Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce David Bowie : A Life
Dylan Jones  (Ring Editions)  janvier 2019

Voila là un ouvrage que tout amateur inconditionnel de l’immense David Bowie se doit de posséder. David Bowie : A Life s’avère être un ouvrage essentiel sur celui qui nous a quittés il y a maintenant deux ans.

C’est Dylan Jones qui s’est collé à la réalisation de cette biographie. Dylan Jones est né en Angleterre au début des années 60. Multi best seller, il a été élu onze fois rédacteur en chef de l’année, lauréat du prestigieux Mark Boxer Award, il est aussi le mythique réalisateur en chef du magazine GQ depuis 1999.

Son ouvrage, publié en janvier dernier chez Ring Editions est une biographie kaléidoscope articulée autour de plus de 180 interviews compilées de 1947 à sa mort. C’est donc des témoignages de première main que nous livre Dylan Jones : des amis, des rivaux, des amants, des maîtresses ou encore des collaborateurs de l’artiste. Pour certains d’entre eux, c’est la première fois qu’il s’exprime au sujet de David Bowie.

Le journaliste relate les détails de la vie de Bowie, de sa banlieue londonienne de naissance en passant par New-York, Los Angeles, Berlin et tous les lieux où il a puisé les innombrables inspirations qui ont façonné son immense carrière. Les anecdotes vont de la chambre à coucher au studio d’enregistrement et nous dessinent les multiples facettes de cet être aussi tourmenté qu’exceptionnel. Bowie lui-même s’est prêté à l’exercice avec de nombreux entretiens donnés à Dylan Jones qui se retrouvent au cœur de l’ouvrage.

A lire l’ouvrage, on se rend compte que David Bowie aura eu une vie bien remplie, même "plusieurs vies" comme le dit une expression célèbre. L’ouvrage, près de 750 pages est d’une grande densité, il déborde d’anecdotes, plus ou moins importantes, mais aussi d’informations concernant sa vie privée et professionnelle. On en apprend de nombreuses sur ses amitiés, ses inimitiés, ses amours et ses passions. De nombreuses pages parlent de sa musique évidemment, de ses concerts et des nombreux artistes qui ont travaillé à ses côtés.

L’ouvrage n’est pas une biographie de complaisance, il n’hésite pas à mettre en avant tous les défauts de l’artiste, ses humeurs, le tout à côté de toutes ses qualités, quelles soient personnelles ou professionnelles. L’auteur n’hésite pas à nous dévoiler des révélations choquantes et des détails sur sa vie encore jamais évoqués. On redécouvre l’artiste mais aussi beaucoup l’homme avec cet ouvrage. Les témoins sont honnêtes, ils n’hésitent pas à égratigner l’idole dans leurs interviews.

L’auteur a pris le soin de découper son ouvrage de façon chronologique nous proposant une première partie qui va de sa naissance jusqu’à 1969, année du titre "Space Oddity" mais aussi du décès de son père. Des périodes plus courtes, une année ou quelques années à chaque fois, sont utilisées pour les chapitres suivants.

Les moments clés de la vie de l’artiste sont abordés, son mariage avec sa première femme, une certaine Angie mais aussi ses rivalités avec d’autres artistes renommés comme Mick Jagger notamment. Bowie s’avère être un homme d’une grande complexité, un être plein de paradoxes que les témoignages de ses proches nous permettent de mieux appréhender d’autant plus que celui-ci évolue au cours de sa carrière, de ses rencontres et des lieux qu’il fréquente.

On apprend beaucoup de choses sur sa vie sexuelle et son rapport avec les drogues, notamment la cocaïne, qu’il consomma en grande quantité pendant une partie de sa vie. Il nous montre le lien entre cette drogue et sa charge de travail. Pour tenir des rythmes effrénés, Bowie utilisait beaucoup de drogue qui lui permettait de rester des jours entiers en studio pour composer. On voit aussi à quel point il fut un artiste exigeant pour ce qui est de ses compositions et de leurs enregistrements.

L’ouvrage de Dylan Jones est donc un livre essentiel pour comprendre l’artiste et l’homme qui se cachent derrière ce mythe qu’est David Bowie. Plus qu’une biographie, il retrace le cheminement, souvent tortueux, parfois cruel, mais toujours fascinant de cet artiste unique et inoubliable.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Starman - David Bowie : The defenitive biography"

En savoir plus :
Le site officiel de David Bowie
Le Facebook de David Bowie


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=