Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La cartographie des Indes boréales
Olivier Truc  (Editions Métailié)  mars 2019

Olivier Truc est un auteur populaire né à Dax. Journaliste, il vit à Stockholm depuis 1994 et se pose en spécialiste des pays nordiques et baltes. Il est aussi documentariste, il est l’auteur du Dernier lapon, pour lequel il a reçu entre autres le Prix des Lecteurs Quais du Polar et le prix Mystère de la critique, du Détroit du loup et de La montagne rouge, une série de polars inspirés de la Laponie qu’il connaît bien, et en particulier de la police des rennes.

Avec La cartographie des Indes boréales, Olivier Truc nous livre un superbe roman d’aventure qui nous fait voyager dans le temps et dans l’espace, comme sait si bien le faire l’auteur. L’histoire débute à Stockholm en 1628. Alors que le magnifique Vasa s’enfonce dans les eaux sombres de Malarën, Izko est témoin d’une scène étrange : un homme est tué, une femme en fuite met au monde un enfant. C’est Izko qui le sauve de la noyade. Elle fait un geste. Malédiction ou prémonition ? Toute sa vie, il cherchera à retrouver cette vierge verte et son enfant.

Comme tous les jeunes basques, Izko rêvait de chasse à la baleine dans les eaux glacées des confins du monde sur les pas de son père, un harponneur de légende. Mais une force mystérieuse a changé le cours de son destin, le vouant au service de Dieu et du Roi : il sera espion de Richelieu.

Après avoir étudié l’art de la cartographie à Lisbonne et Stockholm, Izko part explorer les Indes boréales, où les suédois espèrent bien trouver des mines d’argent pour financer leurs guerres, convertir les lapons par la force et les réduire en esclavage, avec l’aide d’une poignée de prêtres fanatiques.

Tenu par un terrible chantage, Izko va frôler mille morts, endurer le cachot, la torture, pour découvrir le secret de ses parents, sonder sa propre culpabilité, et enfin choisir son camp, aux côtés de lapons fiers et rebelles et d’une femme qui l’a toujours aimé.

C’est donc un formidable roman d’aventures que nous propose l’excellent Olivier Truc, construit autour d’une centaine de chapitres qui nous font suivre notre héros sur plusieurs dizaines d’années. Il nous offre un livre de géographie et d’histoire à la fois, un livre dense et tourmenté dans lequel l’écriture de l’auteur est précise et documentée pour mieux nous faire comprendre l’importance de la cartographie mais aussi un livre qui nous brosse le tableau du 17ème siècle.

On y parcourt les guerres de religion, les conquêtes de nouveaux territoires, les guerres entre nations et on pénètre au cœur des monarchies scandinaves. Olivier Truc nous embarque de Stockholm à la mystérieuse laponie, nous promène de Sagres à Göteborg en passant par Amsterdam pour notre plus grand plaisir.

La cartographie des Indes boréales est donc un très bel ouvrage qui confirme le talent d’écrivain d’Olivier Truc et son aisance pour nous faire voyager par les mots.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=