Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Arab Strap
The Last Romance  (Chemikal Underground / Pias)  octobre 2005

Que penser d'un groupe qui tire son nom d'un jouet sexuel ? Deux options, soit il a des goûts douteux, soit les membres qui le composent sont de dangereux pervers…

Ceux qui côtoient les disques du duo écossais (composé de Malcom Middleton et d'Aidan Moffat) depuis The weeek never really starts here le savent : le "narrateur" du groupe, Moffat est un garçon compliqué et délicieusement vicelard qui dissèque au scalpel les relations garçon/fille.

En moins d'une décennie, tout y est passé : les coups d'un soir bien glauques, les ex tripotées dans les toilettes d'un pub sordide alors que l'officielle est à trois mètres, les tromperies, les illusions perdues. Le tout en général copieusement arrosé de bière ou de n'importe quelle boisson alcoolisée.

The Last Romance marque donc un léger tournant dans l'histoire du groupe. Le titre est déjà résolument optimiste et il reflète l'état d'esprit de Moffat qui semble (enfin) avoir trouvé l'âme sœur… Musicalement, le disque s'en ressent.

Cependant attention, de là à parler d'un disque printanier (ce qu'on fait certains magazines anglais), il ne faut pas pousser. Si on veut filer la métaphore météorologique, on peut parler d'une légère éclaircie, mais de gros nuages menacent toujours au loin.

Ce sixième album montre que le groupe a énormément mûri, en quittant les eaux troubles d'une musique post-slint, poisseuse, souvent accompagnée de boites à rythmes rachitiques, pour s'aventurer vers des morceaux plus adultes, aux arrangements variés (cuivres, piano).

"Stink" démarre cet album au quart de tour : guitares altières, rythmique engagée. "If there's no hope for us" est dans cette lignée, avec une rythmique comme on en a rarement vu chez les écossais et un Moffat qui jette un regard clinique sur une énième histoire foirée. "Tu dis qu'on restera ami, mais on sait très bien que c'est faux"…

"Chat In Amsterdam", "Winter 2003" est de loin le morceau le plus plombé de l'album, sans rythmique, avec un synthé asthmatique et le phrasé monotone et désabusé de Moffat "Si on s'amuse autant, pourquoi et ce que je pleure tous les lundis matins". Moffat a certes grandi mais les constats sont amers… Le morceau sera ponctué par une déflagration de larsens orchestrée par Middleton… Quand je vous disais que l'orage menaçait…

"Confessions Of A Big Brother" est magnifique morceau sur lequel on peut mesurer les efforts vocaux de Moffat, qui quitte son débit monocorde pour calquer sa voix sur le variations des arrangements du violoncelle. Le contenu légèrement pontifiant de la chanson fait doucement sourire : Moffat qui conseille à son petit frère de toujours se comporter comme un gentleman avec les filles…

"Speed Date" renoue avec les morceaux du début du disque et leur rythme haletant, le tout porté par de luxuriants arrangements… "Dream sequence", le single du groupe est dominé par un riff imparable de Middleton et des arrangements de piano croisés plus fréquemment chez Coldplay…

Le disque s'éteint sur le résolument optimiste "There Is No Ending", à grands renforts de cuivres aussi légers et aériens que chez… les Boo Radleys. Une fois de plus Moffat se rend compte qu'il vieillit et constate : "Si tu peux m'aimer même si j'ai du bide, que mes dents pourrissent et que mes cheveux blanchissent, je ferai de même avec toi…"

Mince alors, finis les coups d'un soir, les gueules de bois culpabilisantes… Sur quoi Moffat va-t-il bien pouvoir écrire la prochaine fois ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Monday at the hug and pint de Arab Strap
Arab Strap parmi une sélection de singles (décembre 2006)
La chronique de l'album Ten years of tears de Arab Strap
Arab Strap en concert à La Guinguette pirate (25 et 26 juillet 2003)
Arab Strap en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
L'interview de Arab Strap (Avril 2004)
L'interview de Arab Strap (27 juillet 2003)
L'interview de Aidan Moffat - Arab Strap (3 octobre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel d'Arab Strap


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 juillet 2020 : Un air d'été

On entre dans la saison des vacances, pour vous comme pour nos chroniqueurs. Vous nous retrouverez tout l'été quand même avec des éditions web plus légères et toujours notre Froggy's TV bien sûr avec La Mare Aux Grenouilles et plein d'autres émissions. c'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

La Mare Aux Grenouilles #6, sommaire et replay
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.

Au théâtre :

en salle :
"Littoral" au Théâtre de la Colline
"Karine Dubernet - Souris pas" au Point Virgule
et dans un fauteuil de salon :
des créations :
"Yvonne princesse de Bourgogne" par Jacques Vincey
"Lucrèce Borgia" par Lucie Berelowitsch
"La Dernière neige" de et par Didider Bezace
"Pinocchio" de Joël Pommerat
"Soulever la politique" de Denis Guénoun
"Je marche dans la nuit par un chemin mauvais" de et par Ahmed Madani
Au théâtre ce soir :
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"Le Tombeur" de Robert Lamoureux
"Une cloche en or" de Sim
du boulevard :
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Face à face" de Francis Joffo
du côté des humoristes :
"Bernard Mabille sur mesure"
"Christophe Alévêque est est Super Rebelle... et candidat libre !"
et finir l'Opéra :
avec du lyrique :
"Le Balcon" de Peter Eotvos par Damien Bigourdan
"Orlando furioso" de Antonio Vivaldi par Diego Fasolis
"La Flûte enchantée" de Mozart par Romeo Castellucci
et du ballet avec deux créations étonnantes : "Raymonda" de Marius Petipa et "Allegria" de Kader Atto

Expositions :

les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma at home avec :
le cinéma contemporain
"A woman at war " de Benedikt Erlingsson
"Lulu" de Uwe Janson 
"L'Apotre" de Cheyenne Carron
"La tendresse" de Marion Hänsel
"Crawl" de Herve Lasgouttes
"Nesma" de Homeïda Behi
le cinéma culte des années 1920 :
"Le cuirassé Potemkine" de Sergueï Eisenstein
"Nosferatu le vampire" de Friedrich Wilhelm Murnau
"Le Cabinet du docteur Caligari" de Robert Wiene
"Les Deux Orphelines" de D.W. Griffith
et l'entre deux avec les années 1970 :
"Mado"de Claude Sautet
"La Traque" de Serge Leroy
"La femme du dimanche" de Luigi Comencini
et retour au 2ème millénaire avec de l'action :
"Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie" de Jan De Bont
"Blade Trinty" de David S. Goyer
avant de conclure en romance avec : "Un havre de paix  de Lasse Hallström

Lecture avec :

"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=