Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marie Tudor, God save the Queen
Espace Beaujon  (Paris)  février 2019

Drame d'après l'oeuvre éponyme de Victor Hugo, mise en scène de Ema Zampa, avec Jonathan Arrial, Jean-Benoît Diallo, Sixtine Gignoux, Aurélien Lejeune, Soufiane Ménouni, Julien Valverde, Vincent Van Damme et Ema Zampa.

En accolant "God Save the Queen" à sa version de "Marie Tudor" de Victor Hugo, Ema Zampa annonce tout de suite la couleur : il y a quelque chose de pourri au Royaume d'Angleterre et elle n'hésitera pas à convoquer la fine fleur de l'ère Punk, des "Sex Pistols" aux "Clash" pour que ce drame caractéristique de la contestation romantique des années 1830 s'électrifie et se déjante.

On pourra tout de suite dire que ce traitement infligé à la prose hugolienne n'est pas très choquant, d'autant que la jeune troupe qui entoure Ema Zampa habillée opportunément dans "l'Union Jack" est très gentiment punk quand elle reprend dans un anglais hésitant les chefs-d'oeuvre de la classe 1977.

L'essentiel est ailleurs que dans cette ambiance plutôt réussie avec ses chevaliers - servants de la Reine qu'on imaginerait aussi bien rappeurs que joueurs de foot - on aurait d'ailleurs bien vu les "grands" d'Angleterre avec des maillots de Chelsea, Arsenal, Liverpool ou Manchester.

Oui, l'essentiel est ailleurs : dans un respect presque inattendu du texte d'Hugo et une belle capacité de tous ces jeunes gens à faire in fine de ce mélo, qui pourrait être daté et sans intérêt, une vraie belle page théâtrale, dans laquelle les sentiments prennent peu à peu corps.

Ici, tout commence un peu en parodie, avec quelques notes punk et le personnage noir de méchanceté de Simon Renard... mais tout aboutit à une belle mécanique qui déclenche émotion et compassion.

La Reine frémit devant les amours contrariés où elle va laisser jeunesse et envie. L'alternative à laquelle elle est soumise par le rôle royal qu'elle tient aboutit à un final d'une grande force émotionnelle, à un quasi suspense.

Bien sûr, Ema Zampa fait ses premiers pas dans la tragédie de Victor Hugo, et l'on est sûr qu'elle saura donner un peu plus de "punch" à une pièce qui mériterait de gagner encore en densité de perdre une vingtaine de minutes pour que le drame soit encore plus pêchu et que chacun vive son rôle à plein.

Sur une scène où le lit royal n'est qu'un matelas informe, Ema Zampa impressionne. Elle réussit à transmettre à tous sa foi hugolienne. Face à elle, la jeune et blonde Sixtine Gignoux, incarne son contraire, l'innocence, l'idéal pas encore perverti par l'amour. Vincent Van Damme, Jonathan Arrial, Aurélien Lejeune, Soufiane Ménouni, Jean-Benoît Diallo et Julien Valverde assurent la partie masculine, celle qui est prête à mourir, à comploter ou à aimer.

Tous concernés, tous encore en rodage, tous prêt à accompagner Ema Zampa dans cette aventure punko-tudorienne qui relit Victor Hugo sans jamais le trahir.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=