Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner
MC93  (Bobigny)  janvier 2019

Comédie dramatique de Christine Citti, mise en scène de Jean-Louis Martinelli, avec Christine Citti, Yoann Denaive, Loïc Djani, Zakariya Gouram, Yasmine Hadj Ali, Yasin Houicha, Elisa Kane, Kenza Lagnaoui, Margot Madani, François-Xavier Phan, Mounia Raoui et Samira Sedira.

Dans le cadre du développement exponentiel du théâtre documentaire, des professionnels du spectacle vivant entrent dans le champ journalistique pour aller sur le terrain non seulement pour porter la parole en matière de culture et "créer du lien social".

Mais pour enquêter sur certaines institutions sociales à fins, comme l'indique la comédienne Christine Ricci, auteure d'une partition fictionnelle sur les foyers d'accueil d'urgence pour mineurs, de porter un regard sur l'autre qui serait l'essence de l'art justifiant de "rentrer dans la vie des gens". En d'autres termes, s'inscrire comme un acteur social et, au nom de l'expression citoyenne, porter témoignage du (dys)fonctionnement des institutions sociales.

En l'occurrence, avec "Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner", Christine Ricci dresse un état des lieux alarmant et un constat d'échec en raison de l'insuffisance de moyens matériels et humains pour assurer la mission de prise en charge d'adolescents, en l'espèce tous issus de la diversité et vivant dans les cités péri-urbaines à haut risque, en rupture de ban avec leur famille, famille désunie, recomposée, décomposée, explosée, l'école et la société.

Et surtout des jeunes à l'enfance brisée souffrant d'un déficit affectif auquel s'ajoute la violence physique, en sus parfois sexuelle du père, du beau-père, du frère, qui constitue donc leur mode de fonctionnement en le rendant agressifs, destructeurs envers les autres et eux-mêmes et dans un état psychologique qui les rend inaccessibles au discours des adultes fussent-ils à leur écoute.

La partition mise en scène par Jean-Louis Martinelli est focalisée sur la situation de quatre garçons et quatre filles, dont la situation est si dramatique et obérée qu'elle laisse sceptique sur leur avenir, et ne comporte au demeurant aucune perspective avec un épilogue en forme d'impuissance délivrée par l'auteure présente sur le plateau.

Ce spectacle permet de découvrir de jeunes acteurs prometteurs aux côtés des comédiens aguerris Samira Sedira, Mounia Raoui et Zakariya Gouram.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=