Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un coup de maître
Gaston Duprat  fevrier 2019

Réalisé par Gaston Duprat. Espagne/Argentine. Comédie. 1h41 (Sortie le 6 février 2019). Avec Guillermo Francella, Luis Brandoni, Raul Arévalo, Andrea Frigerio, Maria Soldi, Julio Marticorena, Melina Matthews et Pablo Ribba.

On avait beaucoup aimé le précédent film de Gaston Duprat, "Citoyen d'honneur" qui comptait les mésaventures d'un prix Nobel de littérature argentin revenant dans son village d'origine.

"Un coup de maître" n'a pas un scénario aussi original, mais une fois dans le film, on ne regrettera pas d'y être entré.

Certes, l'histoire du peintre Renzo Nervi, un peu misanthrope et beaucoup escroc, et réciproquement, n'apprend pas grand-chose sur les dérives du marché de l'art et rappelle par moments les romans de Patricia Highsmith dont on est tiré "L'Ami américain" de Wim Wenders ("Ripley s'amuse" et "Ripley et les ombres"), mais on prend vite plaisir à y paresser.

D'abord, et avant tout, grâce à la présence des deux duettistes argentins Guillermo Francella, qui joue Arturo Silva, un marchand d'art peu recommandable mais tout de même bien sympathique, et Luis Brandoni, qui incarne le guère plus recommandable Renzo Nervi, pas vraiment mû par l'amour platonique de l'art pour l'art ! Le couple qu'ils forment est irrésistible. On n'oubliera pas le troisième larron, Alex (Raul Arevalo), aussi lunaire et abruti que les deux précédents sont atrabilaires et filous.

A mettre aussi au crédit d' "Un coup de maître" de Gaston Duprat, une magnifique photographie, autant pour filmer les tableaux (plutôt joliment colorés) censés rapporter le gros lot aux deux amis que pour s'attarder sur les paysages vraiment magnifiques de la région de Jujuy au Nord-Ouest de l'Argentine où Renzo Nervi poursuit sa carrière post-mortem...

Ce "film good movie", pour transgresser la trop employée expression, sait aussi brouiller les pistes et éviter les poncifs. Ainsi, on ne dira pas ce qu'il adviendra du personnage d'Alex quand il aura découvert la supercherie, mais Gaston Duprat et son scénariste Andres Duprat sauront éviter les manigances sanglantes de Tom Ripley.

Au passage, on signalera qu'Andres, le frère de Gaston, est par ailleurs directeur du "Musée des beaux-arts" de Buenos Aires... Ce qui donne un peu plus de crédibilité à toute la dernière partie où l'on voit le monde de l'art s'activer pour faire de Renzo Nervi un "grand peintre contemporain"...

"Un coup de maître" de Gaston Duprat vaut le déplacement d'autant plus que, pour une fois, ni Ricardo Darin ni aucun membre de sa famille n'y apparaît.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=