Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ophélie Gaillard - Sandrine Piau - Ensemble Pulcinella
Boccherini  (Aparté Music)  février 2019

Né à Lucques en Toscane, Luigi Boccherini (1743-1805) aura fait la majorité de sa carrière en Espagne, où il arrive à l’âge vingt-six ans, et qu’il ne quittera plus jusqu’à sa mort. On peut donc le considérer plus comme un compositeur Espagnol que comme un compositeur Italien.

C’est bien l’Espagne qui transpire à travers sa musique. Virtuose du violoncelle, Boccherini sera le premier à donner à son instrument ses lettres de noblesse, le premier également à lui donner un autre rôle que celui associé à la basse continue, le premier à faire sa révolution technique : en développant son registre notamment, et le premier à lui fournir un répertoire spécifique à travers trente-neuf sonates, des quintettes à deux violoncelles et ses concertos.

Mais Boccherini aura été un compositeur productif avec plus de 580 ouvrages recensés (son catalogue est tardif : une première version par Yves Gérard date de 1969 et une seconde a été lancée il y a une dizaine d’années), touchant à tous les genres et plus particulièrement à la musique de chambre. L’écriture de Boccherini est pleine d’expressivité, de subtilité, de caractère et d’élégance.

Il en va de même dans l’interprétation d’Ophélie Gaillard, de Sandrine Piau et de l’Ensemble Pulcinella, qui s’attaquent aux concertos pour violoncelle n°6 et 9, à la symphonie n°6, au quintette à cordes "la musica Notturna delle strade di madrid", à la sonate pour violoncelle n°2 et au Stabat Mater. Il y a une rigueur dans l’interprétation, des articulations très nettes, de la vélocité, une compréhension générale du texte avec une touche, une sensibilité féminine. La violoncelliste est force de proposition musicale : dans les couleurs, dans le phrasé, dans les nuances, les dynamiques et a la conviction de ce qu’elle fait. Il y a une très belle entente entre les musiciens qui jouent avec une belle cohésion. Plus que de la musique de chambre, de la musique d’ensemble. Une réussite.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Richard Strauss : Don Quixote & Cello Works de Ophélie Gaillard


En savoir plus :
Le site officiel de Ophélie Gaillard
Le Facebook de Ophélie Gaillard
Le site officiel de Sandrine Piau
Le Facebook de Sandrine Piau
Le site officiel de l'Ensemble Pulcinella
Le Facebook de l'Ensemble Pulcinella


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=