Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rhésus
Sad Disco  (PIAS)  octobre 2005

C'est en gagnant le concours CQFD 2004, organisé notamment par les Inrocks, que le trio grenoblois Rhésus a attiré l'attention des médias et réédité son mini album Meanwhile (at) the party enregistré à l'arrache et qui pourtant était doté d'un tel potentiel que le label PIAS ne s'y ait pas trompé.

S'en est suivi un an de travail pour Aurélien Marie (guitare/chant), Laura Rosello (basse/chant) et Simon Nodet (batterie). Un année fructueuse puisqu'elle donne naissance à la parfaite réussite qu'est leur premier album Sad disco.

Cet album est une réussite à plus d'un titre, et ce au fond comme en la forme.

Pour la forme, Rhésus est allé enregistrer en Belgique, pays qui devient décidément la plaque tournante du pop-rock indé en Europe non seulement en tant que creuset prolifique de groupes talentueux que pour la technique qui a su se hisser au niveau de l'anglo-saxonne.

Il en résulte une production irréprochable et particulièrement intelligente de Denis Moulin et Jo Francken comme le mastering réalisé aux States sous la houlette de Howie Weinber .

Pour le fond, trois points forts : la pérennisation du son Rhésus, la confirmation de la qualité d'écriture et de composition des morceaux révélée dans le 5 titres et la résolution de la quadrature du cercle en opérant une réelle fusion pop-rock qui aboutit à une pop incisive et/ou un rock mélodique.

En effet, le groupe a su préserver le son Rhésus qui ressortait de manière patente du mini album et qui joue indéniablement en matière d'identification et de reconnaissance du groupe. Ce son résulte (encore et souhaitons leur pour longtemps) de leur créativité qu'il qualifie de naturelle c'est-à-dire de spontanée.

A cet égard, "Bikini test", "Just let go", "Sorry" et "The actress" sont significatifs.

Cette qualité d'écriture leur permet de réussir un album non répétitif qui s'écoute sans ennui bien qu'homogène comme autant de déclinaisons d'un agrégat imparable basé sur l'alternance des rythmes et des atmosphères placées néanmoins sous le signe d'une certaine mélancolie.

Résultat : sur 12 titres, Rhésus réussit le petit miracle d'avoir créé au moins 5 tubes potentiels comme "Bikini test", "Just let go", "Sad disco", "Sorry for this", "The actress" et deux magnifiques chansons à deux voix "Get over" et "Afternoon".

Et puis, pour finir, mais il ne s'agit pas du moindre, voyez comme chaque morceau contient tous les ingrédients pour se métamorphoser aussi bien en pure pop acoustique qu'en rock puissant !

Voilà it's all ! Inutile d'en dire plus. Si, quelques mots encore. Ne perdez pas de vue Rhésus qui s'annonce désormais comme tête de ligne dans un registre musical relativement indigent dans l'Hexagone.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Meanwhile (at) the party de Rhesus
Rhésus parmi une sélection de singles (juillet 2007)
La chronique de l'album The Fortune Teller Said de Rhesus
Rhésus en concert à La Maroquinerie (20 octobre 2005)
Rhésus en concert au Nouveau Casino (14 décembre 2005)
Rhésus en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Rhésus en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
L'interview de Rhésus (11 juin 2004)
L'interview de Rhésus (26 septembre 2005)
L'interview de Rhesus (26 avril 2006)
L'interview de Rhésus (septembre 2007)

En savoir plus :

Le site officiel de Rhésus


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=