Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Merci
La Folie Théâtre  (Paris)  février 2019

Comédie écrite par la Compagnie de l'Absinthe, mise en scène de Wilhem Mahtallah, avec Alexandra Branel, Alix Kuentz, Wilhem Mahtallah, Jean-Denis Marcoccio, Raphaël Plockyn, Eve Saint-Louis et Lucie Tarrade.

Une pièce de théâtre, "Versailles, le palais des venins" se prépare, emmenée par son auteur et metteur en scène Jacques Guerrera-Costes (Alix Kuentz, excellent). C'est l'occasion d'assister à la fabrication du spectacle et d'entrer dans ce monde particulier avec ses acteurs.

Après le prometteur "Diluvienne - Paroles d'encre", leur précédent spectacle, William Mahtallat et la Compagnie de l'Absinthe ont choisi un ton beaucoup plus léger pour parler de l'univers des planches. C'est vers la comédie déjantée qu'ils se sont tournés, empruntant un chemin déjà bien fréquenté, notamment par les jeunes compagnies.

Avec un ton résolument décapant, la compagnie propose donc une exploration du processus de création d'un spectacle. De l'audition à la recherche de salles en passant par les rapports des comédiens avec le metteur en scène ou entre eux, avec un humour au vitriol, ils ne cachent rien des dessous du métier.

On ne leur en voudra pas pour les quelques spectateurs malmenés sur scène, qui feront le plaisir (et le soulagement) du reste de la salle. On sera en revanche plus sévère sur le manque de finesse dans l'écriture (venue sans doute de l'écriture de plateau). Mais si on accepte cet humour potache et une certaine facilité, on passera un bon moment avec des personnages parfaitement campés.

Montrant tous les à-côtés du métier, les errements et les balbutiements, avec sa succession de scènes de répétitions, le spectacle devient parfois inévitablement redondant et s'enlise un peu, manquant de rythme à quelques moments.

Qu'importe, l'attente est finalement récompensée avec la représentation finale dont on a pu suivre tous les préparatifs et qui part rapidement dans la cinquième dimension dans une folie jubilatoire et complétement réussie qui cristallise tout le délire accumulé des personnages et de la mise en scène de Jacques Guerrera-Costes.

Dépeignant les cuisines d'une pièce avec excès et talent, n'occultant rien des des comportements du théâtre, "Merci" dénonce avec pertinence certaines dérives comme l'exploitation des jeunes compagnies ou les mises en scènes absconses des artistes "émergents".

Il permet enfin et surtout à une brochette de très habiles comédiens d'éclater avec talent dans un délire totalement assumé, qui fait certes grincer des dents, mais peut aussi se révéler franchement hilarant.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=