Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Iggy Salvador
Antoine Zebra  (Zebramix / Publishroom Factory)  mars 2019

Antoine Zebra est un artiste polymorphe, pluri disciplinaire, imprévisible, inarrêtable, boulimique avec un goût du risque (ou d’inconscience) hors norme.

Antoine Zebra, c’est bien évidemment pour la plupart d’entre nous le bassiste de Billy Ze Kick, le DJ qui a donné ses lettres de noblesse au bootleg et l’animateur radio.

Mais c’est aussi un auteur compositeur interprète qui nous a livré une paire d’albums plutôt classes au rang desquels on retrouve un incroyable disque mêlant compositions, reprises et bagad breton mais aussi des disques de chansons pop de belle tenue, chantées en français et gentiment snobées par le métier et par le public.

Antoine, c’est aussi un one-man-show, des interventions hebdomadaires sur la Grosse Radio et c’est aujourd’hui un auteur de roman. Roman qui sera le sujet de cette chronique et qui s’appelle donc Iggy Salvador.

Iggy Salvador se veut donc être un roman. En réalité, il s’agit d’un livre d’histoire. La petite histoire de la musique certes et plus précisément celle d’un petit pan de l’histoire de la musique, celle des bootlegs, ou mashup, bref, celle de ces DJ inventifs qui, au lieu de pousser des disques, ont décidé de les mélanger pour en faire de véritables créations. Des créations pirates, sans aucune autorisation mais qui, pour certaines, ont connu un succès mondial, sans jamais pourtant avoir été produites et encore moins vendues.

Ça tombe bien, Zebra est largement connu pour ses bootlegs quasi légendaires et c’est autour de toute cette scène musicale internationale que Iggy Salvador et son narrateur, son double, son ego, à vous de voir, vont nous balader au cours de ces 190 pages de ce trop court livre.

Trop court parce qu’on aurait aimé encore plus de détails, des infos sur la technique, l’inspiration là où le livre nous raconte plutôt l’ambiance, le contexte et quelques croustillantes anecdotes, vraies souvent, romancées parfois, mais toujours avec un fond de vérité et une part plus ou moins importante des propres expériences de DJ Zebra dedans.

Ce n’est pas pour autant une autobiographie, il faudrait beaucoup plus de pages, mais c’est une sorte d’instantané, un condensé de la vie de cette scène underground qui est raconté ici.

On y apprend ainsi le nom des principaux DJ ayant officié, en Angleterre et aux USA notamment, et surtout quelques titres de bootlegs que l’on s’empressera d’aller écouter, comme illustration parfaite du texte, on apprend qu’il existe (ou existait ?) un forum sur lequel ils s’échangent leurs oeuvres et que les fameuses soirées Bastard ou Pulp se déroulait en fait dans des lieux minuscules, un peu pourris mais avec une intensité folle et une liberté totale.

On s’amuse aussi beaucoup dans ce livre au fil des anecdotes, notamment pendant le procès avec de mémorables "interventions" de Camille et de Pascal Nègre. Mais je n’en dirai pas plus.

Par ailleurs, le livre est illustré avec des extraits de vrais interviews ou chroniques d’acteurs de la scène bootleg ainsi que du journal fictif de Iggy Salvador, manuscrit qui ajoute un petit côté vraiment sympa et ludique à l’objet qui, pour ne rien gâcher, possède une couverture qui se voit de loin, comme le rire de Salvador qui s’entendait de loin, comme celui de Zebra aussi. Ce bon vivant, punk, et self-made-man qui continue son bonhomme de chemin au "salon de l’auto" comme il le dit (auto-produit, auto-édité, auto-tout…).

Vivement les prochaines aventures de ce drôle de zèbre qui, pour le moment, a repris le chemin des scènes avec son compère Prosper sous le nom de Bootleggers United. La boucle est bouclée.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Plus rien de m'arrête" du même auteur
\r\n La chronique de "Plaisirs et Dissidence" du même auteur
L'interviewde l'auteur
La chronique de "Mambopunk" du même auteur
La chronique de "Zebra & Bagad Karaez" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel d'Antoine Zebra
Le Soundcloud de Bootleggers United
Le Facebook d'Antoine Zebra


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=