Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Vents Français
Moderniste  (Warner Classics)  mars 2019

"Le modernisme musical est la dissolution de la tonalité traditionnelle et la transformation des fondements mêmes du langage tonal, en quête de nouveaux modèles d’atonalisme, de polytonalisme ou d’autres formes de tonalité altérée" Eero Tarasti

Soyons un peu chauvin : l’école française des vents bénéficie depuis un siècle et demi d’une aura toute particulière dépassant largement les frontières hexagonales. Dans la lignée des grands quintettes du milieu du XXème siècle comme l’ensemble instrumental à vent de Paris, du Quintette à vents Français et du quintette à vents de l’orchestre national, l’ensemble Les Vents Français est composé de musiciens exceptionnels (le clarinettiste Paul Meyer, le hautboïste François Leleux, le flûtiste Emmanuel Pahud, le bassoniste Gilbert Audin et le corniste Radovan Vlatkovic). Des musiciens prestigieux que l’on retrouve ici avec le pianiste Éric Le Sage dans un disque au programme très intéressant s’intéressant aux modernistes (Milhaud, Jolivet, Magnard, Nielsen) auxquels s’ajoutent deux pièces contemporaines Oslterlied le Sextuor pour quintette à vents et piano de Philippe Hersant et Mecanic Song pour quintette à vents et piano de Thierry Escaich.

Si le modernisme musical consiste à vouloir "tester et dépasser les limites de la construction esthétique" comme le dit Daniel Albright, il est aussi une question d’audace, de désir d’innovation et de liberté. Naturellement techniquement et musicalement ce disque est assez formidable, mais la virtuosité est également alliée à l’intelligence musicale. Il retranscrit jusque dans les moindres silences, dans chaque phase musicale, dans chaque ligne harmonique les idées novatrices, les envies d’évolution et de bousculer un certain académisme et la liberté de Milhaud, Jolivet, Magnard et Nielsen mais également la modernité des deux pièces de Philippe Hersant et Thierry Escaich. C’est aussi un excellent moyen de se replonger dans une formation (quintette à vents plus piano) pas si fréquente que cela et dans des œuvres parfois trop peu jouées. C’est notamment le cas pour le quintette d’Alberic Magnard rappelant parfois César Franck avec cette profondeur, ces lignes musicales et cet équilibre entre une écriture très fournie et des passages plus apaisés.

Chaque instrument joue successivement un rôle de soliste : d’abord la clarinette (Tendre), le hautbois (Léger) et enfin le basson (joyeux).

Oslterlied le Sextuor pour quintette à vents et piano de Philippe Hersant trouve son origine dans le Christ lag in Todesbanden et joue sur les variations. Une musique pleine de couleurs, de finesses et de résonnances qui fait écho à celle de Thierry Escaich. Formidable !

 

Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=