Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mémoire brisée
E.O. Chirovici  (Editions Les Escales)  mars 2019

C’est après le fameux Jeux de miroirs qu’il revient avec Mémoire brisée. L’auteur roumain Eugen Ovidiu Chirovici n’en a pas fini avec les apparences trompeuses et les faux-semblants. Si son premier roman vous est inconnu, il n’en sera peut-être pas de même avec ce second, troublant dans sa manière de regarder le présent.

Il y a les souvenirs que nous aimons évoquer, ceux que nous préférons oublier, ceux que nous nions en sachant les évoquer, et ceux que nous évoquons alors qu’ils ne nous appartiennent pas, il y a ceux dont nous nous vantons et ceux que notre subconscient nous cache au fin fond de sa poubelle à engloutir les résurgences.

Ce sont ces types de souvenirs-là qui motivent l’écriture de Mémoire brisée. Et plus précisément les souvenirs de Fleischer, enterrés au bout de bout de ses cachettes secrète, perdus dans le labyrinthe de ses connexions cérébrales. Les faits se sont produits quarante ans auparavant, quand il se réveille aux côtés d’une femme décédée, assassinée, de sa main ? Il n’en a pourtant aucun souvenir ? Alors ? Geste de colère ? Ivresse ? Accident ?

"Le souvenir des choses passées n’est pas nécessairement le souvenir des choses telles qu’elles furent".

Le roman commence lors du compte à rebours supputé par la maladie, quand Fleischer se tourne vers James Cobb, un psychologue renommé et spécialiste des rêves enfouis, afin qu’il l’aide à sonder les inextricables profondeurs de son cerveau.

"Nous sommes tous amenés à faire des choix et à en assumer les conséquences jusqu’à la fin de nos jours. Josh avait opté pour la fuite afin d’assurer sa survie, parce qu’il ne savait pas encore que survivre et vivre sont deux choses différentes et qu’il n’existe pas de murs assez épais ni de serrures assez solides pour se protéger de sa propre conscience".

Le cerveau, la conscience, l’inconscience et son subconscient, la mécanique et la manipulation, sacrée machine que celle que nous abritons sous ce qui nous sert de façade à ravaler chaque matin. E.O. Chirovici ne se contente pas d’emporter un lecteur dans une quête salutaire de la vérité, il réussit à ériger une carte mentale du cerveau et de ce prodigieux moteur qui n’a pas encore révélé tous ses mystères.

La somatisation des maux laissait déjà de quoi réfléchir sur la puissance du cerveau, E.O. Chirovici dépoussière l’interprétation des rêves de Freud, de son disciple Jung et la douloureuse vérité issue de caverne de Platon. Il démocratise tout ça dans ce roman mené à la manière d’une enquête policière, à la recherche de la vérité.

A se replonger dans ses impasses mentales, à porter un nouveau regard sur ses rêveries nocturnes et ses terreurs diurnes. Bluffant.

"On dit que le temps guérit tout. Ce n’est pas vrai. Quand le malheur frappe, le temps divise son cours en deux dimensions. Dans l’une d’elle, vous continuez à vivre, du moins en apparence. Mais dans l’autre, seul existe ce moment qui vous accable, encore et encore."

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Jeux de miroir" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel d'E.O. Chirovici
Le Facebook d'E.O. Chirovici


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=