Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Amour en toutes lettres
Théâtre de Belleville  (Paris)  avril 2019

Spectacle conçu et mis en espace par Didier Ruiz d'après l'ouvrage éponyme de Martine Sevegrand, avec deux distributions en alternance*.

A l'occasion du vingtième anniversaire de la Compagnie des Hommes, Didier Ruiz réactive, et avec les mêmes acteurs, son spectacle fondateur "L'Amour en toutes lettres" créé en 1998.

Celui-ci résulte de l'adaptation, avec la collaboration de Silvie Laguna, d'un ouvrage de l'historienne Martine Sevegrand intitulé "L'Amour en toutes lettres - Questions à l'abbé Viollet sur la sexualité (1924-1943)" qui consiste en un ensemble de lettres adressées par des catholiques pratiquants à ce dernier, fondateur de l'Association du mariage chrétien et considéré en son temps comme le "spécialiste" de cette question, qui officiait notamment dans la rubrique du courrier des lecteurs de diverses publications dédiées.

La particularité des lettres sélectionnées consiste, d'une part, en ce qu'elles émanent de personnes douloureuses, désemparées et souvent désespérées, impliquant donc une réponse absolument nécessaire, cependant demeurées "lettres mortes", le destinataire s'étant "contenté" du classement dans un dossier "cas de conscience". D'autre part, le mot amour n'y figure jamais, seules deux évoquant le sentiment de manière implicite.

A chacun des dix comédiens, tous excellents, de porter, sans effet naturaliste, la détresse, les mots, ceux "des pauvres gens" chantés par Léo Ferré, et leur humanité malmenée par la servitude volontaire attachée à l'observation de règles qui, si elles s'avèrent légitimes s'agissant du sacrement matrimonial, excèdent leur domaine de compétence pour soumettre la sphère privée et le droit des personnes à des lois morales absolues fondées sur les principes judéo-chrétiens de faute et de péché.

Officiant de manière frontale, en adresse au public, ils livrent les documents bruts dépourvus de tout commentaire selon un dispositif qui ressort à la cérémonie commémorative de croyants tombés sur le champ du dogme clérical dont le pathétique est judicieusement désamorcé par la verve de Marie-Do Fréval en charge des récriminations d'une épouse frustrée par l'onanisme marital.

Un opus en réelle résonance contemporaine car, outre leur intérêt socio-historique sur les moeurs de l'époque et la doctrine traditionnelle du catholicisme, ces bouleversants témoignages épistoliers, essentiellement féminins, confortent la réalité factuelle - et violente - de la condition des femmes confrontées aux problèmes récurrents et universels de la sexualité, de la conjugalité et de la maternité, en l'espèce aggravés par l'assujjetissement religieux.

 

* 1 - Myriam Assouline, Brigitte Barilley, Xavier Béja, Nathalie Bitan, (ou Laurent Claret), Marie-Do Fréval, Isabelle Fournier, Isabel Juanpera, Laurent Lévy, Marie-Hélène Peyresaubes et Thierry Vu Huu

2 - Nathalie Bitan, Patrice Bouret, Guy Delamarche, Emmanuelle Escourrou, Silvie Laguna, Emmanuel Landier, Morgane Lombard, Elvire Mellière, Christine Moreau et Thierry Vu Huu


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=