Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oncle Vania
Théâtre du Nord-Ouest  (Paris)  mars 2019

Comédie dramatique de Anton Tchekhov, mise en scène de Jean Luc Jeener, avec Vincent Gauthier, Claude Gentholz, Pascal Guignard, Marie Hasse, David Mallet, Hervé Maugoust, Syla De Rawski et Marie Hélène Viau.

Un des opus majeur d'Anton Tchekhov, "Oncle Vania" aborde les thèmes des amours transis et des vies inaccomplies pour des raisons diverses, le vide existentiel, l'absence de spiritualité et de projet de vie, à travers le coup de tonnerre qui va s'abattre sur la propriété en perdition des Voïnitzki.

L'aieule plongée dans ses lectures, la nourrice absorbée par ses tâches ménagères, Vania le fils et Sonia la fille de la soeur disparue s'occupant du domaine, vivent dans une demeure devenue un "caveau" et leur vie s'écoulait dans une autarcie et une monotonie aussi délétères qu'engourdissantes à peine animées par l'écornifleur Téléguine et la halte du médecin du canton Astrov.

Jusqu'à l'arrivée du père de Sonia, le professeur Sébériakov, considéré comme "le grand homme" de la famille qui semble tenter une alternative rurale motivée par une mise à la retraite bouleversant sa situation pécuniaire, et surtout de sa seconde épouse Elena.

Car celle-ci, jeune, séduisante et coquette, va constituer le catalyseur d'un déchaînement de passions qui va submerger la gent masculine tout en la laissant sans espoir et, de manière cruelle, ruiner tout espoir pour la jeune fille de la maison.

Pour mettre dispenser cette partition, comme Jean-Luc Jeener n'est pas Christian Benedetti, sa mise en scène ne s'inscrit pas dans un rythme frénétique. Au contraire, elle opère avec une dilation du temps portant l'opus à près de trois heures qui, cependant, jamais ne lasse ni ne fait regretter l'absence d'un entracte salvateur d'autant qu'il a réuni une excellente et judicieuse distribution.

Par ailleurs, il axe la partition, sans occulter la "révélation" que constitue la découverte de la vacuité de la baudruche pseudo-intellectuelle érigée en dieu adulé, sur les tourments de l'amour - et du désir - qui agitent les principaux protagonistes dans le quadrille des vies ratées formé par deux couples en miroir, l'un renonçant à un amour partagé, l'autre devant faire le deuil d'un amour refusé.

Dans un salon avec samovar, les personnages se révèlent dans les splendeurs et les misères de l'humain par la grâce d'une émérite direction d'acteur et l'interprétation incarnée de comédiens aguerris.

Avec au jeu, côté féminin, Claude Gentholz au ton juste en nourrice pragmatique comme Syla De Rawski en doyenne de la maisonnée, Marie Hasse, bouleversante en âme courageuse et dévouée sans avenir autre que la servitude volontaire dans l'attente du salut, et Marie Hélène Viau négociant avec subtilité la figure ambigüe et paradoxale de celle par qui tout arrive.

Côté masculin, Vincent Jouffroy, parfait en cacochyme infatué et égocentrique doublé d'un tyran domestique, Pascal Guignard troublant médecin désabusé entre auto-destruction et aspiration au bonheur, et David Mallet saisissant dans le rôle-titre qui navigue de la dépression à la colère et de l'accablement à la violence tragique.

Un grand moment de théâtre.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=