Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La cage
Lilja Sigurðardóttir  (Editions Métailié)  mars 2019

Le printemps arrive bientôt et nous allons voir fleurir aux éditions Métailié une ribambelle de nouveaux polars venus des quatre coins du monde. Pour débuter cette nouvelle saison, Froggy’s Delight est parti vers l’Islande, terre prolifique pour ce qui est des thrillers, aussi bons les uns que les autres, venant de nombreux auteurs différents que nous chroniquons régulièrement sur notre site.

Avec son nom aussi compliqué à écrire qu’à dire, Lilja Sigurðardóttir est une auteur de pièces de théâtre et de romans noirs qui participe à l’organisation du festival iceland Noir de Reykjavik. Elle est l’auteur d’une trilogie, Reykjavik Noir qui a été traduite dans déjà huit langues. La cage, qui vient tout juste de sortir, est le troisième tome de cette trilogie, après Piégée datant de 2017, et Le filet sorti en 2018.

Agla travaille dans la finance, accusée d’évasion de capitaux, elle a été empoisonnée et se languit d’amour pour Sonia qui l’a abandonnée. A bout, elle tente de se suicider. C’est le moment que choisit un industriel qui connaît bien son habileté et son flair pour lui proposer une enquête sur le stockage de l’aluminium. Agla ne peut pas résister au challenge et choisit Maria, une journaliste d’investigation complexée qui est à l’origine de sa propre condamnation, pour aller sur le terrain. Apparaît alors au même moment, dans la cellule voisine, une très jeune femme qui sort de désintoxication et essaie d’attirer son attention.

Pendant ce temps, un adolescent amoureux prépare une action d’éclat pour séduire sa petite amie. Il est aussi le fils d’un homme d’affaires mafieux ennemi intime d’Agla.

Comme dans ses ouvrages précédents, une gigantesque place est donnée aux femmes dans les romans de cet auteur islandais. Après avoir suivi Sonja dans les livres précédents, sa petite amie qui servait de mule pour des vendeurs de drogue, la trilogie se termine autour du personnage d’Agla, son ancienne compagne.

Des chapitres courts, beaucoup de rythme autour de 300 pages, un nouveau personnage, celui de l’ado et un final qui fait office de véritable feu d’artifice, voilà ce que nous promet ce nouvel ouvrage de Lilja Sigurðardóttir.

La promesse est parfaitement tenue, la trilogie se termine avec brio, dans une noirceur profonde, au centre d’une société islandaise figée dans la corruption. Les femmes ont une place prépondérante dans les ouvrages de cette auteure islandaise. L’ouvrage se concentre sur le personnage d’Agla alors que le précédent était centré sur Sonia, son amante. L’Islande, aussi, est très présente, dans cette trilogie, pas forcément décrite au travers de ce qu’elle a de plus attirante.

Avec cette trilogie désormais close, Lilja Sigurðardóttir s’avère devenir la nouvelle reine du polar nordique, en confirmant son talent pour les intrigues internationales et le suspense. Elle sera présente au festival Quai du polar à Lyon qui aura lieu du 29 au 31 mars prochain.

 

 


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=