Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Happy Prince
Rupert Everett  décembre 2018

Réalisé par Rupert Everett. Grande Bretagne/Belgique/Allemagne/Italie. Biopic. 1h45 (Sortie 19 décembre 2018). Avec Rupert Everett, Colin Firth, Colin Morgan, Edwin Thomas, Emily Watson, Franca Abategiovanni, Tom Wilkinson et Antonio Spagnuolo.

Pour son premier film, Rupert Everett a décidé de raconter les derniers mois de l'existence d'Oscar Wilde et s'est rendu compte, bien qu'il ne l'ait pas prévu au départ, qu'il devait tenir le rôle de l'écrivain mondain devenu maudit.

"The Happy Prince", titre d'une nouvelle poétique que le grand homme raconte aux enfants alors qu'il est proche de la fin, est très ironique car ici il n'a plus rien de princier alors que le bonheur l'a fui depuis plus longtemps encore.

Rupert Everett fait de son Oscar Wilde un Dorian Gray vieilli et en train de payer au prix fort ses amours passés. Il multiplie les plans crépusculaires, confond à dessein les petites rues londoniennes et les ruelles parisiennes dans lesquelles hésite sa longue silhouette devenue un peu massive, le chapeau mou sur la tête, la démarche mal assurée.

C'est un fantôme titubant qui s'enfonce dans la nuit de nulle part et qui contraste avec les retours en arrière, ceux où on le voit avant son incarcération, inconscient, brillant, feu follet du bon mot.

Même s'il n'est pas parfait et peut-être parfois redondant, "The Happy Prince" de Rupert Everett est un premier film plus baroque qu'académique, qui échappe au plan-plan du biopic moyen.

On sent tout l'implication de l'acteur dans la construction du personnage et son goût pour un auteur peut-être plus sous-estimé par les anglo-saxons que par les Français.

D'ailleurs, les séquences "françaises" montrent un Oscar Wilde plus à son aise dans les bouges de la capitale qu'en compagnie de ses compatriotes, à l'image de son mauvais ange, Bosie, ce triste "sir" dont l'inconstance l'a mené dans la fameuse geôle de Reading...

On se souviendra des scènes singulières où apparaît Béatrice Dall, en chanteuse et tenancière de beuglant et l'on soulignera le beau rôle obtenu par un acteur français de complément au long visage de croque-mort, André Penvern, qui joue Monsieur Dupoirier, le bon logeur parisien du romancier.

Et, évidemment, revoir à son meilleur Rupert Everett, un peu égaré depuis vingt ans dans le tout-venant des productions anglaises, est un vrai plaisir pour le cinéphile qui n'a pas oublié son irruption dans "Another Country".

"The Happy Prince" de Rupert Everett a quelque chose d'un conte pour enfants à destination des grandes personnes. Si l'on aime Oscar Wilde, on ne sera pas déçu de l'hommage que lui rend ici l'acteur britannique à qui l'on conseillera de renouveler cette expérience tardive derrière la caméra.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=