Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ma soeur, serial killeuse
Oyinkan Braithwaite  (Editions Delcourt)  février 2019

Jusqu’à maintenant, mes lectures nigérianes se limitaient aux excellents ouvrages de Chinelo Okparanta et Chimamanda Ngozi Adichie. Elles s’ouvrent maintenant à une nouvelle petite venue avec le premier roman d’Oyinka Braithwaite qui vient de paraître chez Delcourt Littérature. Oyinka Braithwaite est une jeune auteur qui vit à Lagos. En 2016, elle a été finaliste du Commonwealth Short Story Prize. Vendu dans de nombreux pays, Ma sœur, serial killeuse, va bientôt être adapté au cinéma.

Ma sœur, serial killeuse nous raconte l’histoire de deux sœurs : Korede et Ayoola. Korede est l’aînée, un peu amère vis-à-vis de sa sœur. Il faut bien dire que sa sœur Ayoola a tendance à vraiment abuser. Non contente d’être la plus belle, la favorite de sa mère, elle a la fâcheuse habitude de tuer ses amants. A chaque fois, elle appelle au secours sa sœur pour s’occuper des cadavres. Avec le temps, Korede est passée experte pour faire disparaître les traces de sang, et le coffre de sa voiture est toujours suffisamment pour déplacer le macchabée.

Sauf que Korede a aussi une vie à mener, elle aussi, loin des activités de serial killeuse de sa cadette. Elle est secrètement amoureuse de Tade, le séduisant médecin qu’elle croise tous les jours dans les couloirs de l’hôpital où elle travaille comme infirmière. Aussi, lorsque sa jeune sœur jette son dévolu sur Tade, Korede se retrouve face à un dilemme : comment continuer à protéger Ayoola, sans risquer la vie de l’homme qu’elle aime ?

C’est donc une comédie noire que nous proposent les éditions Delcourt avec cette petite pépite littéraire tout droit venue de Lagos. Une comédie noire et surtout décalée, au-dessus de toute morale, aussi grinçante que glaçante. C’est décapant, profondément immoral et on adore ça.

Le livre est construit autour de chapitres extrêmement courts, intitulés d’un unique mot qui décrit parfaitement leur contenu. Ils s’enfilent comme des perles, donnant une vraie intensité à la lecture, faisant que les pages défilent très rapidement. Le personnage principal est Korede, qui nous raconte son histoire et celle de sa sœur.

L’écriture des deux personnages est particulièrement soignée. L’auteur prend soin d’approfondir la dimension psychologique des deux sœurs pour mieux appréhender leur comportement mais aussi leurs relations. L’humour noir est le fil conducteur de ce livre, manié à merveille par Oyinkan Braithwaite. Il est associé à une intrigue captivante autour du médecin convoité par les deux sœurs, ponctué de rebondissements bien choisis. A cela s’ajoute une critique en règle de la société nigériane, gangrénée par la corruption, les différences de classe et le machisme exacerbé.

Alors voilà, les éditions Delcourt ont eu de nouveau la main heureuse avec la publication de ce roman que l’on dévore avec grand plaisir, pénétrant dans l’univers ironique débordant d’imagination d’un auteur en devenir.

Ma sœur, serial killeuse est donc un roman insolite, drôle et captivant qui nous prouve que la littérature africaine est aussi riche de talents. Cette comédie à suspense, je vous laisse imaginer la fin assez surprenante, saura ravir ceux qui souhaitent sortir des terrains battus des polars classiques.

L’ouvrage est à la hauteur de sa couverture, magnifique et intrigant, un vrai régal de lecture.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "L'une ou l'autre" du même auteur

En savoir plus :
Le Facebook de Oyinkan Braithwaite


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 avril 2024 : Des beaux disques, des beaux spectacles, une belle semaine

On fait le plein de découvertes cette semaine avec des tas de choses très différentes mais toujours passionnantes. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Génération (tome 1)" de Ambre
"Out" de Fishtalk
"Take a look at the sea" de Fontanarosa
"Venus rising" de Trio SR9 & Kyrie Kristmanson
"Perpétuel" de Vesperine
"Liminal status" de Watertank
"The great calm" de Whispering Sons
"Keep it simple" de Yann Jankielewicz , Josh Dion & Jason Lindner
Quelques nouveautés en clips avec Isolation, Resto Basket, Greyborn, Bad Juice, Last Temptation, One Rusty Band, We Hate You Please Die
nouvel épisode du Morceau Caché, consacré à Portishead
et toujours :
"Kit de survie en milieu hostile" de Betrand Betsch

"Let the monster fall" de Thomas de Pourquery
"Etat sauvage" de Chaton Laveur
"Embers of protest" de Burning Heads
"Sin miedo" de Chu Chi Cha
"Louis Beydts : Mélodies & songs" de Cyrille Dubois & Tristan Raës
"Arnold Schönberg : Pierrot lunaire" de Jessica Martin Maresco, Ensemble Op.Cit & Guillaume Bourgogne
"C'est pas Blanche-neige ni Cendrillon" de Madame Robert
"Brothers and sisters" de Michelle David & True Tones
"Prokofiev" de Nikita Mndoyants
"Alas" de Patrick Langot, Alexis Cardenas, Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler
"Symptom of decline" de The Black Enderkid
"Tigers blood" de Waxahatchee
"Not good enough" de Wizard

Au théâtre :

les nouveautés :
"Frida" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

"Preuve d'amour" au Théâtre du Guichet Montparnasse
"Après les ruines" au théâtre La Comète de Chalons En Champagne
"Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?" au Théâtre du Guichet Montparnasse
"Royan, la professeure de français" au Théâtre de Paris
Notes de départs" au Théâtre Poche Montparnasse
"Les chatouilles" au Théâtre de l'Atelier
"Tant que nos coeurs flamboient" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
zt toujours :
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=