Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Roméo et Juliette
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  mars 2019

Tragédie d'après l'oeuvre éponyme de William Shakespeare, mise en scène de Marion Montel, avec Xavier Berlioz, Jean-Baptiste des Boscs, Claire Faurot, Manon Montel, Léo Paget et Thomas Willaime.

Il est difficile de résumer l'histoire des célèbres amants de Vérone en une heure et quinze minutes. C'est pourtant le pari qu'a tenté (et réussi) Manon Montel avec ce "Roméo et Juliette" centré sur l'amour des deux jeunes gens.

Cette version dense et fiévreuse, contée à deux voix comme en confidence par le Frère Laurent et la nourrice doit donc filer bon train pour relater en si peu de temps toutes les péripéties du classique de Shakespeare.

Il faut tout d'abord saluer l'audace de la mise en scène très esthétique (sans être "esthétisante") de Manon Montel. Comme un tableau pointilliste, celle-ci mêle avec réussite la danse (sublime chorégraphie de Claire Faurot), la musique (du très inspiré Samuel Séné) jouée sur scène avec violoncelle, guitare et accordéon. De même que de belles parties chantées choralement.

Manon Montel a fait des choix opportuns et démontre une vraie connaissance et un respect de l'oeuvre. La mise en scène est également intelligente avec des scènes croisées ou le choix de représenter le père de Juliette a trois voix.

Si on y rajoute l'élégance des costumes de Madeleine Lhopitallier, le spectacle est d'une très belle facture. Les combats remarquablement dirigés par Léo Paget et exécutés avec précision par des comédiens pugnaces et bouillonnants prennent également part à la réussite de l'ensemble.

L'adaptation moderne de Manon Montel conserve l'essence de la pièce à travers les scènes marquantes impeccablement restituées. Seul petit bémol de cette traduction : à vouloir trop rendre vivantes les scènes secondaires, celles-ci en perdent parfois leur musicalité et leur lyrisme, rendant l'assemblage bancal et ballotant un peu le navire.

Qu'importe, avec à sa tête deux comédiens aussi investis que passionnés, l'équipage retrouve vite sa vitesse de croisière toujours plus rapide. Manon Montel donne toute sa fougue dans le rôle de Juliette avec une endurance de marathonienne.

Quant à Thomas Willaime, il est un parfait Roméo, saisissant de puissance et de passion. Tous deux sont impressionnants et forment un très beau couple.

Complétée par une distribution rétrécie où tous prennent leur part de ce beau travail. Xavier Berlioz est d'une touchante sobriété dans la rôle du Frère Laurent, Jean-Baptiste des Boscs est un redoutable Tybalt, Claire Faurot joue une émouvante nourrice et Léo Paget compose un Mercutio ironique et mordant.

Eclairé judicieusement par Arnaud Barré, ce "Roméo et Juliette" de la Compagnie Chouchenko, vif et flamboyant, emporte par son enthousiasme et sa beauté.

Une magnifique proposition, déclaration d'amour à la pièce de Shakespeare, qui marque par sa pertinence, ses images magnifiques et son rythme trépidant.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=