Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Shiloh
Shelby Foote  (Editions Rivages)  février 2019

Shelby Foote est un romancier et historien américain, admirateur de William Faulkner, auteur de nombreux ouvrages et de recueils de nouvelles. Il est l’auteur d’un ouvrage monumental, construit en trois tomes, non traduit en Français, écrit entre 1958 et 1975, intitulé La guerre civile, une Histoire. Quelques années avant l’écriture de cette œuvre, il publia en 1952, Shiloh, un ouvrage consacré à la bataille éponyme, qui se déroula entre le cinq et le sept avril 1862, en pleine Guerre de Sécession. Les éditions Rivages ont eu la merveilleuse idée de nous proposer une traduction de ce roman qui nous permet de découvrir un auteur de grand talent.

La bataille de Shiloh fut l’une des batailles les plus meurtrières de l’Histoire des Etats-Unis avec près de 3.000 morts et plus de 16.000 blessés. En pleine Guerre de Sécession, elle opposa les forces confédérées des Etats du Sud à l’Armée de l’Union Nordiste.

Ce n’est pas la plume de l’historien que prend l’auteur avec cet ouvrage mais celle du romancier, souhaitant construire une fiction pour mieux décrire l’Histoire. Avec Shiloh, Shelby Foote ne s’intéresse pas à la Guerre de Sécession en tant que tel mais à ses combattants, à leur ressenti au milieu des champs de bataille, pour mieux la dénoncer.

Avec Shiloh, il décide donc de leur donner la parole, autour d’un roman choral regroupant des personnages de fiction, des combattants issus des deux camps, ayant des grades, des origines sociales et géographiques différentes. Son écriture et les registres de langue différents qu’il utilise pour les témoignages des différents protagonistes permet aussi de dévoiler des capacités intellectuels différentes parmi les combattants, expliquant leurs rapports différents face à ce qu’ils vivent.

En alternant les témoignages des deux camps, Shelby Foote permet au lecteur de mieux appréhender les différences de points de vue des Sudistes et des Nordistes, même si les deux camps se rejoignent dans le fait qu’ils sont chacun persuadés du bien fondé de leur camp. Le livre est construit autour de six personnages et de sept chapitres, le premier personnage, un lieutenant sudiste, ouvrant et clôturant l’ouvrage. L’un après l’autre, un soldat, un capitaine, un sergent et un régiment nous déroulent la chronologie de ces deux jours de combat.

Dès le début de l’ouvrage, l’auteur, par l’intermédiaire du lieutenant Palmer Metcalfe, insiste sur l’inutilité de la guerre et de cette bataille que le lieutenant cherche par tous les moyens à éviter. Les témoignages suivants confirmeront alors le ressenti du lieutenant montrant la peur envahissant les combattants, la folie qui les touche, les corps mutilés et les morts qui s’accumulent dans un déluge de violence, poussant certains à déserter.

Shelby Foote déroule et entrelace les récits personnels de chaque personnage en y intégrant des éléments historiques concernant la bataille au travers de descriptions météorologiques et environnementales précises qu’il veut fidèles à la réalité historique, associées aux conditions de vie des soldats. Ces mots sont puissants et percutants pour décrire les maux des soldats, leurs souffrances et leurs peurs au milieu des horreurs qu’ils subissent. Il révèle l’absurdité de cette guerre et de cette bataille, les contours de la nature humaine et la violence des combats.

Tout est soigné dans cet ouvrage édité par Rivages, de la superbe couverture à l’excellente traduction d’Olivier Deparis. Au final, Shiloh se lit comme un roman, ce qu’il est après tout, tout en nous renseignant avec une précision diabolique sur la Guerre de Sécession. C’est bien là la force de la littérature que celle d’utiliser l’histoire pour nous conter l’Histoire.

Shiloh est un livre magnifique, tout simplement qui se devait d’être traduit en français. C’est désormais chose faite.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=