Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Migrando
Théâtre Montmartre-Galabru  (Paris)  février 2019

Monologue-conférence écrit par Carla Bianchi et Antoine Léonard et interprété par Carla Bianchi dans une mise en scène de Papy.

Qui accueillera la cinquantaine de migrants bloqués sur un bateau au large de ce petit village près de la mer ? C'est la question que vient poser Maria Pistacchio, directrice du projet "Migrando", lors de cette assemblée générale extraordinaire convoquée en urgence, et où les habitants conviés vont devoir voter.

C'est un village à l'abandon où les commerces ferment les uns après les autres et les jeunes s'en vont. Marie Pistacchio pour tenter de convaincre l'assemblée explique comment l'accueil de ces nouveaux venus pourrait redynamiser le village. Elle s'appuie sur des études officielles et des expériences déja réalisées.

C'est bien sûr en s'inspirant du village calabrais de Riace en Italie, réhabilité par les villageois aidés des migrants, que Carla Bianchi, italienne d'origine, a construit ce spectacle où le public présent figurera les habitants du village à qui elle s'adresse.

On avait pu apprécier le naturel, la personnalité et le dynamisme de la comédienne lors de son précédent spectacle, "Carla Bianchi - Un amour de la France à ma sauce italienne" il y a deux ans. Elle revient avec cette nouvelle création écrite avec Antoine Léonard, plus engagée mais dans laquelle on retrouve sa décontraction et sa capacité à installer un rapport intime avec le spectateur.

"Migrando" n'est pas seulement une conférence puisque d'autres points de vue se font entendre dans le village. C'est l'occasion pour Carla de camper un personnage totalement différent avec la désabusée Madame Martinez, opposée au projet.

C'est aussi l'occasion pour elle, dans ce spectacle interactif et détendu, de faire la radiographie du public du jour et de ses origines. Le résultat est assurément surprenant, balayant ce soir-là par exemple, quatre continents du Brésil à l'Inde en passant par la Russie ou le Maroc.

Un autre moment assez saisissant est la comparaison de deux photos. La première, récente, montre des migrants marchant dans l'ascension d'un col de montagne entre l'Italie et la France. La seconde photo, prise quasiment au même endroit en 1946, montre des immigrés italiens dont les enfants allaient devenir des vedettes françaises (Yves Montand ou Lino Ventura par exemple).

D'un débit continu au début, elle passe à des moments très beaux dans la dernière partie, où elle transmet avec simplicité au public son humanisme et son espérance en des lendemains plus fraternels. Ses moments de silence sont alors de vrais instants de grâce.

Le tout, mis en scène avec finesse et intelligence par Papy qui lui laisse par exemple la possibilité de parler des pâtes ou de sa vie de comédienne, resserrant le tempo quant il faut.

Une sincérité qui ne trompe pas et qui, malgré des choses parfois déjà vues, donne un spectacle particulièrement troublant dont on ne peut sortir que touchés au coeur.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=