Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La transparence du temps
Leonardo Padura  (Editions Métailié)  janvier 2019

C’est aussi l’heure de la rentrée littéraire chez les éditions Métailié qui sont spécialisées notamment dans la littérature sud-américaine. Cela nous offre toujours de charmantes destinations exotiques et de très belles découvertes litérraires, confirmant que la littérature sud-américaine est riche d’auteurs magnifiques.

Avec Leonardo Padura et son dernier ouvrage, La transparence du temps, les éditions Métailié nous offre un voayge en première classe, destination l’île de Cuba, ancien fief de la famille Castro. Leonardo Padura est un auteur cubain, romancier, essayiste, journaliste et réalisateur de scénario pour le cinéma.

Son personnage principal, Mario Conde, est sur le point de devenir un sexagénaire. Ex-flic, il broit du noir dans une vie morne jusqu’au jour où il recoit un coup de fil d’un ancien camarade de lycée qui va réveiller en lui ses vieux instincts. Boby lui demande de retrouver (au nom de leur amitié mais aussi contre une somme d’argent importante) une mystérieuse statue de la Vierge noire que lui a volé un ex-amant un peu voyou.

Pour mener à bien ses recherches, Conde va devoir s’intéresser au milieu des marchands d’art de La Havane. Il va découvrir leur fonctionnement, se rendre compte des mensonges et hypocrisies qui entourent ces marchands qui profitent de l’ouverture cubaine à l’international. En même temps, il va aussi découvrir l’envers du décor des belles plages cubaines, celle des bidonvilles miséreux qui pullulent en banlieue de La Havane, où survit notamment toute une population de migrants venus de Santiago.

Au fil des ses recherches et de son enquête, les cadavres s’accumulent et la Vierge noire s’avère plus puissante qu’elle n’y paraît, traversant les siècles et la grande Histoire, protégeant croisés et corsaires dans les couloirs du temps. Conde, aidé par ses amis qui lui préparent un festin d’anniversaire somptueux se retrouve embarqué dans un tourbillon historique.

La construction de l’ouvrage est faite autour de l’enquête de Conde, aidait par ses amis mais aussi autour de l’Histoire de cette Vierge noire que l’on suit au travers de ses origines et de son parcours dans l’espace et dans le temps. On retrouve alors Leonardo Padura et son immense talent pour nous proposer des ouvrages historiques. A ses superbes descriptions de La Havane qui inondent le livre s’ajoute l’évocation de périodes historique détaillées comme la guerre d’Espagne ou les croisades. La trame policière de l’ouvrage s’intègre parfaitement dans l’Histoire mouvementée de cette Vierge noire au cours de l’Histoire.

En même temps, on prend plaisir à découvrir l’île de Cuba. Il se dégage de cet ouvrage des effluves de rhum pour mieux nous enivrer mais aussi pour assumer plus facilement le spleen qui se dégage de ses écrits concernant sa ville et son île.

Leonardo Padura n’est pas tendre avec son île et ceux qui l’ont dirigée, son ouvrage est là pour le confirmer. La transparence du temps est le témoin d’une réalité cubaine, une sorte de photographie précise de sa société, un témoignage réaliste des maux de Cuba.

La transparence du temps s’avère donc être un grand texte, puissant et maîtrisé, où la grande histoire vient percuter la petite, qui dresse un portrait sans concession d’une île qui a subi une révolution sans vraiment en profiter, une île pour laquelle l’auteur nous montre brillamment l’amour qu’il lui porte malgré ses maux.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=