Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Retour à Budapest
Gregor Sander  (Quidam Editeur)  janvier 2019

Une histoire dans l’Histoire. Tout se mêle dans ce livre, le récit et l’Histoire, l’amour et les regrets, mais reprenons, l’histoire c’est celle d’Astrid, de son amour de jeunesse Julius, de son nouveau compagnon Paul. L’Histoire, c’est la lente chute du communisme, la vie à Berlin Est.

En alternant les chapitres dans leur temporalité et dans leur narrateur, Gregor Sander livre un roman aux multiples facettes, à la fois comme un témoignage de ce qu’était de vivre dans une ville coupée en deux, une partie régie par le Parti et la Stasi et l’autre par le capitalisme et la consommation, et aussi comme un questionnement sur l’amour, existe-t-il vraiment un "amour de sa vie", un seul, unique ? Où n’est-ce pas simplement de la nostalgie d’une jeunesse définitivement perdue ?

Sans jamais tomber dans l’ostalgie (la nostalgie de l'ancienne RDA), il raconte simplement une époque, comment un mur séparait des amis, des amours qui étaient à vol d’oiseau à quelques mètres les uns des autres et pourtant si loin, inatteignables. Comment chacun avait intégré les règles, parfois totalement absurdes, pour tenter de vivre et d’évoluer normalement, qu’est ce que chacun était prêt à trahir pour un peu plus de confort ou de liberté.

Et l’amour dans tout ça ?

Comme parfois c’est Astrid qui raconte, on comprend ce qu’elle ressent et souvent il faut bien avouer que même elle n’est pas certaine de comprendre ce qu’elle ressent, que ce soit dans sa jeunesse ou aujourd’hui. En même temps qui pourrait dire qu’est-ce aimer ?

Gregor Sander réussit son pari, très vite on s’attache aux personnages et à leur histoire, réussissant même à glisser de la sensualité et de la coquinerie, oui il est question d’amour je vous le rappelle, et il s’agit de le faire également parfois. Comme un puzzle, il place pièce après pièce les éléments du récit, pour que l’on comprenne ce qui c’est passer hier, pour que l’on comprenne ce qui se passe aujourd’hui. Il faut de plus saluer le travail de Nicole Thiers, la traductrice, qui livre en fin d’ouvrage des notes pour mieux comprendre ce qui semble évident pour un allemand de l’Est mais pas forcément pour nous.

Bref, un court roman d’amour et d’histoire qui se dévore avec délectation comme une sauerkraut !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Gregor Sander


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=