Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Miraï ma petite soeur
Mamoru Hosoda  (décembre 2018) 

Réalisé par Mamoru Hosoda. Japon. Animation. 1h38 (Sortie le 26 décembre 2018).

Cette fin d'année 2018 aura été fertile en grands films d'animation, à commencer par "Dilili à Paris" de Michel Ocelot et plus récemment "Pachamama" de Juan Antin. Après ces merveilles françaises, les Japonais devaient frapper fort pour être à la hauteur. C'est fait !

Avec "Miraï, ma petite soeur" de Mamoru Hosoda, le Studio Chizu prend définitivement la relève du Studio Ghibli qui dominait le domaine du dessin animé avec les monuments nationaux qu'étaient Isao Takahata et Hayao Miyazaki.

Mamoru Hosoda, dont on avait déjà apprécié "Le Garçon et la bête" et surtout "Les Enfants loups Ame et Yuki", entre ici définitivement dans la cour des Grands. Immense succès dans son pays, "Miraï, ma petite soeur" fait entrer le dessin animé nippon dans le cadre de l'intimité familiale.

Finis les dragons, les personnages bizarroïdes comme Totoro, les esprits issus de la forêt comme les tanuki, Hosoda s'intéresse à la cellule familiale. Kun est un petit garçon qui fait la loi dans la belle maison dessinée par son père architecte... mais la vie en a décidé autrement.

Désormais, en plus de son père et de sa mère, et d'un petit chien espiègle, entre dans le cercle familial un cinquième personnage : sa petite sœur Miraï... Et c'est peu dire qu'il prend mal la nouvelle, à l'instar de son compagnon canin.

Toute l'histoire de "Miraï, ma petite soeur" de Mamoru Hosoda est celle d'un apprentissage difficile de la condition de grand frère et, encore mieux, la compréhension par un enfant que le monde bouge sans arrêt, qu'il n'y a pas de point fixe, que la vie et la mort s'entrelacent dans l'existence de l'humain qu'il est.

Sans avoir recours au fantastique et à des mondes parallèles, Mamoru Hosoda donne aux petits Japonais une leçon légère de métaphysique. L'aventure est au coin de la rue et aussi à l'intérieur de cette belle maison qui ne cessera de grandir avec le enfants dans cette ville que l'on voit dans une "vue aérienne" dessinée avec précision, maison par maison.

Mais l'univers de Kun et Miraï n'est pas que circonscrit dans ce territoire remarquablement évoqué. Il est aussi intérieur et s'il y a trace de fantaisie, c'est dans le cœur et l'esprit des enfants qu'on la trouve.

Car Kun bambin est visité - et conseillé - par le Kun adolescent que l'on voit en vrai. Peu à peu, on ne saura plus si l'on est dans le passé, dans le présent ou dans le futur puisque le Kun garçonnet ou la Miraï bébé viendront à leur tour parler au Kun ado et à la Miraï fillette...

Sans doute, certains trouveront parfois mièvre cette histoire très familiale où le père accepte de mettre entre parenthèses son travail pendant que sa femme poursuit sa carrière. Évidemment, cette inversion des rôles ce sera l'occasion de maladresses paternelles que d'aucuns trouverons un peu niaises.

Mais, comme tous les autres spectateurs, ils admettront que "Miraï, ma petite soeur" de Mamoru Hosoda est d'une immense beauté formelle. Toute la partie "ferroviaire" du film sera l'occasion de plans quasi abstraits qui montrent que le réalisateur n'en a pas fini d'explorer le genre dont il est en train de devenir l'un des maîtres. Cela laisse augurer d'autres films encore plus beaux et plus complexes. On s'en régale d'avance.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=