Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dans la neige
Danya Kukafka  (Sonatine Editions)  janvier 2019

Le catalogue des éditions Sonatine est composé d’auteurs "maison" que l’on retrouve régulièrement avec grand plaisir dès qu’il nous propose un nouvel ouvrage (c’est le cas des R.J. Ellory, Jacques Expert et autres Robert Goddard) mais aussi de nouveaux auteurs qui intégrent régulièrement leurs publications. A chaque fois, cela nous procure de très belles découvertes et un réel plaisir de lecture.

C’est donc ici Danya Kukafka qui a l’honneur d’être publiée chez Sonatine avec son premier roman qui paraît l’année de ses vingt-cinq ans. Avec son ouvrage intitulé Dans la neige, c’est un thriller psychologique intense que nous proposent les éditions Sonatine, un ouvrage salué par Paula Hawkins (l’auteur de La Fille du train) qui y voit "un livre à la tension omniprésente. Des personnages, tous plus ou moins inadaptés à leur monde, fantastiquement dessinés par une plume aussi élégante que menaçante".

Avec Dans la neige, l’auteur nous embarque au milieu du Colorado pour nous livrer le portrait noir, intense et poignant d’une communauté traumatisée par le meurtre d’une jeune fille. Cette jeune fille, c’est Lucinda Hayes, retrouvée morte dans la neige. Lucinda était une fille qui ne laissait personne indifférent, on l’adorait ou on la détestait. Parmi ceux qu’elle ne laissait pas indifférent se trouvent trois personnages qui vont être les narrateurs de l’ouvrage.

On trouve Cameron qui passait son temps à l’épier, Jade qui la jalousait secrètement et Russ qui va enquêter sur sa mort brutale. Chacun leur tour, ils vont nous exprimer ce qu’ils savent et pensent de la jeune fille, leurs rapports avec mais aussi leurs secrets. Très vite, ce drame va tourner pour eux à l’obsession, tous trois sachant que la vérité peut les sauver ou les détruire.

Ce roman choral, parfaitement construit emmène le lecteur à l’intérieur de la communauté dévoilant leurs sentiments suite au décès de l’une des leurs et assez vite, on se rend compte que les trois narrateurs ont des secrets, des choses à cacher. On ne suit pas une enquête policière classique, la résolution du meurtre se fera au travers des récits des trois personnages qui ont des personnalités complexes et des liens avec la victime. Ils évoquent le passé, le présent, leurs souvenirs et leurs rêves mais aussi les doutes qu’ils éprouvent face à ce meurtre.

Le rythme du livre est plutôt lent mais cela ne pose pas de souci de lecture, il ne baigne pas par des multiples rebondissements que l’on a l’habitude de trouver dans d’autres thrillers. La qualité de cet ouvrage repose sur autre chose, notamment sur sa dimension psychologique mais aussi sur le portrait dressé de cette communauté.

A travers les descriptions précises faites par l’auteur des trois narrateurs, le lecteur trouve très rapidement l’envie d’en connaître plus sur eux car on sent vite que la résolution du meurtre est présente en eux. En même temps, l’alternance des points de vue voulue par l’auteur permet d’enrichir l’intrigue du meurtre et la lenteur du récit permet de dégager une ambiance pesante dans l’ouvrage.

Et puis il y a cette neige, omniprésente dans l’ouvrage, qui s’apparente presque à un personnage. Elle aussi participe fortement à l’ambiance pesante de l’ouvrage, dissimulant aussi les secrets des différents protagonistes jusqu’au dénouement final.

Une fois encore et dans un registre différent d’autres livres parus, les éditions Sonatine nous ont déniché un bien bel auteur que cette Danya Kukafka qui a fait le choix de nous proposer un très bon roman d’ambiance, un superbe thriller psychologique en mettant l’accent sur la psychologie des personnages à la place de l’enquête. C’est parfaitement réussi et l’ouvrage, bien que rythmé par une certaine lenteur, s’avère très addictif des les cent premières pages lues.

Dans la neige est donc une très belle surprise et il ne serait pas surprenant qu’un éventuel prochain roman de cet auteur soit de nouveau publié chez Sonatine.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Danya Kukafka
Le Facebook de Danya Kukafka


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=