Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Robin Foster
PenInsular II (The Bridge)  (My Dear Recordings / Kuroneko)  novembre 2018

Tout d’abord, je tiens, lectrice, lecteur, à te souhaiter une très bonne année 2019. Je sais, je ne suis certainement pas le premier, ni même le seul à te souhaiter cela, comme si on allait se souhaiter d’avoir une année de merde, ou encore de passer un sale moment !

Comme je t’aime, je vais te proposer de découvrir un album qui me tient particulièrement à cœur. En effet, quand j’ai écouté pour la première fois PenInsular II de Robin Foster, je ne connaissais pas bien cet artiste originaire des confins de l’Angleterre et de l’Ecosse, mais sa musique m’a particulièrement touché. Ces mélodies tout en finesse, cette douceur, tout cela m’a ébranlé, poussé dans mes retranchements. J’avais en même temps envie de pleurer et de rire. Quel étrange sentiment, quelles sensations extraordinaires !

C’est en lisant les titres des morceaux que j’ai compris cette nostalgie joyeuse. Chaque titre porte le nom d’une des 10 communes de la presqu'île de Crozon. Et alors me diras-tu ? Eh bien figure-toi que c’est là que j’ai passé mes toutes premières vacances avec ma petite famille, il y a quelques années et j’avais (nous avions) adoré cet endroit.

Robin Foster a quitté le Nord de Manchester au milieu des années 90 pour une année Erasmus à Brest. Lui aussi, séduit, n’a plus jamais quitté le Finistère. Le milieu rock indé breton ne s’y trompe pas et s’arrache les services du jeune musicien. Il jouera dans plusieurs groupes et ouvrira entre autres pour The Kills, Placebo ou encore Kat Onoma.

Dans les années 2000, il se lance en solo avec deux albums principalement instrumentaux et débute une collaboration quasi permanente avec Dave Pen.

Il a écrit et composé PenInsular alors qu’il est jeune papa pour rendre hommage à son territoire d’adoption. L’album rencontre un véritable succès et l’artiste qui puise autant chez Sigur Rós que Talk Talk ou New Order, propose un album aux ambiances qui font mouche.

Il travaille aussi beaucoup à des bandes-son et développe ainsi son travail de musique à l’image.

Il le dit lui-même, il cherche alors un prétexte pour sortir la suite de PenInsular et c’est l’institution de la presqu’île du Crozon qui lui offre cette opportunité, en lui demandant d’illustrer un documentaire sur cette péninsule où il se sent si bien et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il le lui rend bien avec cet album majestueux.

En l’écoutant, on survole les villes, villages que l’artiste, accompagné de son ami photographe Christian Geisselmann, est allé visiter, découvrir, ressentir pour s’en imprégner et composer pour chacun d’eux un titre qui porte leur nom.

Certains titres ont été faciles à composer comme "Le Passage (Rosloc’hen)" qui est un lieu qu’il connaît depuis 20 ans et affectionne particulièrement ou encore "La Pointe (Kameled)" qui clôt l’album avec sérénité et ouvre une porte sur un PenInsular 3 qui serait presque composé se murmure-t-il, mais patience.

D’autres titres ont semble-t-il été plus difficiles à composer, peut-être parce que Robin Foster ne savait pas comment les valoriser, rendre hommage aux lieux.

Parfois aussi, Robin Foster sent qu’un instrumental ne suffira pas et c’est alors qu’il fait appel à des amis, comme Madelyn Ann pour "Ma Unan" ou encore avec le titre écrit et chanté par Dave Pen qui rend hommage aux résistants tchèques traqués, après avoir tué le leader nazi Heydrich et celle de 13 soldats espagnols survivant à un siège d’un mois, fin du XVIème siècle dans un fort installé pointe de Roscanvel, donnant ainsi son nom à la Pointe des Espagnols, un des premiers lieux que j’ai découvert dans cette péninsule si sublime (mais ça, c’est pour l’anecdote).

Cet album, tu l’auras compris, s’écoute plus qu’il ne se raconte et pourtant te racontera tellement de belles histoires à son écoute.

J’espère que tu auras non seulement envie de l’écouter mais aussi d’aller découvrir cette terre, ce pays, ses routes, ses fleuves et l’histoire de cette magnifique région.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Life is elsewhere de Robin Foster
La chronique de l'album Empyrean de Robin Foster

En savoir plus :
Le site officiel de Robin Foster
Le Bandcamp de Robin Foster
Le Soundcloud de Robin Foster
Le Facebook de Robin Foster


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=