Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bryan's Magic Tears
4 AM  (Born Bad Records)  décembre 2018

"I torch my soul to show the world that I am pure deep inside my heart" "Rocket", The Smashing Pumpkins

Peut-être te souviens-tu des années 90 ? Tu étais jeune, tu avais des cheveux et des idées pas forcément courtes. Tu préférais lire les Inrockuptibles qui n’étaient pas encore affligeants, Magic ou l’indic (si tu étais du grand-est) que tes cours. Tu passais ton temps à fumer des clopes et boire des bières en refaisant le monde, en faisant plus souvent du air guitare que du air batterie, en pensant aux filles (ou aux garçons...) et en cultivant une certaine différence en écoutant Bernard Lenoir, de la musique : pourquoi pas les Smashing Pumpkins quand eux aussi n’étaient pas affligeants, Dinosaur Jr, Pavement, Teenage Fan Club, Sebadoh, My Bloody Valentine, ces groupes qui étaient capables de tirer le rock vers le haut, et toute une tripotée de groupes mélancoliques des années 90.

Cette période est révolue et les héros quand ils ne sont pas morts sont bien fatigués. Le système a tout broyé, tout vidé et tout remplacé. Écouter ce genre de musique en 2019 est sûrement ringard. En faire encore plus. Bryan’s Magic Tears, composé de membres et d’anciens membres de Dame Blanche, Marietta et de la Secte du Futur ne se pose pas cette question et y va à fond. Grosses guitares, belles mélodies, fuzz et overdrive, frappes de batterie bien lourdes, ambiances intensément pesantes, spleen, presque hits ("Ghetto Blaster", "CEO", "Marry Me", "Sweet Jesus"...), tout y est. Même une belle façon d’écrire la musique... c’est dire ! Long en bouche, bien rock and roll, addictif. Un super disque en somme.

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de Bryan's Magic Tears
Le Facebook de Bryan's Magic Tears


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=