Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dans la peau de Cyrano
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  janvier 2019

Monologue dramatique d'après l'oeuvre éponyme de Edmond Rostand interprété par Nicolas Devort avec la collaboration artistique de Clotilde Daniault.

"Dans la peau de Cyrano s’ouvre dans un collège comme il y en a tant d’autre, où un nouvel élève fait sa rentrée. Il s’appelle Colin. Un adolescent comme il y en a tant d’autre également, légèrement vouté, quelque peu timide, un brin rêveur accroché à sa guitare et surtout pas mal cabossé par la vie.

Il a perdu son papa et voilà que comble de malheur, il s’est mis à bégayer. L’année s’annonce déjà difficile mais on lui colle de surcroît les ateliers de théâtre.

Obligé de faire face à ses peurs il va alors faire la rencontre de Cyrano, son panache, sa verve au-devant de sa difformité et, grâce au soutien bienveillant de son professeur de français et de ses camarades, endosser petit à petit la peau de ce héros qui va lui prêter ses mots et son courage pour enfin se révéler et pourquoi pas, s’accepter.

Seul en scène, Nicolas Devort endosse lui aussi, comme Colin ou Cyrano, la peau de multiples personnages, mais il pousse l’exercice dans ses derniers retranchements, interprétant sans aucune pause ni changement de costume plus de 6 ou 7 rôles.

Un froncement de sourcils, un tombé d’épaules, un placement du bassin, une moue bien sentie et il se transforme sans plus d’artifice en professeur paternaliste, en psychologue scolaire très Catherine et Liliane, en ado boutonneux, en petite frappe gouailleuse ou en princesse maniérée.

Cette jonglerie incessante pourrait donner le tournis mais, grâce au talent et au plaisir communicatif de ce comédien hors pair, il transmet au contrainte au spectacle un rythme et une tournure plutôt jouissive.

Si l’ombre du héros de Edmond Rostand plane tout au long de la pièce, il n’est que prétexte à aborder les thèmes qui ont fait son succès : peur du regard de l’autre, valorisation excessive des apparences, difficulté à s’accepter et encore plus à se livrer, impossibilité d’exprimer ses sentiments envers ceux qui nous sont le plus chers…

Dans un espace volontairement vide et nu qui fait la part belle au corps, Nicolas Devort signe un spectacle habile et enjoué, qui oscille sans cesse entre humour et poésie et embarque le spectateur avec trois fois rien dans son univers. Le ton est juste, l’énergie est réelle.

Bravo.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=