Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Migrando
Théâtre Montmartre-Galabru  (Paris)  février 2019

Monologue-conférence écrit par Carla Bianchi et Antoine Léonard et interprété par Carla Bianchi dans une mise en scène de Papy.

Qui accueillera la cinquantaine de migrants bloqués sur un bateau au large de ce petit village près de la mer ? C'est la question que vient poser Maria Pistacchio, directrice du projet "Migrando", lors de cette assemblée générale extraordinaire convoquée en urgence, et où les habitants conviés vont devoir voter.

C'est un village à l'abandon où les commerces ferment les uns après les autres et les jeunes s'en vont. Marie Pistacchio pour tenter de convaincre l'assemblée explique comment l'accueil de ces nouveaux venus pourrait redynamiser le village. Elle s'appuie sur des études officielles et des expériences déja réalisées.

C'est bien sûr en s'inspirant du village calabrais de Riace en Italie, réhabilité par les villageois aidés des migrants, que Carla Bianchi, italienne d'origine, a construit ce spectacle où le public présent figurera les habitants du village à qui elle s'adresse.

On avait pu apprécier le naturel, la personnalité et le dynamisme de la comédienne lors de son précédent spectacle, "Carla Bianchi - Un amour de la France à ma sauce italienne" il y a deux ans. Elle revient avec cette nouvelle création écrite avec Antoine Léonard, plus engagée mais dans laquelle on retrouve sa décontraction et sa capacité à installer un rapport intime avec le spectateur.

"Migrando" n'est pas seulement une conférence puisque d'autres points de vue se font entendre dans le village. C'est l'occasion pour Carla de camper un personnage totalement différent avec la désabusée Madame Martinez, opposée au projet.

C'est aussi l'occasion pour elle, dans ce spectacle interactif et détendu, de faire la radiographie du public du jour et de ses origines. Le résultat est assurément surprenant, balayant ce soir-là par exemple, quatre continents du Brésil à l'Inde en passant par la Russie ou le Maroc.

Un autre moment assez saisissant est la comparaison de deux photos. La première, récente, montre des migrants marchant dans l'ascension d'un col de montagne entre l'Italie et la France. La seconde photo, prise quasiment au même endroit en 1946, montre des immigrés italiens dont les enfants allaient devenir des vedettes françaises (Yves Montand ou Lino Ventura par exemple).

D'un débit continu au début, elle passe à des moments très beaux dans la dernière partie, où elle transmet avec simplicité au public son humanisme et son espérance en des lendemains plus fraternels. Ses moments de silence sont alors de vrais instants de grâce.

Le tout, mis en scène avec finesse et intelligence par Papy qui lui laisse par exemple la possibilité de parler des pâtes ou de sa vie de comédienne, resserrant le tempo quant il faut.

Une sincérité qui ne trompe pas et qui, malgré des choses parfois déjà vues, donne un spectacle particulièrement troublant dont on ne peut sortir que touchés au coeur.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 28 février 2021 : Vaccin contre la morosité

Pas encore de vaccin, pas encore d'espoir de voir réouvrir les lieux culturels mais toujours notre sélection pour agiter vos sens et continuer de soutenir les artistes qui en ont bien besoin. Et n'oubliez pas, tous les jours un programme différent sur la TV de Froggy's Delight.

Du côté de la musique :

"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones
et toujours :
"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Fanny et Alexandre" d'Ingmar Bergman
"La Fuite !" de Mikhaïl Boulgakov
"King Kong Théorie" de Virginie Despentes
"Les Topor #2 - Prix de l'inattendu" au Théâtre du Rond-Point
"Chantons, faisons tapage" de Thomas Jolly et Laurent Campellone
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"J'aime beaucop ce que vous faîtes" de Carole Greep
"Bonne année à toi même" de Pauline Daumale
"Chers" de Kaori Ito

Expositions :

en virtuel :
"Léon Spilliaert - Lumière et solitude" au Musée d'Orsay
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des Impessionnismes à Giverny
"Figure d'artiste" au Musée du Louvre
"Matisse - Comme un roman" au Centre Pompidou
"Le dessin sans réserve" au Musée des Arts Décoratifs
"Jardins d'Orient - De l'Alhambra au Taj Mahal' à l'Institut du Monde Arabe
"Ivan Navarro - Planetarium" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home :
"A la recherche de Vivian Maier" de Charlie Siskel et John Maloof
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Brigades du Tigre" de Jérôme Cornuau
"There will be blood" de Paul Thomas Anderson
"Beyond the Sea" de Kevin Spacey
"Mishima, une vie en quatre chapitres" de Paul Schrader

Lecture avec :

"Diamants" de Vincent Tassy
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel
et toujours :
"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=