Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oncle Vania
Théâtre du Nord-Ouest  (Paris)  mars 2019

Comédie dramatique de Anton Tchekhov, mise en scène de Jean Luc Jeener, avec Vincent Gauthier, Claude Gentholz, Pascal Guignard, Marie Hasse, David Mallet, Hervé Maugoust, Syla De Rawski et Marie Hélène Viau.

Un des opus majeur d'Anton Tchekhov, "Oncle Vania" aborde les thèmes des amours transis et des vies inaccomplies pour des raisons diverses, le vide existentiel, l'absence de spiritualité et de projet de vie, à travers le coup de tonnerre qui va s'abattre sur la propriété en perdition des Voïnitzki.

L'aieule plongée dans ses lectures, la nourrice absorbée par ses tâches ménagères, Vania le fils et Sonia la fille de la soeur disparue s'occupant du domaine, vivent dans une demeure devenue un "caveau" et leur vie s'écoulait dans une autarcie et une monotonie aussi délétères qu'engourdissantes à peine animées par l'écornifleur Téléguine et la halte du médecin du canton Astrov.

Jusqu'à l'arrivée du père de Sonia, le professeur Sébériakov, considéré comme "le grand homme" de la famille qui semble tenter une alternative rurale motivée par une mise à la retraite bouleversant sa situation pécuniaire, et surtout de sa seconde épouse Elena.

Car celle-ci, jeune, séduisante et coquette, va constituer le catalyseur d'un déchaînement de passions qui va submerger la gent masculine tout en la laissant sans espoir et, de manière cruelle, ruiner tout espoir pour la jeune fille de la maison.

Pour mettre dispenser cette partition, comme Jean-Luc Jeener n'est pas Christian Benedetti, sa mise en scène ne s'inscrit pas dans un rythme frénétique. Au contraire, elle opère avec une dilation du temps portant l'opus à près de trois heures qui, cependant, jamais ne lasse ni ne fait regretter l'absence d'un entracte salvateur d'autant qu'il a réuni une excellente et judicieuse distribution.

Par ailleurs, il axe la partition, sans occulter la "révélation" que constitue la découverte de la vacuité de la baudruche pseudo-intellectuelle érigée en dieu adulé, sur les tourments de l'amour - et du désir - qui agitent les principaux protagonistes dans le quadrille des vies ratées formé par deux couples en miroir, l'un renonçant à un amour partagé, l'autre devant faire le deuil d'un amour refusé.

Dans un salon avec samovar, les personnages se révèlent dans les splendeurs et les misères de l'humain par la grâce d'une émérite direction d'acteur et l'interprétation incarnée de comédiens aguerris.

Avec au jeu, côté féminin, Claude Gentholz au ton juste en nourrice pragmatique comme Syla De Rawski en doyenne de la maisonnée, Marie Hasse, bouleversante en âme courageuse et dévouée sans avenir autre que la servitude volontaire dans l'attente du salut, et Marie Hélène Viau négociant avec subtilité la figure ambigüe et paradoxale de celle par qui tout arrive.

Côté masculin, Vincent Jouffroy, parfait en cacochyme infatué et égocentrique doublé d'un tyran domestique, Pascal Guignard troublant médecin désabusé entre auto-destruction et aspiration au bonheur, et David Mallet saisissant dans le rôle-titre qui navigue de la dépression à la colère et de l'accablement à la violence tragique.

Un grand moment de théâtre.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=