Gray vieilli et en train de payer au prix fort ses amours passés. Il multiplie les plans crépusculaires, confond à dessein les petites rues londoniennes et les ruelles parisiennes dans lesquelles hésite sa longue silhouette devenue un peu massive, le chapeau mou sur la tête, la démarche mal assurée.

C'est un fantôme titubant qui s'enfonce dans la nuit de nulle part et qui contraste avec les retours en arrière, ceux où on le voit avant son incarcération, inconscient, brillant, feu follet du bon mot.

Même s'il n'est pas parfait et peut-être parfois redondant, "The Happy Prince" de Rupert Everett est un premier film plus baroque qu'académique, qui échappe au plan-plan du biopic moyen.

On sent tout l'implication de l'acteur dans la construction du personnage et son goût pour un auteur peut-être plus sous-estimé par les anglo-saxons que par les Français.

D'ailleurs, les séquences "françaises" montrent un Oscar Wilde plus à son aise dans les bouges de la capitale qu'en compagnie de ses compatriotes, à l'image de son mauvais ange, Bosie, ce triste "sir" dont l'inconstance l'a mené dans la fameuse geôle de Reading...

On se souviendra des scènes singulières où apparaît Béatrice Dall, en chanteuse et tenancière de beuglant et l'on soulignera le beau rôle obtenu par un acteur français de complément au long visage de croque-mort, André Penvern, qui joue Monsieur Dupoirier, le bon logeur parisien du romancier.

Et, évidemment, revoir à son meilleur Rupert Everett, un peu égaré depuis vingt ans dans le tout-venant des productions anglaises, est un vrai plaisir pour le cinéphile qui n'a pas oublié son irruption dans "Another Country".

"The Happy Prince" de Rupert Everett a quelque chose d'un conte pour enfants à destination des grandes personnes. Si l'on aime Oscar Wilde, on ne sera pas déçu de l'hommage que lui rend ici l'acteur britannique à qui l'on conseillera de renouveler cette expérience tardive derrière la caméra.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=