Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Orphée
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  février 2019

Comédie fantastique d'après l'oeuvre éponyme de Jean Cocteau, mise en scène de César Duminil, avec César Duminil, Joséphine Toby, Jérémie Chanas, Ugo Pacitto, Yacine Benyacoub et William Lottiaux.

Pour son premier projet théâtral, la jeune Compagnie du Premier homme, fondée par des comédiens frais émoulus des Cours Raymond Acquaviva, a choisi la transposition théâtrale du mythe d'Orphée.

Et ce à l'aune de la partition singulière de Jean Cocteau qui, en a livré une version personnelle notamment par l'ajout de personnages et un registre stylistique naviguant entre symbolisme et surréalisme pour décliner sa thématique d'élection de l'épreuve initiatique et métamorphique du poète, qui a marqué les esprits par sa déclinaison filmique.

Maître d'oeuvre du projet en signant également la mise en scène et la scénographie, et avec la fraîcheur et la témérité de la jeunesse, César Duminil en propose une adaptation plaçant la légende des amants dans le genre de "la farce moderne, burlesque et onirique".

Une entreprise réussie avec un judicieux décor de bande dessinée, des costumes de Blanche Abel et maquillage dans la gamme de blancs, quelques astuces pour réaliser les effets fantastiques que comporte la pièce à machine originale et la belle qualité de jeu des interprètes.

Dans un univers d'aréalité vit Orphée, grand poète institutionnalisé,qui s'est doublement mis en danger, d'une part, en optant pour une nouvelle manière celle de l'écriture automatique des dadaistes, en l'occurrence dictée par le sabot du cheval qu'il a recueilli, et, d'autre part, en ayant épousé Euridyce dont la reine des Bacchantes, par jalousie saphique, va fomenter la mort.

Et tout commence avec une scène de ménage chère au théâtre de boulevard entre un Orphée égocentrique et une Euridyce délaissée efficacement campés par César Duminil et Joséphine Thoby découverts dans des comédies de Marivaux ("L'Epreuve" et "Les Sincères").

Dans les scènes subséquentes placées sous le signe d'une roborative loufoquerie, César Duminil assure la cohérence de registre de ses complices - Jérémie Chanas en ange-vitrier, William Lottiaux en faucheuse aux airs de diva transgenre et le duo d'anges de la mort virant pandores formé par Yacine Benyacoub et Ugo Pacitto - en évitant l'écueil du surjeu guignolesque.

Annoncé comme proposant "un mythe fantastique dans une mise en scène décalée et une scénographie audacieuse", ce spectacle ne saurait encourir la critique de publicité mensongère et offre un divertissement non dénué d'humour, fantasque et léger comme une bulle de rêve.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=