Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un bref désir d'éternité
Didier Le Pêcheur  (Editions Jean-Claude Lattès)  janvier 2019

Après avoir parcouru les épisodes tourmentés de la commune aux côtés d’Hervé Le Corre, je me retrouve transporté une vingtaine d’années plus tard, toujours à Paris aux côtés de Didier Le Pêcheur et de son dernier roman, Un bref désir d’éternité, publié aux éditions JC Lattès.

Didier Le Pêcheur est réalisateur et scénariste, il est déjà auteur de deux romans remarqués publiés chez JC Lattès, Le bord du monde et Les hommes invisibles.

L’histoire se déroule à Paris en 1892. Alors que Paris est touché par une série d’attentats et que la police recherche activement un anarchiste dénommé Ravachol, Jules Lhérot, un garçon de café, le reconnaît parmi ses clients et concourt à son arrestation. Se retrouvant érigé en véritable héros par une presse qui est en train de découvrir que la peur fait vendre, il devient rapidement une cible à abattre pour les anarchistes voulant se venger.

Pour s’en sortir, Jules décide de s’engager dans la police. Il va croiser la route de Zélie, une jeune femme qui s’est enfuie de la maison de correction où elle était enfermée. Zélie est une jeune fille d’ouvrier, prompte à frayer avec les marlous et bien décidée à monnayer son corps pour se faire une place dans le monde. Lui est policier, elle est prostituée. Lui tombe éperdument amoureux d’elle.

Didier Le Pêcheur a fait le choix de s’inspirer de personnages qui ont réellement existé. Jules Lhérot fut bien le tombeur de Ravachol, un célèbre anarchiste du 19ème. On ne sait pas grand-chose de ce que devint Jules Lhérot après sa soudaine notoriété, si ce n’est qu’il devint policier. Son histoire restait donc à imaginer. Le personnage de Zélie, lui, est inspiré de la vie d’Amélie Elie, dite Casque d’or, personnage campé par Simone Signoret. Zélie et Jules Lhérot ne se sont jamais rencontrés et Didier le Pêcheur a donc décidé de corriger cette impardonnable erreur de l’Histoire.

Autour de cette histoire entre ces deux êtres, l’auteur nous embarque au cœur d’un Paris âpre et sulfureux, croisant les beaux quartiers mais aussi les bas-fonds. On y croise des insoumis et des bourgeois, des hommes qui rêvent de sentiments et des femmes qui rêvent de se soustraire au joug des hommes, le tout au milieu d’une jeunesse laissée pour compte de brûler sa vie par les deux bouts. L’auteur nous dépeint un monde où chacun a quelque chose à cacher, où la survie des uns se paie de la souffrance des autres.

La corruption, les rafles de basses besognes, les attentats anarchistes, les bandes rivales qui s’affrontent et le développement du proxénétisme sont la toile de fond de ce bref désir d’éternité, qui, au final, s’avèrera plus long qu’il n’y paraît, Jules ne renonçant jamais, malgré les péripéties et les obstacles, à aimer Zélie.

Au-delà de l’histoire entre les deux personnages, la qualité de ce roman tient dans surtout de la fresque historique construite par Didier Le Pêcheur autour de la période anarchiste qui toucha la France à la fin du 19ème siècle. Un peu comme dans l’ouvrage d’Hervé Le Corre, l’auteur réussit à nous décrire une atmosphère parisienne si particulière en mêlant la petite histoire à la grande Histoire.

On prend plaisir à lire ce livre, particulièrement quand on aime l’Histoire et la littérature.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Didier Le Pêcheur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=