Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Mousquetaires au couvent
Théâtre Saint-Léon  (Paris)  février 2019

Opérette de Louis Varney, direction musicale de Romain Dumas, mise en scène de Emmanuel Gardeil, avec Cédric Le Barbier, Olivier Montmory, Marie Cordier, Marie-Caroline Husson, Virginie Marry, Marie Saadi, Hugues Blunat, Jean-Philippe Poujoulat, Caroline Duliège, Romain Boulanger et le Choeur Divinopera.

Offenbach ou Francis Lopez ? L'opérette à la française n'est pas manichéenne et si l'on fouille un peu dans le répertoire, on redécouvre vite qu'il y a d'autres pépites, des pépites qui n'ont rien perdu de leur éclat.

Ainsi "Les Mousquetaires au couvent" de Louis Varnay, sur un livret de Jules Prével et Paul Ferrier, d'après un vaudeville d'Amable de Saint-Hilaire. Créé en 1880, l'ouvrage a connu un long succès à travers le temps. Et dans cette recréation mise en scène par Emmanuel Gardeil, on va d'emblée se surprendre à fredonner des airs qu'on connaît ou croît connaître.

Car "Les Mousquetaires au couvent" est musicalement composé de "numéros" qui emportent immédiatement la conviction. Que ce soient les Choeurs qui ouvrent le bal avec le célèbre "Sans nous chercher querelle", ou l'abbé Bridaine (le baryton Hugues Blunat) dans l'irrésistible "Eh oui, je suis l'abbé Bridaine !" ou les couplets de "Pour faire un brave mousquetaire".

Autre surprise de cette version des "Mousquetaires au couvent" sous la direction musicale de Romain Dumas avec son orchestre et son Choeur Divinopera, c'est son niveau.

Les spécialistes le disent : derrière son apparente facilité, l'oeuvre de Louis Varney requiert des chanteurs, des choeurs et des musiciens de premier ordre. C'est le cas ici, où l'on retrouve par exemple dans le rôle de Simone, Marie Saadi, âme du projet et artiste lyrique à part entière.

Au plaisir du chant s'ajoute aussi celui du spectateur : Emmanuel Gardeil réussit astucieusement à peupler la scène d'une figuration qui peut dépasser les trente ou quarante personnes. Ainsi l'acte I, qui se passe à l' "Auberge du Mousquetaire gris", c'est dans un chatoiement de costumes (très réussis par Madeleine Nicollas), de couleurs et de personnages truculents et chantants que s'ouvre ces "Mousquetaires au couvent". Tout le monde, chanteurs ou figurants, est à l'unisson, se frôle, danse, se taquine dans une ambiance digne du Châtelet.

L'acte II, où l'on est à l'intérieur du fameux couvent avec la mère supérieure (Marie-Caroline Husson), sœur Saint-Opportune (Caroline Duliège), Marie (Marie Cordier) celle que le mousquetaire Gontran de Solanges (Olivier Montmory) veut enlever avec le concours de son ami Narcisse de Brissac (Cédric Le Barbier) ne déçoit pas non plus. Là encore, les scènes sont drôles et propices à "tubes".

Dans leur adaptation, Emmanuel et Jean-François Gardeil ne se privent pas de quelques anachronismes, sans trop charger la barque, et se permettent aussi quelques références plus inattendues : ce deuxième acte finira dans un délire musical proche d'un "Sister Act" (sans Whoopi Goldberg).

Evidemment, tout s'arrangera au troisième acte avec encore de très beaux moments, comme le très connu "prenons l'échelle", une échelle qu'on n'aura pas trouvé chez Ikéa, bien entendu.

Gaie, généreuse, ouverte à tous les curieux qui y passeront une soirée totalement divertissante, loin de toute arrière-pensée qu'ils soient croyants ou pas, cette production des "Mousquetaires au couvent" est promise à de nombreuses festivals et mériterait d'être rejouée régulièrement sur des scènes pas forcément lyriques.

Ni poussiéreuse ni ennuyeuse, "Les mousquetaires au couvent" est au contraire l'oeuvre idéale pour ouvrir au plus grande nombre le chant lyrique.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=