Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Aux Délices
Lavoir Moderne Parisien  (Paris)  février 2019

Comédie de Joël Tejero, mise en scène de Hugo Tejero, avec Sandra Provasi, Johann Proust et Aline Barré.

L'opus "Aux délices" de Hugo Tejero mérite bien son titre tant il constitue un mets de haute gastronomie théâtrale digne d'un auteur étoilé qui ravira les amateurs de comédie noire et du double effet kiss-cool.

Farcesque, burlesque et tragi-comique, il invite à l'immersion dans l'intimité d'un couple de quadragénaires provinciaux dans les années 1990, quoique l'ancrage temporel ne soit pas pas déterminant au regard de l'intrigue même s'il contribue à un facétieux anecdotisme, et plus précisément dans une soirée pré-dominicale qui va s'avérer apocalyptique.

En effet, les Michelet, propriétaires d'une ancestrale charcuterie-traiteur, s'ils s'accordent sur leurs préoccupations financières, compter la recette du jour et faire fructifier leur magot caché bien au frais dans la chambre froide, divergent face à leur petite entreprise qui connaît la crise. Industrieuse, Madame veut investir pour moderniser la boutique et diversifier l'activité mais Monsieur préfère l'attentisme frileux.

Alors démarre au quart de tour une scène de ménage d'autant plus jubilatoire, épique et maelstromique que les protagonistes constituent des archétypes de Français moyens et ordinaires, hybridation des Bidochon de Binet et des Beaufs première génération de Cabu, et de poujadistes archétypaux.

Puis, la situation jubilatoire, qui n'est pas sans évoquer la sérié télévisée belge "Striptease", bascule, à la manière pintérienne, avec l'arrivée intempestive et intrusive d'une inconnue, et en résonance avec l'univers glauque du néo-polar des années 1980, dans le théâtre de la catastrophe avec un huis-clos délétère à l'inattendu dénouement.

Du grand art que cette satire féroce de la médiocrité, de la bêtise et de dangerosité ordinaires au texte percutant pour laquelle la mise en scène de Hugo Téjéro ne force ni sur le naturalisme ni sur l'hyper-réalisme en l'appuyant, et à juste titre, sur le talent et le jeu des comédiens qui évitent l'écueil du sur-jeu.

Aline Barré campe avc justesse la violence douloureuse, Johann Proust est parfait en taciturne et pleutre un peu bas du front paraissant inoffensif, et, mention spéciale au bel abattage comique de Sandra Provasi dans le rôle de l'épouse.

L'excellent trio porte efficacement la partition et dispense un spectacle aussi divertissant que tragique à inscrire à l'actif de la Compagnie On n'est pas les meilleurs mais on est pas les pires non plus et à ne pas rater s'il passe près de chez vous.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 mai 2019 : A Voté !

Aujourd'hui, est une journée chargée. Aller voter, préparer le repas de Fête des mères, aller acheter un cadeau à la dernière minute ... heureusement ce soir vous pourrez vous reposer un peu en lisant la nouvelle édition de Froggy's Delight que voici :

Du côté de la musique :

"Fi Dam" de Zalfa
Rencontre avec Kompromat
"Danser les filles" de Bastien Lallemant
"L'infini, l'univers et les mondes" de Astrobal
"Pour Barbara" de Guillaume de Chassy
"Claude Debussy, Prélues livres 1 et 2" de Eloise Bella Kohn
"Outremusique pour enfants 1974-1985" de Chevance (etc.)
et toujours :
Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Olympicorama - Epreuve 1 : Le 400 mères" à la Grande Halle de La Villete
"Odyssée" à La Scala
"Iliade" à La Scala
"Antioche" au Théâtre Paris-Villette
"Yaacobi et Leidental" au Théâtre Le Funambule
"Portrait de Raoul" au Théâtre Ouvert
"Le champ des possibles" au Théâtre de la Reine Blanche
"Clouée au sol" à la Manufacture des Abbesses
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de l'Atelier
"L'incroyable rencontre" ex "Rencontre à Gandolfo" au Théâtre Le Lucernaire
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Dans ma chambre" au Théâtre du Petit Saint-Martin
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

"Amanda" de Mikhaël Hers en sortie DVD
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"3 heures, un seul peut survivre" de Roslund
"Alarm! Les Allemands face au débarquement des alliés" de Benoit Rondeau
"Cataractes" de Sonja Delzongle
"Dans son silence" de Alex Michaelides
"Les sept morts d'Evelyn Hardcastle" de Stuart Turton
"Ponti" de Sharlene Teo
et toujours :
"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=