Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Sunday Drivers
Le Poste à Galène  (Marseille)  21 octobre 2005

- Le Marseillais, après avoir passé tout un été à chanter sur les festivals de rock (en France et en Europe), se trouva fort dépourvu lorsque la bise fut venue …

C'est ainsi que les "cinq conducteurs du dimanche" (plutôt six en fait!) ont décidés de se brancher sur les ondes du Poste à Galène.

Endroit plutôt intimiste et chaleureux puisque étant une ancienne grange l'endroit est assez petit mais bon pour la centaine de personnes qui était présente ce soir là, l'intérêt était tout autre : voir les fameux The Sunday Drivers.

-Et bien danser maintenant !

Pas de première partie, la bande venue d'Espagne emmené par Jero Romero entre sobrement sur scène et commence leur concert par "I ain't down" très pop-(love)-folk acidulé.

A la fin de celle-ci Jero prends la parole et lance un "C'est pour nous…euh… notre premier tour de France,… euh...et notre première fois à Marseille merci beaucoup d'être ici !". Certains que le public a bien compris qu'ils chantent mieux en anglais qu'ils ne parlent en français mais qu'importe l'essentiel n'était pas là.

Leur style est bien entendu tiré de la grande période brit-pop-(peace and love) des années 60-70 qui sonne le retour d'une tendance musicale légère, limite berçante, voir rafraîchissante (malgré les 50 degrés qui régnaient au Poste à Galène !).

Mélangé à des rythmes entraînant avec un étrange et non moins virevoltant Julian Maeso aux commandes de son orgue Hammond donnait à "Hate yourself" et "Can't you see" une saveur particulière. On se laisse facilement entraîné par l'instant, plus, c'est même très agréable.

Par la suite, le groupe poursuivit avec un très joli et sulfureux "Love, your love", un morceau qui donne tout son sens à leur coté romantique (idéale pour les soirées au coin de la cheminée! Testé et approuvée… !)

On a même droit aussi à un titre de l'ancien album Time, time, time que tous les fans connaissent tellement bien… : c'est à dire 2 personnes… ! À croire que le public s'est focalisé sur l'album de leur révélation…

Après que le titre et très célèbre "On my mind" fut déroulé tel un tapis rouge des grands soirs, et repris en cœur par l'ensemble du public, Jero Romero finit (après le rappel) par un duo avec le gallois Lyndon Parish, (et oui un anglais !) le discret 6ème homme de la bande.

"Dark does die" est une très belle ballade acoustique un peu comme pour nous dire au revoir de la façon la plus douce qu'il soit…..et bien en fait…non !

Sitôt le briquet éteint et remis dans la poche du jeans, ils entament une étonnante reprise très rock'n'roll des Led Zeppelin !

Qui l'aurait cru les popistes se lâchent et nous en mettent pleins les oreilles pendant près de 3 minutes… Visiblement heureux d'être sur scène ils ont eu le privilège de le communiquer à un public enthousiaste.

Le temps d'un concert on se serait cru sur l'herbe verte, la chaleur du soleil et la fraîcheur des douces mélodie berçant nos vacances…c'était donc ça l'essentiel : un bon moment tout simplement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Little Heart Attacks de The Sunday Drivers
La chronique de l'album Tiny Telephone de The Sunday Drivers
The Sunday Drivers en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (vendredi)
The Sunday Drivers en concert au Festival Art Rock 2005 (Vendredi)
The Sunday Drivers en concert à l'Elysée Montmartre (13 octobre 2005)
The Sunday Drivers en concert à l'Ubu (10 octobre 2005)
The Sunday Drivers en concert au Festival International de Benicassim 2006 (jeudi)
The Sunday Drivers en concert à La Maroquinerie (28 novembre 2007)
The Sunday Drivers en concert au Festival International de Benicàssim #16 (samedi 17 juillet 2010)
L'interview de The Sunday Drivers (15 mars 2005)
L'interview de The Sunday Drivers (13 octobre 2005)
L'interview de The Sunday Drivers (21 mars 2007)

En savoir plus :

Le site officiel de The Sunday Drivers

Crédits photos : Kris


Kris         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022
et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=