Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Hidden Force
Grande Halle de La Vilette  (Paris)  avril 2019

Comédie dramatique d'après le roman éponyme de Louis Couperus, mise en scène de Ivo Van Hove, avec Bart Bijnens, Mingus Dagelet, Jip Van Den Dool, Barry Emond, Eva Heijnen, Maria Kraakman, Rob Malasch, Chris Nietvelt, Massimo Pesik, Halina Reijn, Dewi Reijs, Michael Schnörr, Gijs Scholten Van Aschat et Leon Voorberg.

Ivo Van Hove met en scène, avec sa sagacité consacrée et l'adaptation réalisée par le dramaturge Peter van Kraaij, "The Hidden Force" adapté du roman éponyme de l'écrivain néerlandais Louis Couperus qui relate, sur fond du dogme colonialiste, la déroute familiale, personnelle et idéologique d'un fonctionnaire responsable d'un district de l'île de Java pendant l'occupation hollandaise.

Celle-ci se déroule dans un lieu indifférencié, hors quelques inserts d'images d'archives, conçu par le scénographe Jan Versweyveld qui consiste en un immense caillebotis quasiment vide, hors un piano sur lequel le compositeur Harry de Wit dispense une musique invasive horripilante par son égrènement de notes, sur lequel se déversent régulièrement eau et brume matérialisant les phénomènes météorologiques caractérisant la mousson qui épuisent les organismes occidentaux.

Absorbé par une fonction qu'il a érigé en mission et fort de sa croyance en une mission civilisatrice de la colonisation occultant son fondement économique premier, Otto von Oudjick (Gijs Scholten van Aschat magistral dans la lente et inéluctable décomposition d'un homme colosse aux pieds d'argile) est coupé de la réalité à laquelle il va être durement confronté à la manière d'un violent retour de boomerang.

Ainsi il découvre l'infidélité de sa jeune seconde épouse (Halina Reijn) à la sexualité exacerbée qui multiplie les liaisons dont une avec son fils (Jip van Den Dool) et l'amour de sa fille (Eva Heijnen) pour un autochtone.

Simultanément, il est abattu par l'échec de son engagement face à la poussée nationaliste, au rang de laquelle figure un fils illégitime métissé (Bart Bijnens), soutenue par une élite locale faisant double jeu, tout comme l'épouse d'un de ses assistants (Maria Kraakman) encore plus idéaliste par sa croyance en l'importance et l'exportation de la culture européenne.

Et, de surcroît, il sombre dans l'irrationnel, frappé par des événements qu'il rattache à l'action magique d'une force des ténèbres déclenchée par les rituels des indigènes.

Un spectaculaire mélodrame métaphorique porté comme une inexorable tragédie antique par une troupe émérite.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=