Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Songe d'une nuit d'été
Théâtre Le Ranelagh  (Paris)  janvier 2019

Comédie de William Shakespeare, mise en scène de Matthieu Hornuss, avec Patrick Blandin, Elise Noiraud(en alternance Aymeline Alix), Thomas Nucci, Matthieu Hornuss, Lisa Spurio et Olivier Dote Doevi.

"Le Songe d'une nuit d'été" de William Shakespeare en format court avec une distribution de six comédiens, tel est le challenge réussi par Matthieu Hornuss, avec la collaboration artistique de Elise Noiraud.

Ainsi a-t-il opté pour une version très resserrée de l'opus original qui a le mérite d'opérer un élagage éclairé sans nuire à la compréhension de ses intrigues imbriquées, la folle nuit de trois couples aux prises des sortilèges, et en adéquation avec la facétie de l'auteur qui s'exerce sur les ancestrales croyances que sont l'amour au premier regard, le fameux coup de foudre déclenché par la flèche cupidonesque, et l'amour aveugle.

De plus, il signe une mise en scène qui s'affranchit de la convention de l'illusion théâtrale comme de la tentation de l'intellectualisme pédant avec le parti pris du théâtre de divertissement, qui, au demeurant correspond au registre de la partition, "Les Feux de l'amour" version baroque avec des effets burlesques et fantastiques, et le surjeu y afférant, sans toutefois verser dans la parodie même s'il s'autorise quelques inattendus anachronismes pour les intermèdes en puisant dans le répertoire de Wlliam Sheller et le cinéma avec le thème musical du film "Rocky".

Enfin, pour camper la forêt de tous les possibles dans laquelle s'épanouit ce songe des égarements, point de scénographie pompeuse mais l'efficace adéquation d'une superbe créativité avec quelques stalagmites feuillues dans lesquelles des ampoules lumineuses à l'intensité variable gérées comme les lumières par Idalio Guerreiro par font office de lucioles.

A la veille du mariage de Thésée, le duc d'Athènes, avec la reine des amazones Hyppolita, cette frondaison devient le lieu de l'amour contrarié de Hermia et Lysandre de l'amour transi de Héléna pour Démétrius et de répétition pour les villageois comédiens dans un spectacle prévu pour les festivités. Mais il constitue le domaine des fées dans lequel le roi Obéron, en bisbille conjugale avec Titania, va jouer au sorcier par lutin gaffeur interposé, le fameux Puck.

En costumes d'époque confectionnés par Marion Rebmann, les interprètes Patrick Blandin (le duc et le roi des fées), Elise Noiraud (Hyppolita, Héléna et Titania), Olivier Dote Doevi (Lysandre), Matthieu Hornuss (Démétrius), Lisa Spurio (Hermia), ces trois derniers également dans le rôle des villageois tout comme, et mention spéciale pour son abattage comique, Thomas Nucci également en père autoritaire et en désopilant Puck, dispensent plusieurs rôles enchaînés avec fluidité et quasiment à vue.

L'affaire est rondement menée avec une belle choralité sous la solide direction de Matthieu Hornus et la prestation de tous et de chacun, sans même l'intercession de Puck en guise d'épilogue, n'encourt certes pas ni sifflets ni critique malveillante.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=