Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Danseuse du crépuscule
Théâtre Le Funambule-Montmartre  (Paris)  mars 2019

Comédie dramatique de Claude Ferri-Pisani, mise en scène de Isabelle Jeanbrau, avec Catherine Artigala, Martine Fontaine, Céline Lo Presti, Clément Olivieri et Grégory Vouland.

 Claude Ferri-Pisani a écrit une fausse-vraie pièce anglaise plus anglaise que bien des vraies pièces anglaises. On y croise une danseuse de flamenco espagnole, Lola (Martine Fontaine) échouée en Angleterre et devant s'occuper de sa belle-mère (Catherine Artigala) qui n'a plus trop sa tête et ne pense qu'à manger, pendant que son mari, marin, écume les mers.

On est dimanche et Lola attend sa fille, Pakita (Céline Lo Presti... qui ne vient pas. Que lui est-il arrivé ? Que se passe-t-il ? Pourquoi n'a-t-elle pas prévenue de son retard ? Pendant ce temps-là, le voisin scout (Grégory Vouland) demande à cirer les chaussures de la maison... alors que Lola doit subir les assauts de son beau-frère (Clément Olivieri), fou amoureux d'elle.

Quand débute "La Danseuse du crépuscule", on peut être surpris par le ton décalé et les premières scènes baignant dans un absurde pince-sans-rire. Faut-il s'amuser des situations embarrassantes dans lesquelles se complait la belle-mère de Lola ou faut-il plaindre la danseuse d'être réduite au rôle de garde-malade ?

Il faudra donc un peu de temps pour saisir qu'on est devant un drame et pas une comédie, même si certaines scènes peuvent susciter de l'hilarité.

"La Danseuse du crépuscule", c'est la vie sans avenir de Lola, au délicieux accent ibérique, condamnée à attendre son mari et la mort de sa belle-mère. Comment pourrait-elle, dans ce climat morose, se rêver encore sur un plateau à taper du pied et à tournoyer dans sa belle tenue d’apparat noire et rouge ?

Si la pièce de Claude Ferri-Pisani, qui n'en est qu'à ses premières représentations, mériterait peut-être quelques aménagements, elle n'est pas, néanmoins, dénué d'intérêt, notamment grâce à l'interprétation inspirée de Martine Fontaine qui compose une Lola fragile et fière, engluée dans l'Angleterre profonde, ainsi que celle de Catherine Artigala totalement à l'aise dans un personnage "borderline".

Peu à peu, on est conquis par un texte qui aboutit à un final émouvant et poétique, qui donne l'occasion à Lola de remettre ses habits de Lola. La mise en scène d'Isabelle Jeanbrau gagne en intensité. Si, dans les premières minutes,on peut ne pas accrocher et rester insensible au "second degré" de la pièce, celle-ci prend pourtant peu à peu son envol.

On pourrait presque oser dire que "La Danseuse du crépuscule" a un côté "Tennessee", que tous les personnages pourraient être pris dans des passions vaines et épuisantes comme souvent chez l'auteur d' "Un Tramway nommé désir", mais aussi se transfigurer, comme ce sera le cas pour Lola, la "danseuse-mère Courage".

0n espère que les spectateurs ne seront pas rebutés par le petit effort nécessaire pour "entrer dans la pièce" et se mettront à l'unisson de son univers un peu déroutant, car, au bout d'un moment, ils trouveront bien agréable la compagnie de Lola et de son petit monde.

Quant à Pakita, il faudra être patient puisque le suspense qui lui colle à la peau (viendra-viendra pas) n'aura sa résolution que très tardivement...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=