Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Shiloh
Shelby Foote  (Editions Rivages)  février 2019

Shelby Foote est un romancier et historien américain, admirateur de William Faulkner, auteur de nombreux ouvrages et de recueils de nouvelles. Il est l’auteur d’un ouvrage monumental, construit en trois tomes, non traduit en Français, écrit entre 1958 et 1975, intitulé La guerre civile, une Histoire. Quelques années avant l’écriture de cette œuvre, il publia en 1952, Shiloh, un ouvrage consacré à la bataille éponyme, qui se déroula entre le cinq et le sept avril 1862, en pleine Guerre de Sécession. Les éditions Rivages ont eu la merveilleuse idée de nous proposer une traduction de ce roman qui nous permet de découvrir un auteur de grand talent.

La bataille de Shiloh fut l’une des batailles les plus meurtrières de l’Histoire des Etats-Unis avec près de 3.000 morts et plus de 16.000 blessés. En pleine Guerre de Sécession, elle opposa les forces confédérées des Etats du Sud à l’Armée de l’Union Nordiste.

Ce n’est pas la plume de l’historien que prend l’auteur avec cet ouvrage mais celle du romancier, souhaitant construire une fiction pour mieux décrire l’Histoire. Avec Shiloh, Shelby Foote ne s’intéresse pas à la Guerre de Sécession en tant que tel mais à ses combattants, à leur ressenti au milieu des champs de bataille, pour mieux la dénoncer.

Avec Shiloh, il décide donc de leur donner la parole, autour d’un roman choral regroupant des personnages de fiction, des combattants issus des deux camps, ayant des grades, des origines sociales et géographiques différentes. Son écriture et les registres de langue différents qu’il utilise pour les témoignages des différents protagonistes permet aussi de dévoiler des capacités intellectuels différentes parmi les combattants, expliquant leurs rapports différents face à ce qu’ils vivent.

En alternant les témoignages des deux camps, Shelby Foote permet au lecteur de mieux appréhender les différences de points de vue des Sudistes et des Nordistes, même si les deux camps se rejoignent dans le fait qu’ils sont chacun persuadés du bien fondé de leur camp. Le livre est construit autour de six personnages et de sept chapitres, le premier personnage, un lieutenant sudiste, ouvrant et clôturant l’ouvrage. L’un après l’autre, un soldat, un capitaine, un sergent et un régiment nous déroulent la chronologie de ces deux jours de combat.

Dès le début de l’ouvrage, l’auteur, par l’intermédiaire du lieutenant Palmer Metcalfe, insiste sur l’inutilité de la guerre et de cette bataille que le lieutenant cherche par tous les moyens à éviter. Les témoignages suivants confirmeront alors le ressenti du lieutenant montrant la peur envahissant les combattants, la folie qui les touche, les corps mutilés et les morts qui s’accumulent dans un déluge de violence, poussant certains à déserter.

Shelby Foote déroule et entrelace les récits personnels de chaque personnage en y intégrant des éléments historiques concernant la bataille au travers de descriptions météorologiques et environnementales précises qu’il veut fidèles à la réalité historique, associées aux conditions de vie des soldats. Ces mots sont puissants et percutants pour décrire les maux des soldats, leurs souffrances et leurs peurs au milieu des horreurs qu’ils subissent. Il révèle l’absurdité de cette guerre et de cette bataille, les contours de la nature humaine et la violence des combats.

Tout est soigné dans cet ouvrage édité par Rivages, de la superbe couverture à l’excellente traduction d’Olivier Deparis. Au final, Shiloh se lit comme un roman, ce qu’il est après tout, tout en nous renseignant avec une précision diabolique sur la Guerre de Sécession. C’est bien là la force de la littérature que celle d’utiliser l’histoire pour nous conter l’Histoire.

Shiloh est un livre magnifique, tout simplement qui se devait d’être traduit en français. C’est désormais chose faite.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'articice culturel c'est sur Froggy que ca se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chappelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=