Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hunger : une histoire de mon corps
Roxane Gay  (Editions Denoël)  janvier 2019

"Je mangeais, mangeais, mangeais et j’espérais que si je me rendais grosse, mon corps serait protégé. J’ai enterré la fille que j’étais, elle n’arrêtait pas de se créer des ennuis. J’ai voulu effacer tous mes souvenirs d’elle, et pourtant elle est encore là, quelque part…"

Avec Hunger, qui vient de sortir chez Denoël, Roxane Gay nous propose un essai courageux et sans concessions dans lequel elle nous raconte comment une agression sexuelle subie dans son enfance l’a conduite à prendre volontairement du poids afin d’être invisible et par conséquent en sécurité.

Pour elle, chaque corps a un passé et un passif. Elle nous raconte ceux du sien, l’histoire de son corps et de sa faim. On n’est pas évidemment dans le récit d’un triomphe ni sur un récit sur la perte de poids et encore moins sur un récit pour essayer de motiver des gens à perdre du poids. Roxane Gay nous propose une histoire vraie, la sienne, une confession intime qui va nous dévoiler ses facettes les plus laides, les plus faibles et les plus à vifs.

Avec son ouvrage, l’auteur a voulu, au travers de l’histoire de son corps, nous proposer un ouvrage sur la disparition, la perdition tout en souhaitant être vue et comprise. Roxane Hunger a atteint le poids de 261 kilos à un certain moment de sa vie. Avec une taille de 1,91 mètre, son indice de masse corporelle dévoilait non pas une obésité morbide mais une obésité massive.

Elle a très vite perdu le contrôle de son corps suite à un viol collectif dans son enfance qu’elle nous décrit dans le livre. Elle s’est mise en danger pour modifier son corps de façon délibérée. Elle souhaitait que son corps devienne répugnant pour tenir les hommes à distance.

Sa vie se décompose en deux temps avec un avant et un après. Avant qu’elle prenne du poids, après qu’elle ait pris du poids. Avant qu’on ne la viole, après qu’on l’ait violée. Elle nous raconte donc cet avant puis cet après dans un témoignage bouleversant qui ne peut pas laisser de marbre le lecteur.

On la suit au cours de sa vie avec, en toile de fond, l’évolution de son corps entre perte et prise de poids : elle nous raconte le lycée, ses années de fac, sa solitude et le vide sentimental qui a jalonné ces périodes. A chaque fois, elle se réfugie dans la nourriture, une nourriture qui ne la juge pas et qui n’exige rien d’elle.

Elle nous parle aussi, et c’est un des aspects les plus intéressants du livre, de regard des autres et de la société sur l’obésité. Ce fléau qui touche particulièrement la société américaine fait l’objet de nombreuses émissions de téléréalité dont l’auteur nous parle. Elle touche aussi beaucoup la publicité, particulièrement sur les chaînes féminines qui multiplient les publicités pour les produits d’amaigrissement et la nourriture diététique.

Alors voilà, Hunger est un superbe ouvrage, le témoignage bouleversant d’une femme qui nous donne une leçon fondamentale pour que l’on comprenne que nous devrions tous faire preuve de davantage de bienveillance envers la réalité du corps des autres et nous réconcilier avec le nôtre.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Roxane Gay
Le Facebook de Roxane Gay


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 juin 2019 : Bientôt l'été

On approche de l'été à grands pas, comme toujours pas d'interruption des programmes sur Froggy's Delight. Alors continuez de venir profiter de nos sélections culturelles chaque semaine avec leurs doses de festivals, de spectacles, de livres pour la plage et de musique à écouter partout !

Du côté de la musique :

"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats
et toujours :
"Walter & Lavergne" de Walter & Lavergne
"Solstice EP" de Alma Forrer
"L'hiver des poètes" de Marianne Feder
"Le ventre et l'estomac" de Nicolas Paugam
"Ok Ok !" de Oui Oui Oui
"Chopin : 4 ballades Polonaises, Valses, Nocturnes" de Jean Paul Gasparian
"Omoiyari" de Kishi Bashi
"Moan EP" de Laura Clauzel
"Toutes choses visibles EP" de Malade[s]
"No problem" de Tristan Mélia Trio
Petit tour au festival RUSH de Rouen
Présentation du festival La Magnifique Society de Reims

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bigre" au Théâtre du Rond-Point
"Retours - Le père de l'enfant de la mère" au Théâtre du Rond-Point
"Le Testament de tante Caroline" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Petit éloge de la nuit" à La Scala
"A ma place, vous Ferrier quoi ?" au Théâtre de l'Atelier
des reprises :
"Folie" au Théâtre Hébertot
"La petite fille de Monsieur Linh" au Théâtre Le Lucernaire
"Speakeasy" au Palais des Glaces
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

"L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour : "Thomas Schütte - Trois Actes" à la Monnaie de Paris

Cinéma :

le film de la semaine :
"Van Gogh et le Japon" de David Bickerstaff
et la chronique des sorties de mai

Lecture avec :

"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin
et toujours :
"La vie dont nous rêvions" de Michelle Sacks
"Le chant de l'assassin" de R.J. Ellory
"Le chef du contre espionnage nazi parle" de Walter Schellenberg
"London nocturne" de Cathi Unsworth
"Par delà nos corps" de Bérengère Cournut

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=