Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stéphane Pelegri
Mikrokosmik  (Klarthe Records Jazz / Harmonia Mundi)  octobre 2018

"Whenever I hear the second movement of Music for Strings, Percussion and Celesta, the extraordinarily tight rhythm, the shifts in emphasis, inserting 3/8 phrases in the 2/4 metre, I am infused with the very same energy as when I listen to Miles Davis’s album Four and More or the Wayne Shorter Quartet. I reckon that some sort of intense spiritual affinity can be observed between Bartók and jazz musicians that is difficult to describe in words, despite the fact that there are numerous clear and concrete musical elements that link the two worlds. However, ‘refined’ the music of Bartók, beneath it there is a raw and honest force that derives from folk music (and, naturally, the personality of Bartók), a ‘beat’ that is as much a part of Afro-American music as that of Hungarian peasant music or any Central-Eastern European folk music. In many of jazz recordings, one can sense the presence of Bartók; it is as though he is there, waving from the background." Dániel Szabó

C’est à l’intention de son fils Péter, mais pour toute autre personne désirant apprendre à jouer du piano, que Béla Bartók a composé dans un but didactique ses Mikrokosmos, série de difficulté évolutive, du très simple au très difficile, de cent cinquante-trois pièces. Plus qu’une simple méthode de piano, ces miniatures sont de véritables petits univers, qui n’ont rien à envier à ses compositions de grande dimension, qui sont comme le dit György Ligeti : "des organismes minuscules et pourtant différenciés, ainsi qu’une même plasticité des détails qui se fondent cependant en un tout cohérent". Ces Mikrokosmos sont un matériel idéal pour tout genre de réinterprétations ou de relectures. Peut-être parce que tout est là. Le génie de Bartók est d’avoir su marier modalités et rythmes, d’avoir créé une multitude de petits mondes qui sont autant de boîtes de pandore, autant de possibles.

Stéphane Pelegri au vibraphone, Fender Rhodes, piano accompagné par Christophe Metra et Arnaud Geffray (trompette), Eric Pros (saxophone ténor), Frédéric Boulan (trombone), Catali Antonini (chant), Jean-Louis Almosnino et Jean-Paul Hervé (guitare électrique), Pascal Berne et Stéphane Rivero (contrebasse), Roman Zgorzalek (violon), Thierry Huteau (marimba) se réapproprient totalement chaque pièce, la déstructure pour mieux la restructurer. On ne reconnait plus vraiment les éléments de départ. On se raccroche aux titres, à quelques notes, quelques rythmes, à quelques bases modales, à d’autres étant déjà passés par le même chemin (Chick Corea, Herbie Hancock par exemple), au Fender Rhodes dans toute la simplicité de son expressivité, pour mieux se plonger dans les propositions de Pelegri.

Et c’est comme un tourbillon sonore, de dynamiques et de rythmes, les timbres s’entremêlent, un mélange d’émotions. Comme le rappel le pianiste jazz Dániel Szabó, il existe de nombreux ponts entre le compositeur Hongrois (mélodique, harmonique, rythmique...) et la musique jazz. Bartók reste une influence forte. Une vraie réussite...

 

En savoir plus :
Le site officiel de Stéphane Pelegri


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=